Les Français sont nombreux à affluer sur les plages de la Guadeloupe. Pourtant, la situation sanitaire inquiète les autorités présentes sur place.

Après plusieurs semaines de décrue, le taux de positivité en Guadeloupe est repassé au-dessus du seuil d’alerte. Pourtant, malgré l’inquiétude qui plane sur le secteur du tourisme, les vacanciers se font de plus en plus nombreux. Plages bondées, parkings pleins, embouteillages dans certaines zones touristiques. La reprise des voyages est bel et bien là.

« Un frémissement de reprise »

Alors que la crise sanitaire a considérablement fait reculer le secteur du tourisme au niveau mondial, les espoirs d’une reprise semblent apparaître en Guadeloupe. L’archipel figure aujourd’hui en tête des destinations préférées des Français. Nicolas Vion, le président des métiers de l’Industrie hôtelière, reconnaît « un frémissement de reprise » qui se traduit par une forte affluence dans certaines zones touristiques. Depuis trois mois, les voyageurs en provenance de l’Hexagone se font de plus en plus nombreux.

Guadeloupe
Guadeloupe

Pourtant, bien que les professionnels du tourisme guadeloupéens retrouvent le sourire, ils sont loin de crier victoire. « On se projette sur une reprise progressive avec un retour à la normale en 2025 », déclare Christophe Jeannest, directeur de Pierres et Vacances aux micros de RCI. Il y a quelques semaines à peine, les autorités sanitaires des États-Unis déconseillaient la Guadeloupe aux Américains en raison de la propagation du variant Omicron dans le département français.

Un taux de positivité au-dessus du seuil d’alerte

Cette semaine, par ailleurs, le « taux de positivité est repassé au-dessus du seuil d’alerte », avec un taux d’incidence qui « remonte à 521 pour 100 000 habitants », a fait savoir Florelle Bradamantis, directrice adjointe de l’agence régionale de santé (ARS) de l’île, lors d’une conférence de presse. Lundi et mardi, plus de 1 400 cas avaient déjà été comptabilisés, contre un peu plus de 1 900 la semaine précédente, avec un taux de positivité qui dépasse 19 % les deux derniers jours.

Malgré un taux d’incidence en hausse, Alexandre Rochatte, le préfet de la Guadeloupe, a toutefois mentionné que le « passe vaccinal ne s’appliquera pas » dans le département. Pour les semaines à venir, c’est le passe sanitaire restera en vigueur. L’ARS recommande cependant de réinstaurer les mesures de distanciation sociale ainsi que les gestes barrières, un peu oubliés pendant la période du carnaval.

La situation en Guadeloupe, en bref

Il n’y a pas que le nombre de vacanciers qui augment en Guadeloupe. Depuis quelques semaines, le nombre de cas augmente également, inquiétant les autorités sanitaires du département. Pour l’instant, il est dit que le passe vaccinal ne s’appliquera pas sur place, mais les autorités préconisent toutefois de réinstaurer les gestes barrières.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter toutes les actualités sur la France, l’hôtellerie de luxe, les voyages et le tourisme, ainsi que le tourisme durable.

Auteur

Ayant une soif insatiable de voyages et de découvertes, Vicky est constamment à la recherche de nouveaux pays à explorer et de nouvelles cultures dans lesquelles s'immerger. Si vous avez des questions ou des commentaires, n'hésitez pas à la contacter par courriel et il lui fera un plaisir de vous répondre.

​Des questions ? Rejoignez notre communauté de voyageurs sur Facebook. Notre équipe d’auteurs est là pour répondre à toutes vos questions.