Comme nous aimerions nous présenter, nous avons décidé de mettre sur pied cette série dans laquelle nous vous parlons de notre passion pour les voyages. Les auteurs de suitespot vous parlent donc de leur amour pour les découvertes outre-mer.


Ayant grandi et toujours vécu à Paris, je suis née à Grenoble – la capitale des Alpes. Mes parents n’ont jamais coupé les liens avec leur région et notre famille et ça, ça amène à beaucoup se déplacer…

À chaque vacances scolaires nous étions habituées, ma soeur et moi, à prendre la voiture avec mes parents direction nos montagnes. On y a passé des jours entiers à skier, randonner et manger du gratin dauphinois – oui c’est un peu cliché je vous l’accorde, mais c’est avant tout très vrai. L’été c’était différent, on allait passer deux semaines dans le Golf de Saint Tropez, où j’ai appris à plonger pour découvrir les fonds marins et à tenir debout sur une planche de paddle. Le reste de l’été, on prenait la route et on partait découvrir la France durant une grande partie du mois d’août.

« Connais déjà ton pays avant de vouloir aller voir ailleurs »

Mes parents m’ont toujours dit, « avant d’aller voir ailleurs, commence par connaître ton propre pays »… au début ça me faisait bien râler de devoir passer des nuits en gîtes dans le fin fond de l’Aveyron – clin d’oeil à ma maman – puis j’ai compris qu’ils n’avaient pas si tort que ça. Non seulement je peux affirmer aujourd’hui bien connaître ce merveilleux pays qu’est le mien, mais en plus, cela a eu pour résultat de me rendre encore plus avide de voyages à destination de frontières lointaines.

Albane et les mosaïques typiques
Lisbonne – Portugal

La pratique du sport à haut niveau durant mon adolescence m’a tout de même permis de beaucoup voyager dans le cadre de stages ou de compétitions : Allemagne, Italie, Espagne, Portugal… Néanmoins, ce n’est qu’après avoir visité New-York à l’âge de 15 ans que j’ai compris que je ne m’arrêterais pas là !

Une fois 18 ans passé j’allais voyager, prendre un sac à dos, mon passeport et partir. Bon, ça c’était avant qu’on me rappelle que les études ça existe et que « l’argent ne se fabrique pas à la cave » – clin d’oeil à mon papa cette fois-ci.

Souffler sa 18 ème bougie et se voir déjà à l’autre bout du monde

La majorité atteinte, j’avais déjà quelques jolis voyages à mon actifs – l’Algarve, Barcelone, Malaga, Florence, Rome, Munich, Pise… – mais pas encore de quoi assouvir mes désirs de paysages lointains. Néanmoins, j’ai intégré à ce moment là un cursus académique favorisant la deuxième année à l’étranger. Me voilà donc partie pour un an à Konstanz, ville du sud de l’Allemagne au bord du Bodensee. Une année merveilleuse durant laquelle j’ai enfin pu sillonner l’Europe… 

Albane et le Bodensee
Konstanz – Bodensee

Berlin, Munich et sa fameuse Oktoberfest, Bruxelles, Amsterdam, Dublin, Innsbruck, Zurich, Lausanne, Genève, Milan, Venise, Lisbonne, Sofia… plus rien de m’arrêtait. J’ai eu la chance de faire partie de la génération Erasmus pré-pandémie, ce qui facilitait bien des choses. 

Durant cette année j’ai découvert beaucoup de cultures, de paysages, de nourritures, de personnes formidables ou encore même à commander un Moscow mule en bulgare (si si je vous assure, très utile). Je me suis aussi créée de merveilleux souvenirs qui m’auront permis d’apprendre beaucoup sur moi-même et surtout à grandir. 

Albane et la cathédrale de Sofia
Sofia – Bulgarie

Je pense réellement que Montesquieu de son temps avait raison. Voyager aide à rendre la cause humaine meilleure, aide à accepter et respecter les différences, mais aussi à évoluer soi-même.

Un nouveau défi : Adapter sa façon de voyager à la pandémie et à la crise écologique

Mon retour d’Erasmus, l’arrivée de la pandémie et l’urgence de la situation environnementale ont fortement ralenti mes aspirations de voyages, ou les ont du moins amenées à s’adapter.

Mon copain et moi-même sommes devenus de grands fans des bus de nuit. Oui ça peu paraître un peu spécial mais en tant qu’étudiants cela nous permet de faire les  trajets qui nous séparent entre Paris et Munich pour un faible budget, tout en réduisant nos émissions de Co2. Avec lui, j’ai trouvé un super compagnon de voyage. Ayant passé un an de sa vie à parcourir l’Australie, l’Asie du Sud et la Croatie, c’est avec lui que j’ai très sûrement réalisé le voyage qui m’a le plus marqué à ce jour.

Dubrovnik
Dubrovnik – Croatie

L’été dernier toujours sous le signe de la crise sanitaire, nous avons décidé de partir ensemble découvrir ce pays qui l’avait tant marqué : la Croatie. Ces dix jours ont été intenses en découvertes, en rencontres, et en expériences insolites. Sac à dos sur le dos nous avons décidé de descendre le long des côtes du pays aux 1000 îles en bus, à pieds et en bateau, tout en ne logeant que dans des auberges de jeunesse ou chez l’habitant. Zagreb, Zadar, Split, Hvar et Dubrovnik ont toutes su me surprendre à leur manière et la Croatie est définitivement une destination que je recommande !

Québec ville
Québec – Canada

Mon dernier voyage en date c’est le Québec. En mars dernier je suis allée rendre visite à ma soeur, désormais installée à Montréal. Pendant deux semaines j’ai pu découvrir cette province du plus grand pays du monde. Montréal, Québec ville, les chutes de Montmorency (30 mètres plus hautes que celles du Niagara, ça vaut le détour)… j’en ai pris plein les yeux et j’ai définitivement un devoir à remplir : retourner au Canada pour en découvrir de nouveaux horizons !

Le monde évolue et nos envies aussi

Désormais basée à Berlin pour quelques mois, j’envisage une fois mon master terminé, de rester installée à l’étranger pour un temps. Où je ne sais pas encore mais si je suis sûre d’une chose c’est que je me vois déménager à plusieurs reprises. La pandémie nous a permis de faire une transition vers un monde du travail plus flexible, permettant de travailler de façon décentralisée alors autant saisir cette chance. J’aimerais vivre un temps dans l’hémisphère sud, juste pour pouvoir vivre en t-shirt là où les journées sont plus chaudes et durent plus longtemps. Je sais aussi que je reste une fille de la ville et de nombreuses capitales européennes ont également pris mon coeur. On verra où cela me mène dans quelques années…

Venise
Venise – Italie

Pour ce qui en est du présent, j’ai hâte de partager avec les lecteurs de suitespot nos découvertes, nos bons plans et nos actualités pour des expériences toutes plus inoubliables les unes que les autres. Bon voyage !

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter toutes les actualités sur la France, l’hôtellerie de luxe, les voyages et le tourisme, ainsi que le tourisme durable.

Auteur

Depuis qu'elle a l'âge de voyager seule, Albane s'est mise en quête de nouvelles expériences et de nouveaux us et coutumes. Mer du Nord, montagnes des Alpes, grandes villes européennes ou encore champs de lavande en Provence et petite île croate... tout est pour elle source d'excitation et d'émerveillement. Avec suitespot, elle est ravie de vous partager ses dernières découvertes.

​Des questions ? Rejoignez notre communauté de voyageurs sur Facebook. Notre équipe d’auteurs est là pour répondre à toutes vos questions.