Comme nous aimerions nous présenter, nous avons décidé de mettre sur pied cette série dans laquelle nous vous parlons de notre passion pour les voyages. Les auteurs de suitespot vous parlent donc de leur amour pour les découvertes outre-mer.


J’ai traversé les frontières du Canada pour la première fois à 19 ans

Vous le savez peut-être, je suis Québécoise (canadienne, devrais-je dire). Au Canada, l’industrie du tourisme est très différente de l’Europe : les distances à parcourir pour explorer de nouveaux endroits sont colossales, il faut arpenter beaucoup plus de kilomètres pour découvrir de nouvelles cultures et il n’y a pas de compagnies aériennes low cost à proprement parler.

Le voyage n’est donc pas aussi démocratisé qu’en Europe. Voyager depuis le Canada est beaucoup plus cher qu’il l’est depuis le vieux continent. Pour vous donner un exemple, sachez qu’un vol aller-retour entre Montréal et Vancouver en classe économique est d’environ 600 $ (soit à peu près le même prix qu’un vol Montréal-Paris !).

Par conséquent, j’ai passé mon adolescence à découvrir tous les recoins du Québec et de l’est canadien avec mes parents. Nous avons exploré toutes les villes accessibles en quelques heures en voiture depuis Montréal.

Vicky en voyage

Ce n’est qu’à l’âge de 19 ans que j’ai traversés les frontières du Canada pour la première fois. Ma destination ? La France.

Je me souviendrai toujours de ce que j’ai ressenti lorsque l’avion a atterri à Paris-Charles de Gaulle : c’était un mélange de joie et de peur de l’inconnu. Je voyais enfin Paris, la ville que j’avais vu dans de nombreux films. Elle était aussi belle (voire plus encore) que ce que je m’étais imaginée.

J’y suis restée une semaine et je suis ensuite partie vers le Sud-Ouest, à Brive-la-Gaillarde. J’avais décroché un stage dans la bibliothèque municipale de la ville et je devais y rester tout l’été.

Chaque week-end, je partais découvrir une nouvelle région de la France. J’ai vu Biarritz, Marseille, Cassis, Montpellier, Toulouse, Bordeaux, Arcachon, Carcassonne, Avignon, Lyon, Annecy… Et j’en passe !

Il n’y a pas à redire : c’est à ce moment-là que je suis tombée amoureuse de la France. À la fin de l’été, lorsque je suis partie — non sans larmes qui ruisselaient sur mes joues —, je me suis promis que je serais bientôt de retour.

Je suis partie m’établir en Europe

Deux ans plus tard, je suis revenue m’installer en Europe. À Bruxelles, cette fois. Je venais y réaliser ma dernière année d’université. C’est à ce moment que j’ai découvert qu’il était possible de s’envoler pour d’autres pays européens depuis l’aéroport de Bruxelles pour la modique somme de… 15 euros. C’était la belle époque !

Sachant que, dans un an, je serais de retour au Canada — où on ne peut même pas s’acheter un billet de bus Montréal-Québec pour ce prix-là —, j’en ai profité le plus que j’ai pu.

Un week-end sur deux, je partais à la découverte d’un nouveau pays. J’ai vu le Royaume-Uni, l’Irlande, l’Espagne, l’Italie, le Danemark, le Luxembourg, la Suisse, l’Allemagne, la République tchèque, le Maroc, l’Autriche, le Liechtenstein, la Slovénie, la Pologne, l’Albanie, la Bosnie-Herzégovine, le Monténégro et la Croatie.

Vicky en voyage

À l’époque, j’étais une véritable backpackeuse. Lorsque je quittais Bruxelles, je n’avais que mon sac à dos comme compagnon de voyage, je bougeais d’auberge en auberge et je modifiais mes itinéraires au gré de mes rencontres.

C’est en voyageant seule que j’ai appris à me connaître, que j’ai réalisé bien vite que je ne pourrai jamais rester au même endroit bien longtemps.

Vicky en voyage

Apprendre de nouvelles langues, connaître de nouvelles cultures et goûter à de nouveaux plats m’ont permis de développer une curiosité que je n’avais jamais soupçonnée.

Le voyage stimule mes sens bien plus que le fait mon sofa.

Lorsque mon échange étudiant s’est terminé, j’ai décroché un contrat de six mois comme rédactrice pour un festival international dans le sud de la France. Enfin, je pouvais retourner dans le pays qui avait volé mon cœur il y avait quelques années.

Je suis rentrée au Canada… Avec la bougeotte

Visa oblige, je suis rentrée au Canada après mon contrat. J’ai décroché un job comme éditrice pour HI Canada, le plus grand réseau d’auberges de jeunesse au pays.

Ce job m’a alors permis de voyager d’est en ouest de mon pays. J’étais appelée à aller visiter les nombreuses auberges, alors j’ai vu les Rocheuses canadiennes, Vancouver, Whistler, les Prairies et plus encore.

Vicky en voyage

« Voyager » dans mon propre pays m’a permis d’étancher ma soif imminente de voyage et de satisfaire mon cœur de nomade.

À ce moment-là, j’ai réalisé que nous n’avons pas toujours besoin de partir bien loin pour être dépaysé. Tout comme en France, il existe différentes traditions et différents accents de région en région, mais on oublie souvent de prendre le temps de partir à la découverte de notre propre pays, de notre propre culture.

Vicky en voyage

J’ai la chance d’être citoyenne du deuxième plus grand pays du monde. Puisque mon terrain de jeu était plutôt grand, j’ai été tenue occupée pendant quelques années.

Au Canada, nous n’avons que deux semaines de vacances par an (oui, je vous le jure). Par conséquent, c’est toujours un peu compliqué de tenter d’expliquer à son employeur pourquoi on désire prendre des vacances de plusieurs semaines, à nos frais.

Heureusement, puisque je bossais pour une entreprise touristique, je n’avais pas besoin de m’expliquer à mes employeurs lorsque je désirais partir plusieurs semaines consécutives.

J’ai donc posé mes vacances et je suis partie à la découverte du Pérou. C’était la première fois que j’explorais l’Amérique latine et j’ai été complètement charmée par la nourriture, le soleil, l’hospitalité et les paysages arides.

Vicky en voyage

Lorsque je suis allée au Pérou, j’ai fait une randonnée de cinq jours pour me rendre au Machu Picchu : la Salkantay Trek. À ce jour, ça reste probablement l’un des plus beaux moments que j’ai vécu en voyage.

Nous passions la journée à marcher et, le soir, nous dormions dans des campements, au milieu des montagnes. Nous ne voyions que les étoiles !

Vicky en voyage

Aujourd’hui, maintenant que j’écris quotidiennement pour suitespot, je dois avouer que j’apprécie autant de partir faire du camping dans le milieu des montagnes que de passer une semaine dans un hôtel cinq étoiles à Cuba.

Ce que je recherche, lorsque je voyage, c’est avant tout l’aventure et la création de souvenirs mémorables.

Je suis revenue en Europe

Enfin, vous le savez peut-être, mais je suis maintenant de retour en Europe. À Berlin, pour être exacte. La proximité de nombreux pays et la facilité de voyager me manquaient terriblement, alors j’ai sauté dans un avion avec un aller-simple et un visa en poche.

Vicky en voyage

Étant de retour en Europe, j’ai maintenant de nombreux projets de voyage. Avant que la crise sanitaire ne devienne mondiale, j’avais prévu de m’envoler pour la Jordanie, la Turquie et la Corse dans les mois à venir, mais mes projets de voyage ont malheureusement été annulés.

Je sais toutefois que ce n’est qu’une partie remise. En attendant, j’écris à propos de mes anciens voyages et je passe du temps avec ma famille.

À l’heure actuelle, je n’ai toujours pas mis les pieds en Asie, alors il me tarde d’aller jeter un coup d’œil à ce qui se passe là-bas. Les billets d’avion pour l’Asie au départ de Montréal sont terriblement chers, alors je compte profiter de mon séjour en Europe pour pouvoir mettre la main sur des billets d’avion à destination du plus grand continent du monde plus abordables.

Ce à quoi vous pouvez vous attendre

Dans les mois à venir, je tenterai d’écrire beaucoup de guides de voyage afin de vous inspirer et de vous aider à planifier vos futurs voyage. Puisqu’il n’est pas encore certain que les frontières de la France soient ouvertes cet été, je tenterai de vous faire part de mes meilleures adresses aux six coins de l’Hexagone. Et, bien entendu, je partagerai avec vous toutes les actualités du secteur du tourisme afin que vous soyez le mieux outillés possible.

N’hésitez pas à me faire savoir dans les commentaires s’il y a certains sujets que vous aimeriez que j’aborde dans les mois à venir !

Auteur

Ayant une soif insatiable de voyages et de découvertes, Vicky est constamment à la recherche de nouveaux pays à explorer et de nouvelles cultures dans lesquelles s'immerger. Si vous avez des questions ou des commentaires, n'hésitez pas à la contacter par courriel et il lui fera un plaisir de vous répondre.

​Des questions ? Rejoignez notre communauté de voyageurs sur Facebook. Notre équipe d’auteurs est là pour répondre à toutes vos questions.