La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a annoncé que le projet du Green Pass, le passeport vaccinal de l’UE, serait présenté dès ce mois-ci au Parlement européen.

La semaine dernière, les chefs de gouvernement de tous les États membres de l’Union européenne (UE) ont débattu au sein de la Commission européenne à propos de la mise en place d’un passeport vaccinal européen uniforme. La présidente de la Commission européenne a annoncé que celui-ci pourrait être présenté dès la fin du mois.

De vifs débats autour de la question

Les discussions à propos d’un éventuel passeport vaccinal européen se font de plus en plus vives. Nombreux sont ceux qui comparent l’introduction d’un passeport vaccinal européen à une vaccination de facto obligatoire. Cependant, les chefs de gouvernement de différents pays ne sont pas les seuls à plaider en faveur de son introduction. La France a récemment élaboré une étude sur le sujet et considère plutôt qu’une large distribution des vaccins et un programme de test à grande échelle sont essentiels pour pouvoir envisager un retour à la normale.

Le passeport vaccinal de l’UE pourrait ainsi devenir une des modalités d’entrée au sein de l’Union Européenne, comprenant non seulement la vaccination contre le coronavirus, mais plus largement des vaccins indispensables. En effet, des pays comme la Grèce, l’Espagne et l’Autriche soutiennent depuis un certain temps déjà la mise en place d’un passeport vaccinal uniforme dans l’UE.

Entendu la semaine dernière par les autres États membres, cette idée semble de plus en plus partagée et réalisable. La chancelière allemande Angela Merkel s’est montrée plutôt prudente face à ces nouvelles et a affirmé sa volonté de ne pas discriminer certaines parties de la population. Elle a donc indiqué que l’introduction de ce passeport nécessite encore du temps et des discussions. De la même manière, le sujet en France divise grandement et le vote prochain de la mesure n’est pas totalement acquis.

Pourtant, la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a informé dans un tweet le 1ᵉʳ mars dernier que tous les préparatifs pour le passeport vaccinal sont déjà lancés. Le projet de loi correspondant pourrait alors être présenté à la Commission dès le mois de mars.

Le retour d’un contrôle aux frontières dans l’UE ?

En réalité, la situation se complexifie ces derniers temps notamment au cœur de l’Union Européenne, au sujet des frontières internes. En effet, l’Allemagne a fermé ses frontières avec la République tchèque et l’Autriche il y a quelques semaines, passant outre l’accord de Schengen permettant normalement à tous les citoyens européens de voyager librement. Le gouvernement allemand doit ainsi dans les prochains jours s’expliquer auprès de la Commission européenne, révélant à nouveau le manque de coordination des politiques sanitaires au niveau européen.

Drapeau européen

Il est vrai que, durant la pandémie, les principes de l’espace Schengen n’ont pas résisté longtemps face au repli des pays derrière leurs frontières. L’introduction du passeport vaccinal pourrait être une des solutions permettant à tous les citoyens européens de voyager à nouveau dans l’UE, que ce soit pour le travail ou les loisirs. Le passeport vaccinal pourrait alors contenir les preuves d’une vaccination, d’un test de dépistage négatif ou bien d’une immunité. Cela permettrait alors la libre circulation des personnes au sein de l’espace Schengen, sans qu’il soit nécessaire d’effectuer une quarantaine.

Un tel passeport existe déjà entre Israël et la Grèce. En effet, en Israël, un Green Pass existe et permet aux citoyens vaccinés d’entrer en Grèce sans restriction. De la même manière, il est important pour la stabilité de l’Union européenne et pour les pays membres de ne pas faire persister les fractures frontalières. Au sein de l’UE, ce sont dans un premier temps les groupes vulnérables, soit les personnes âgées et les personnels de santé, qui sont vaccinés. Les jeunes et la population active devraient l’être plus tard dans l’année.

La présentation du passeport vaccinal de l’UE en bref

Le passeport vaccinal uniformisé au niveau européen réclamé par certains politiques semble rapidement se concrétiser. La présidente de la Commission européenne a annoncé qu’un tel projet pourrait être présenté dès le mois de mars. Si les débats persistent, c’est en raison des discriminations qu’une telle mesure pourrait faire advenir. Peut-être est-il judicieux d’étendre ce passeport aux personnes ayant un test de dépistage négatif ainsi qu’aux individus immunisés afin de garantir une plus grande égalité entre les citoyens européens.

Auteur

Il n'était âgé que de trois ans lorsqu'Alex est monté dans un avion pour la première fois. Et depuis, il n'a jamais cessé de regarder le monde depuis un hublot. Avec le temps, son amour pour l'industrie aéronautique n'a fait que croître. Tout comme ses connaissances sur le sujet.

​Des questions ? Rejoignez notre communauté de voyageurs sur Facebook. Notre équipe d’auteurs est là pour répondre à toutes vos questions.