Il y a quelques mois, j’ai mis le cap sur une destination qui m’est très chère : New York. Suivez-moi alors que je vous dévoile mon expérience dans la Grosse Pomme.

Comme on dit, le plaisir partagé est double. C’est exactement selon cette devise que j’ai décidé d’offrir à ma nièce de 13 ans une expérience unique pour son anniversaire. Après lui avoir montré nos bureaux, je me suis demandé ce que je pourrais faire de plus. Un événement est alors arrivé à point nommé : les primes promo Flying Blue du mois de janvier. Comme ma nièce n’avait jamais voyagé sur un long-courrier, j’ai profité de l’occasion pour planifier un voyage unique à New York pour elle et moi… Sans l’en informer, bien sûr.

En classe affaires avec Air France

Ma nièce n’a appris que la veille que nous partions en voyage. Après que ma sœur et moi ayons préparé tous les documents de voyage nécessaires, nous nous sommes rendus aux bureaux d’enregistrement, où j’ai dû veiller à ce qu’Emilia ne soit pas informée de la surprise. Mais elle a vite compris où elle allait lorsque nous sommes arrivés aux bureaux d’enregistrement Air France… Paris ! Il y a plusieurs années, alors qu’elle débutait ses cours de français, je lui avais promis que nous irions un jour en France.

À ce moment-là, elle était toutefois loin de se douter qu’elle irait encore plus loin. J’avais en effet réservé deux billets en classe affaires de Berlin à New York via Paris pour seulement 37 500 Miles Flying Blue par personne. Pour le vol de retour, j’ai payé un montant similaire, sachant que j’ai dû également payer des taxes d’environ 250 par vol. Malgré les miles accumulés, j’ai donc dû également débourser quelques centaines d’euros de ma poche, mais le jeu en a bien certainement valu la chandelle.

Après avoir visité le salon du nouvel aéroport de Berlin, nous sommes donc montés à bord de classe affaires d’Air France. Sur le court-courrier, la différence avec la classe économie n’est pas notable, mais ma nièce a tout de suite été séduite par l’espace supplémentaire et le repas spécial, même dans l’Airbus A320.

Classe affaires d'Air France
Classe affaires d’Air France

Comme je travaille toujours, Emilia ne s’est pas étonnée qu’une fois à Paris-Charles de Gaulle, je veuille d’abord passer une heure dans le salon pour travailler un peu. Elle n’avait encore aucune idée que nous n’étions pas encore à destination. Elle m’a suivi jusqu’à la porte d’embarquement sans se douter de quoi que ce soit. C’est alors que je l’ai mise au courant des plans. Comme vous pouvez l’imaginer, elle ne voulait pas croire à la surprise jusqu’à ce que nous soyons vraiment assis dans l’avion !

Classe affaires d'Air France
Classe affaires d’Air France

Non seulement c’était la première fois que ma nièce voyageait sur un long-courrier, c’était également la première fois qu’elle pouvait s’assoir sur un siège se transformant en lit complètement plat ! Nous avons voyagé dans un Boeing 777-300ER avec des sièges à dossier inversé, nous offrant ainsi énormément d’intimité. Rien que pour cette expérience à bord, le voyage en valait vraiment la peine. Je publierai bientôt mon avis complet sur ce vol unique !

Conrad et Mandarin Oriental à New York

Comme je ne voulais pas que le vol soit le seul point fort du voyage, je me suis assuré de sélectionner quelques-uns des plus beaux hôtels de New York. J’ai tout d’abord choisi de séjourner au Conrad New York Midtown, dans lequel j’ai réservé une suite à une chambre et obtenu un double surclassement dans une suite de taille similaire avec vue sur Central Park.

Conrad New York Midtown
Conrad New York Midtown

Le cadre était vraiment éblouissant ! Je dois toutefois avouer que je n’ai pas été séduit par l’hôtel… Surtout si l’on considère que le prix, malgré la troisième nuit gratuite, dépassait largement les 1000 euros.

Mandarin Oriental New York
Mandarin Oriental New York

Le voyage n’avait toutefois pas fini de m’impressionner. Pour une nuit, nous nous sommes rendus au Mandarin Oriental New York, situé à même Central Park. Là, j’ai pu profiter d’un tarif spécial d’environ 400 euros et obtenir un incroyable surclassement dans une chambre des plus impressionnantes : la Central Park View Suite de plus de 70 mètres carrés. De loin l’une des plus belles chambres dans lesquelles j’ai séjourné !

Conrad New York Downtown
Conrad New York Downtown

Curieusement, le troisième et dernier hôtel de mon voyage ne devait pas seulement être le moins cher, mais aussi celui qui m’a le plus charmé. Pour environ 350 euros, j’ai réservé ma dernière nuit au Conrad New York Downtown, où j’ai été surclassée dans une Corner Suite avec vue sur l’Hudson.

Mon voyage surprise à New York, en bref

En fondant le groupe reisetopia, ma motivation était de permettre à d’autres de vivre d’extraordinaires expériences de voyage grâce aux miles et aux points. J’étais donc d’autant plus enthousiaste à l’idée d’offrir à ma nièce une surprise toute particulière et de l’emmener non seulement à New York, mais aussi de lui faire découvrir de somptueux hôtels et de voler en classe affaires. Un tel voyage ne s’oublie pas de sitôt.


Tous les avis en un coup d’oeil :

  • Classe affaires d’Air France sur le court-courrier, l’avis de la rédaction
  • Conrad New York Midtown, l’avis de la rédaction
  • Salon Air France à CDG – 2E Hall K, l’avis de la rédaction
  • Classe affaires d’Air France du Boeing 777-300ER, l’avis de la rédaction (sera publié le 13 septembre)
  • Mandarin Oriental New York, l’avis de la rédaction (sera publié le 16 septembre)
  • Salon Air France à New York JFK, l’avis de la rédaction (sera publié le 20 septembre)
  • Salon Air France Paris à CDG – 2F, l’avis de la rédaction (sera publié le 27 septembre)
  • Conrad New York Downtown, l’avis de la rédaction (sera publié le 29 septembre)

Auteur

Moritz n'aime pas seulement découvrir de nouveaux endroits ; il aime également séjourner dans les plus grands hôtels de luxe du monde entier. À la recherche constante de nouvelles expériences, Moritz a testé plus d'une dizaines de compagnies aériennes et exploré plus d'une centaine de villes. Il vous fait part de ses expériences sur suitespot.

​Des questions ? Rejoignez notre communauté de voyageurs sur Facebook. Notre équipe d’auteurs est là pour répondre à toutes vos questions.