Le Maroc vient d’annoncer fermer ses frontières aériennes avec la France et suspendre les vols en raison de la recrudescence de l’épidémie de Covid-19.

Après avoir fermé ses frontières aériennes avec l’Allemagne, les Pays-Bas et le Royaume-Uni en octobre, le Maroc vient d’annoncer suspendre ses vols depuis et vers la France, comme le rapporte notamment franceinfo. Alors que la suspension devait avoir lieu à partir du 26 novembre, elle a été décalée jusqu’au dimanche 28 novembre à minuit.

Le Maroc se protège

Le 25 novembre dernier, les autorités marocaines ont décidé de suspendre les vols depuis et vers la France à compter du 28 novembre en raison de l’évolution de la situation sanitaire au pays. Comme le Maroc se relève tout juste d’une deuxième vague plus meurtrière encore que la première, le gouvernement veut éviter les risques d’une nouvelle chaîne d’infection.

L’annonce intervient donc « afin de préserver les acquis du Maroc en matière de gestion de la pandémie de la Covid-19 et pour faire face à la dégradation de la situation sanitaire dans certains pays du voisinage européen », note le Comité interministériel de suivi du Covid.

Marrakech, au Maroc

Plus tôt cette semaine, le comité interministériel de suivi de Covid avait annoncé renforcer les contrôles aux frontières en imposant aux voyageurs en provenance de plusieurs pays de l’Union européenne, dont la France, ainsi que de l’Algérie et la Tunisie, à se soumettre « à un double contrôle, par caméras thermiques et thermomètres électroniques, ainsi que par tests antigéniques. »

Les compagnies aériennes s’adaptent

La décision des autorités marocaines de suspendre les vols directs en provenance de la France a été décalée jusqu’au dimanche 28 novembre à minuit au lieu du vendredi 26 novembre 2021. « La décision de décaler à dimanche la suspension des vols directs en provenance de la France vise à faciliter l’opération de retour des citoyens marocains et des étrangers résidant au Maroc », précise le Comité interministériel.

Afin d’accompagner les passagers durant cette période, Royal Air Maroc a annoncé sur Twitter la modification de ses conditions tarifaires. « Un changement de billet est autorisé sans pénalités avec éventuelle application de la différence tarifaire pour une date de voyage jusqu’au 31 janvier 2022 depuis ou vers la même destination ou un autre point en Europe », mentionne la compagnie aérienne. Le remboursement des billets sera sous forme d’avoir valable douze mois, et remboursable à la fin de sa validité sous forme numéraire sur demande du client.

Air France, quant à elle, « renforcera son programme de vols de et vers Casablanca le 26 novembre 2021 afin de faciliter le retour de ses clients. » Elle offre par ailleurs des billets modifiables « sans frais et sans justificatif, à la date et vers la destination de son choix. » Tous les passagers ayant acheté des billets d’avion vers le Maroc dont la date de départ est prévue avant le 30 juin 2022 peuvent modifier leurs billets sans frais.

La suspension des vols imposée par le Maroc, en bref

À compter de ce dimanche, les vols entre le Maroc et la France seront suspendus, et ce jusqu’à nouvel ordre. Pour l’instant, aucune date de levée n’a été annoncée. Tous les voyageurs ayant donc réservé un siège sur un vol vers le Maroc dans les semaines à venir devront modifier leurs plans de voyage. Heureusement, Royal Air Maroc et Air France tentent de s’adapter afin d’accompagner leurs passagers durant cette période.

Auteur

Ayant une soif insatiable de voyages et de découvertes, Vicky est constamment à la recherche de nouveaux pays à explorer et de nouvelles cultures dans lesquelles s'immerger. Si vous avez des questions ou des commentaires, n'hésitez pas à la contacter par courriel et il lui fera un plaisir de vous répondre.

​Des questions ? Rejoignez notre communauté de voyageurs sur Facebook. Notre équipe d’auteurs est là pour répondre à toutes vos questions.