Plus personne ne sait où donner de la tête. Vous savez pourquoi, je ne suis pas obligé de vous le mentionner.

Inutile de nommer cette maladie qui est déjà beaucoup trop populaire à mon goût. N’importe quelle vedette aimerait faire autant de unes que cette satanée maladie-dont-il-ne-faut-pas-prononcer-le-nom.

Personne ne sait comment réagir. Moi non plus, d’ailleurs. Comment se comporter face à cette maladie virulante ?

Les derniers jours ont été une véritable montagne russe. Alors que la semaine dernière, tout le monde prenait le virus à la légère, tout le monde se rue sur le papier de toilette aujourd’hui. Comme quoi la folie est un phénomène mondial.

Du cirque médiatique à la menace réelle

Nous n’avons qu’à regarder le fil médiatique des dernières semaines pour voir que la population est tout à fait confuse. Alors qu’il y a deux semaines, on nous disait de continuer à voyager, le vent a maintenant tourné.

Des milliers de vols sont annulés, des personnes sont mises en quarantaine dans le monde entier, des frontières se ferment et toute l’Italie est bouclée. Bref, ça va mal.

Le point essentiel est que, de notre vivant, nous n’avons jamais été touchés par une telle pandémie. Personne ne peut se vanter d’avoir vu un phénomène du genre se propager ainsi. Tout le monde parle, mais personne ne sait réellement de quoi il parle.

Certains disent que ce n’est pas aussi dramatique qu’on le pense, d’autres disent que cette situation horrible durera des mois… Il est très difficile d’évaluer la situation parmi toutes les vagues d’information qui nous submergent jour après jour. Personne ne sait comment agir.

Ceux qui connaissent le sujet s’en inquiètent depuis bien plus longtemps. Des experts en la matière ont très tôt mis en garde contre la menace réelle du Covid-19, mais personne n’a porté attention. Moi non plus, d’ailleurs. Toute cette histoire semblait tellement inoffensive, tellement irréelle. Et pourtant. Si on avait su.

Le rôle des voyages dans la propagation du virus

S’il y a quelque chose que je n’aime pas entendre, c’est que nous ne devrions pas voyager. Les voyages sont importants, je ne le dirai jamais sufisamment. Les voyages sont importants, car ils favorisent les échanges culturels et développent la curiosité. Et la curiosité, elle permet d’éventrer la fermeture d’esprit qui nous guette.

Par conséquent, il y a quelques jours à peine, j’aurais probablement utilisé de nombreux arguments afin de vous convaincre que le Covid-19 n’est pas une raison pour ne pas voyager. Qu’en ces temps sombres, il ne faut pas se replier sur soi-même. Qu’il faut aider les gens dans le besoin. Qu’il faut éviter la montée de l’individualisme.

Pourtant, ce sont tous ces arguments qui m’ont amenés à comprendre que je devais renoncer à voyager.

Je dois renoncer à voyager non pour me protéger, mais pour protéger tous ces gens qui m’entourent. Pour protéger notre système de santé bancal qui ne saurait supporter un afflux massif de gens malades. Pour protéger les aînés. Pour protéger les plus démunis. Pour protéger le monde.

Et pour protéger le monde, je dois arrêter de voyager. Pas pour toujours, non. Mais jusqu’à ce que toute cette histoire se calme. Jusqu’à ce qu’il n’y ait plus autant de personnes contagieuses.

Le voyage n’est plus la solution à tous nos problèmes

Cette nouvelle perspective est difficile pour moi, pour vous, pour tout le monde. Nous vivons dans un monde où il est devenu si facile, si banal de voyager. J’en ai marre de mon boulot ? Je pars en voyage. Je me sens stressé ? Je pars en voyage. Il fait trop froid en France ? Je pars en voyage. Le voyage est devenu la solution à tous nos problèmes.

Oui, j’adorerais mettre la main sur un billet d’avion pas cher. Croyez-moi, c’est pas l’envie qui manque. Je dois me tenir loin des Google Flights et des Skyscanner de ce monde afin d’arriver à me me contenir. Je crois qu’on peut dire que le voyage est une réelle addiction.

Oui, je suis en manque, mais je ne céderai pas. Je ne céderais pas pour le bien de tous

Auteur

Depuis son premier vol en classe Affaires, Jan est obsédé par les miles et les points. Passionné par l'aviation et les voyages, il apprécie voler autant qu'il apprécie explorer sa destination finale. Sur suitespot, il vous donne des conseils importants pour vous permettre d'apprécier pleinement votre prochain séjour à l'étranger !

​Des questions ? Rejoignez notre communauté de voyageurs sur Facebook. Notre équipe d’auteurs est là pour répondre à toutes vos questions.