Tous les vacanciers français qui désirent se rendre en Espagne dans les prochaines semaines devront se plier à de nouvelles conditions d’entrée.

Afin de freiner la propagation du variant Delta en Espagne, le gouvernement espagnol a décidé d’imposer de nouvelles conditions d’entrée aux vacanciers français. Alors qu’il y a quelques semaines, seulement certaines régions étaient considérés comme à risque par les autorités espagnoles, c’est tout le territoire français qui est aujourd’hui considéré comme une zone à risque. Ainsi, tous les Français doivent maintenant présenter un schéma vaccinal complet ou un test de dépistage afin d’être en mesure de traverser les frontières espagnoles, comme le rapporte le ministère de l’Europe et des affaires étrangères.

Toute la France comme zone à risque

L’Espagne n’impose que très peu de restrictions aux vacanciers venus d’Europe. Depuis un an, la seule contrainte à laquelle doivent se plier les touristes européens est la présentation d’un QR code, obtenu après avoir rempli un formulaire sanitaire.

Espagne

Aujourd’hui, cependant, le vent tourne. L’Espagne vient de classer toute France comme une zone à risque sur le plan épidémique, alors qu’il y a quelques semaines encore, la Bourgogne-Franche-Comté et le Centre-Val de Loire ne figuraient pas sur la liste rouge.

Ce nouveau classement n’est pas sans conséquence. Tous les voyageurs de plus de 12 ans voyageant par avion, par voiture ou par bateau doivent présenter, en plus du QR code, l’un des quatre éléments suivants :

  • Un justificatif de vaccination, sachant que l’Espagne considère comme vaccinés ceux qui ont reçu leur deuxième dose plus de quatorze jours avant leur date d’arrivée sur le territoire ;
  • un test PCR négatif de moins de 72 heures ou un test antigénique de moins de 48 heures ;
  • un certificat de rétablissement de la Covid-19, valable à partir du 11e jour après le 1er test de diagnostic positif pour une période totale de 6 mois.

Il est à noter que l’Espagne accepte la présentation du passe sanitaire européen ainsi que les documents rédigés en Français. Cela signifie que tous les voyageurs peuvent présenter les documents nécessaires à même l’application TousAntiCovid.

Enfin, pour rappel, les personnes non vaccinées sont contraintes de présenter un test PCR ou antigénique lors de leur retour en France.

Des mesures sanitaires strictes

Il n’y a pas que les condition d’entrée qui durcissent en Espagne. Sur place, les mesures sanitaires sont également parfois strictes. L’ensemble du territoire espagnol est soumis au port du masque obligatoire, que ce soit à l’intérieur comme à l’extérieur. La mobilité entre régions est autorisée, mais des confinements locaux peuvent être maintenus et les restrictions peuvent changer d’une région à l’autre.

À Madrid, notamment, les bars et restaurants sont contraints de fermer à 1 h, alors que dans les Baléares, un couvre- feu entre 1 h à 6 h a récemment été établi.

Les nouvelles conditions espagnoles imposées aux Français, en bref

Tous les Français ayant planifié des vacances en Espagne pour les semaines à venir doivent maintenant se plier à de nouvelles exigences sanitaires. Tous les voyageurs non vaccinés en provenance de la France doivent notamment présenter un test de dépistage négatif ou un certificat de rétablissement de la Covid-19 afin de se rendre en Espagne.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter toutes les actualités sur la France, l’hôtellerie de luxe, les voyages et le tourisme, ainsi que le tourisme durable.

Auteur

Ayant une soif insatiable de voyages et de découvertes, Vicky est constamment à la recherche de nouveaux pays à explorer et de nouvelles cultures dans lesquelles s'immerger. Si vous avez des questions ou des commentaires, n'hésitez pas à la contacter par courriel et il lui fera un plaisir de vous répondre.

​Des questions ? Rejoignez notre communauté de voyageurs sur Facebook. Notre équipe d’auteurs est là pour répondre à toutes vos questions.