Afin de se rendre en Espagne, toute personne désirant entrer au pays doit remplir un formulaire en ligne pour recevoir un code QR avant d’entrer au pays.

L’Espagne est l’une des destinations estivales les plus populaires et, depuis quelques mois, il est à nouveau possible de franchir les frontières. Toutefois, depuis le 1ᵉʳ juillet, l’Espagne exige désormais que les voyageurs remplissent un formulaire en ligne, sans lequel l’entrée au pays est impossible. D’ailleurs, non seulement la présentation d’un code QR est obligatoire, mais la présentation de résultats négatifs d’un test PCR également.

Le code QR survient après avoir rempli un formulaire en ligne

Le 1ᵉʳ juillet, l’Espagne a publié des règles d’entrée similaires à celles de la Grèce, qui exigent la présentation d’un code QR à l’entrée, obtenu en remplissant un formulaire en ligne.

Sur la page spécialement créée à cet effet ainsi que sur l’application gratuite du programme espagnol de santé en voyage (SpTH), vous devez d’abord fournir vos coordonnées de passager. Ces informations comprennent votre prénom, nom, numéro de passeport ou de carte d’identité, numéro de vol, date d’arrivée et adresse email.

Après avoir soumis ces données, vous recevrez un courriel avec un code de sécurité et un lien vers un autre formulaire. Dans ce formulaire, vous devez fournir des informations complémentaires, par exemple sur le vol ou votre séjour en Espagne.

Ce formulaire exige également que vous indiquiez une place assignée dans l’avion, ce qui vous oblige à réserver une place à l’avance. Pour réserver un siège à bord des avions, il faut souvent payer, surtout lorsque vous voyagez avec des compagnies aériennes low cost comme Ryanair ou easyJet.

Après l’envoi des données, le code QR est alors généré.

Valence, en Espagne

Il est important de noter que le formulaire ne peut être rempli que 48 heures avant l’entrée, car ce n’est qu’à ce moment-là que les questions de santé sont activées. Les enfants de toute tranche d’âge doivent également présenter le code QR.

N’oubliez pas qu’après avoir signé le formulaire du SpTH, vous recevrez un code QR que vous devrez présenter sur votre téléphone portable ou imprimer afin de passer le contrôle de santé à l’aéroport.

Dérogation possible

En règle générale, les compagnies aériennes, les compagnies maritimes et les voyagistes doivent attirer l’attention sur l’obligation de présenter le QR Code avant le voyage. Toutefois, le document peut être rempli à la main et remis à l’aéroport.

Lors de l’entrée en Espagne, il est non seulement nécessaire de présenter le code QR, mais des mesures de température et un contrôle visuel des voyageurs sont également effectués.

Si la température dépasse 37,5 degrés ou si d’autres anomalies sont détectées, un examen plus détaillé doit être effectué.

Un test PCR obligatoire depuis le mois de novembre

Tous les voyageurs entrant dans le pays en provenance d’une zone rouge doivent prouver un test PCR négatif à l’entrée, qui ne doit pas dépasser 72 heures, à l’exception des visiteurs de Norvège, de Finlande et de Grèce. Que le voyage se fasse par les aéroports, les ports maritimes ou les frontières nationales, un document de test négatif est considéré comme essentiel à partir du 23 novembre. Dans ce contexte, le pays prévoit de baser sa classification en tant que zone rouge sur la recommandation de l’UE figurant dans le règlement 2020/1475.

Le document du résultat du test peut être soumis sous forme numérique ou sur papier, mais uniquement en anglais ou en espagnol.

D’ailleurs, alors quel es îles Canaries ont longtemps été une exception, le gouvernement a adopté une nouvelle loi qui exige que les voyageurs présentent un test PCR lors de leur arrivée à l’hôtel, dans un appartement de vacances ou dans tout autre établissement touristique depuis le 14 novembre. Il peut être possible pour les hôtels et autres installations touristiques de refuser aux vacanciers de passer la nuit sans ce test.

L’entrée en Espagne avec le code QR et le test PCR en bref

Le gouvernement espagnol est plutôt accommodant pour les touristes. Plutôt que de fermer ses frontières comme font certains pays, le gouvernement espagnol ne demande aux voyageurs que de présenter un code QR et les résultats négatifs d’un test PCR. Il est intéressant de voir si d’autres destinations touristiques populaires suivront le mouvement.

Pour en savoir plus sur l’impact du coronavirus (Covid-19) sur l’industrie touristique, lisez notre guide sur le sujet ou abonnez-vous à notre newsletterChaque jour, nous vous informons des actualités et nouvelles concernant la propagation du virus et ses conséquences sur les voyageurs.

Enfin, si vous avez des questions, n’hésitez pas à rejoindre notre communauté Facebook. Notre équipe d’auteurs est là pour répondre à toutes vos questions.

Auteur

Depuis que Lena a pris son premier vol long-courrier, les voyages font partie intégrante de son quotidien. Elle aime explorer de nouveaux pays et essayer ce qu'il y a de mieux en matière d'hébergement. Sur suitespot, elle vous emmène en voyage en vous partageant ses conseils et ses expériences ainsi que les tous derniers bons plans voyage.

​Des questions ? Rejoignez notre communauté de voyageurs sur Facebook. Notre équipe d’auteurs est là pour répondre à toutes vos questions.