Tantôt stricts, tantôt laxistes, les gestes et comportements de la population du Qatar peuvent parfois désorienter. Comment bien se comporter dans ce petit pays aux traditions bien ancrées ? Et comment s’habiller ?

Ayant été relayée comme émanant de la FIFA, une affiche créée par un groupe de citoyens qataris appelant les visiteurs à respecter les « valeurs islamiques » du pays a récemment provoqué une nouvelle polémique. Afin de vous aider à y voir plus clair, la rédaction démêle pour vous les gestes et comportements à éviter lors d’un séjour dans la petite péninsule arabique. Comment s’habiller au Qatar ? Où boire ? Que prendre en photo ? On vous aide à y voir plus clair.

Comment s’habiller au Qatar ?

Comme le Qatar est un pays islamique, il est important de respecter certains codes lorsque vient le temps de choisir comment s’habiller. Bien que moderne, cette petite péninsule arabique impose des règles plus strictes que Dubaï, quoique plus permissives que l’Arabie saoudite. Les femmes non qataries ne sont notamment pas tenues de porter l’abaya (une longue robe noire qui couvre tout le corps) ou de se voiler les cheveux.

Tenue traditionnelle qatarie

Les femmes et les hommes doivent opter pour des vêtements qui ne laissent pas entrevoir ni les genoux ni les épaules. On évite donc de porter des shorts, des robes ou des jupes qui dévoilent les jambes, et ce, même pendant l’été, lorsque le thermomètre atteint des sommets parfois vertigineux. Pour résister aux températures élevées, on privilégie des tissus naturels, comme le coton ou le lin. À l’opposé, on fuit le polyester. De nature synthétique, cette fibre empêche la circulation de l’air et favorise la transpiration.

Comment s’habiller sur les plages du Qatar ?

Les femmes et les hommes sont également contraints de se couvrir sur les plages publiques. Les bikinis ne sont pas tolérés. Si vous désirez enfiler votre maillot de bain et plonger à l’eau, vous devrez le faire à l’hôtel. Car dans les resorts, on peut s’habiller exactement comme à la maison.

Peut-on boire de l’alcool au Qatar ?

Il est interdit de boire de l’alcool dans les endroits publics au Qatar. L’alcool n’est disponible que dans les restaurants et les hôtels autorisés, et à un prix bien souvent exorbitant. Qatar Distribution Company est le seul importateur et détaillant d’alcool au pays. Les expatriés vivant au Qatar peuvent obtenir de l’alcool grâce à un système de permis, bien qu’il n’existe qu’un seul entrepôt où il est possible de se procurer de l’alcool à Doha. Il est en effet impossible d’acheter de l’alcool au supermarché. 

L’âge légal pour consommer de l’alcool au Qatar est de 21 ans, et les établissements servant de l’alcool demandent une pièce d’identité originale avec photo à l’entrée.

Est-il possible de marchander ? Et qu’en est-il des pourboires ?

Le Souq Waqif, emblématique quartier aux effluves de safran et aux mille et une couleurs, est le lieu tout désigné pour marchander et essayer de mettre la main sur quelques-uns de vos items favoris à des prix imbattables. La rumeur veut de ne jamais accepter la première offre… Dans les autres boutiques, néanmoins, là où les prix sont indiqués, il serait mal vu de tenter de marchander.

Qatar
Souq Waqif, à Doha

Dans les restaurants, des frais de service sont généralement incluent dans l’addition. Un pourboire de 10 à 15 % en signe de satisfaction est toutefois apprécié. Le mieux est de laisser un peu d’argent liquide sur la table à la fin du repas, après avoir réglé l’addition. Il est donc conseillé de ne pas se balader les poches vides. 

Les démonstrations d’affection en public sont-elles autorisées ?

Les démonstrations d’affection en public sont tolérées, mais de façon modérée. On peut se tenir par la main, mais les embrassades devraient être évitées. 

Est-il possible de fumer dans l’espace public ?

Il est interdit de fumer dans tous les espaces publics, y compris les musées, les centres commerciaux et les restaurants. Les contrevenants s’exposent à des amendes comprises entre 1000 et 3000 QAR, soit allant jusqu’à 800 euros.

Peut-on prendre des photos ?

Le Qatar n’est pas aussi strict que certains pays voisins en ce qui concerne les règles de photographie. Néanmoins, il est important de respecter quelques consignes. Certains sites, comme le Palais princier, la résidence officielle et le bureau de l’émir du Qatar, ne peuvent pas être photographiés. Si vous vous faites prendre par les autorités, ils vous demanderont d’effacer vos clichés. Bien entendu, il est également préférable de ne pas prendre des photos des citoyens sans avoir obtenu une autorisation de leur part au préalable. Personne n’aime se faire prendre en photo sans consentement. 

Les gestes et comportements à éviter au Qatar, en bref

De par ses traditions et coutumes bien ancrées, le Qatar peut en intimider plus d’un. Les gestes et comportements à éviter sont pourtant beaucoup moins nombreux qu’ils ne le sont dans l’Arabie saoudite voisine. Néanmoins, si vous cherchez à passer vos vacances sous le signe de la détente avec un verre en main, le Qatar n’est peut-être pas la destination par excellence sur laquelle mettre le cap.

Foire aux questions

Quel est le meilleur moment pour visiter le Qatar ?   +

Le meilleur moment pour visiter Doha et les environs est en hiver, soit d’octobre-novembre à avril-mai. En été, les températures atteignent des sommets si vertigineux qu’il devient intolérable de marcher ne serait-ce qu’à l’ombre.

Quelle est la plus belle ville du Qatar ?   +

La ville la plus intéressante du Qatar est sans l’ombre d’un doute Doha, la capitale. Visiter Doha promet de multiples surprises.

Y a-t-il des bars à Doha ?   +

À Doha, tous les bars et boîtes de nuit se trouvent dans les hôtels. Il est interdit de boire dans les rues.

Comment s'habiller au Qatar ?   +

Au Qatar, nul besoin de se couvrir la tête. Cependant, les hommes comme les femmes doivent se couvrir les épaules et les genoux, bien que la loi ne le stipule pas pour les touristes.

Peut-on se baigner à Doha ?   +

Oui, il est possible de se baigner à Doha. La ville abrite plusieurs plages privées et publiques. Il est possible de se baigner en bikini sur les plages privées, mais il est demandé de couvrir genoux et épaules sur les plages publiques.

Auteur

Membre de la rédaction depuis janvier 2020, Vicky Moreau est aujourd'hui directrice des contenus. Originaire de Montréal, mais ayant vécu en France et en Belgique pendant de nombreuses années, la francophonie et les voyages n'ont plus aucun secret pour elle.

​Des questions ? Rejoignez notre communauté de voyageurs sur Facebook. Notre équipe d’auteurs est là pour répondre à toutes vos questions.