Les campagnes de vaccination avancent de plus en plus vite et les restrictions de voyage s’allègent. Il n’y a pas à redire, les perspectives sont de plus en plus encourageantes. Enfin.

Après des mois d’attente, de mélancolie et de découragement, j’ai enfin reçu ma première dose de vaccin en début de semaine. Cette première injection a été reçue telle une véritable dose d’euphorie. Bientôt, je pourrai à nouveau voyager en Europe sans n’avoir à me plier à aucune contrainte. Je pourrai voyager librement, comme je le faisais avant que la crise sanitaire ne fasse son entrée subite dans nos vies il y a maintenant plus de 15 mois. À en croire les actualités des derniers jours, mon optimiste n’est pas reclus. Les restrictions en Europe lèvent et on parle même de la relance des vols long-courriers. Des perspectives encourageantes pour la saison estivale qui arrive.

La reprise des voyages en Europe

Lorsque le déconfinement a débuté au début du mois de mai, j’ai rempli mes valises et je suis partie dans le sud de la France, question de profiter des premiers rayons de soleil et de m’abreuver d’un peu d’eau salée. Ces quelques semaines passées sur le littoral, je les ai accueillies telles de véritables bouffées d’air frais. Certes, j’étais toujours en France, mais j’ai eu l’impression de vivre une véritable aventure. Il faut dire que certains endroits dans le sud de la France – en particulier dans le Parc national des calanques – peuvent rapidement nous dépayser, de par leur paysage aride qui ne ressemblent en rien à ce que l’on retrouve dans le nord du pays.

Sur le moment, je n’ai pas osé quitter les frontières du pays. Il faut dire qu’au début du mois, l’Italie imposait encore une quarantaine de cinq jours aux voyageurs en provenance d’autres pays européens. Cette mesure est toutefois tombée au milieu du mois, ouvrant ainsi la voie au tourisme. Seul un test PCR est maintenant nécessaire afin de partir explorer cette terre riche.

Colosseum Rome Italie

La même mesure est mise en place dans de nombreux autres pays où le climat se veut propice aux vacances. La Croatie, la Grèce et l’Espagne acceptent tous les voyageurs français sur leur territoire, à seule condition de présenter un test PCR. Cette mesure ne s’applique d’ailleurs pas aux voyageurs ayant reçu leurs deux doses de vaccin, qui n’ont qu’à montrer leur fameux césar du tourisme – le certificat de vaccination – afin de franchir les frontières de ces pays fort appréciés des Français lors des mois les plus chauds.

La reprise des voyages à l’international

Non seulement les voyages sont sur le point de reprendre en Europe, mais également au niveau international. Les vols long-courriers sont en effet sur le point de connaître une importante reprise. Depuis quelques semaines déjà, il est dit que les États-Unis envisageraient de modifier les restrictions de voyage qui empêchent une grande partie de la population mondiale de voyager aux États-Unis. Alors qu’aucune décision officielle n’a été prise pour le moment, les agences de l’administration Biden tiendraient des réunions depuis plus d’un mois pour savoir quand et comment le pays pourrait commencer à lever les restrictions de voyage.

Si les États-Unis en venaient à réellement rouvrir leurs frontières, un effet de masse risque de s’ensuivre. De nombreux pays pourraient suivre le pas des États-Unis. C’est entre autres le cas du Canada, qui pourrait mettre en place des mesures similaires à celles mises en place par son important voisin.

Parc national de Banff, au Canada
Parc national de Banff, au Canada

Du côté de l’Asie, la Thaïlande pense également rouvrir ses frontières. Le gouvernement a récemment annoncé que l’île de Phuket, fort populaire auprès des touristes français, pourraient à nouveau accueillir des voyageurs vaccinés dès le 1ᵉʳ juillet prochain. Une réouverture prévue juste à temps pour la saison estivale, donc.

Vers un retour des voyageurs en Europe

Il n’y a pas que les Européens qui pourront bientôt faire le tour du monde. Les pays membres de l’Union européenne (UE) – dont la France – ont récemment convenu d’assouplir les restrictions de voyage imposées aux visiteurs non européens en prévision de la saison touristique estivale. Dès cet été, les voyageurs internationaux pourraient donc être de retour en Europe.

Après avoir particulièrement souffert de la crise sanitaire, le secteur de l’hôtellerie se sort peu à peu la tête de l’eau. Depuis le début de l’année, les réservations dans les hôtels locaux auraient augmenté de 136 % par rapport à la même période en 2020, selon le World Hotel Index de SiteMinder. Les réservations en provenance de l’international auraient fortement augmenté et représenteraient environ 38 % des réservations pour le mois de l’été. Une clientèle internationale qui pourrait ainsi amorcer la relance du tourisme.

La reprise des voyages, en bref

Les nouvelles sont de plus en plus encourageantes. À en croire les actualités et le ministère de l’Europe et des affaires étrangères qui ne cessent de publier de nouvelles levées de restrictions, la reprise des voyages est à nos portes. Dès maintenant, les voyageurs vaccinés peuvent se rendre un peu partout en Europe, et ce sans avoir à présenter de test PCR ou de réaliser une quarantaine. D’ici peu, ils devraient même pouvoir monter dans un avion long-courrier, en route pour de lointaines contrées. Un rêve bientôt réalité.

Auteur

Ayant une soif insatiable de voyages et de découvertes, Vicky est constamment à la recherche de nouveaux pays à explorer et de nouvelles cultures dans lesquelles s'immerger. Si vous avez des questions ou des commentaires, n'hésitez pas à la contacter par courriel et il lui fera un plaisir de vous répondre.

​Des questions ? Rejoignez notre communauté de voyageurs sur Facebook. Notre équipe d’auteurs est là pour répondre à toutes vos questions.