Après des semaines à la maison, je rêve d’évasion. Je rêve de parcourir les routes sinueuses de la Provence. Je rêve de voir la mer, d’y plonger et d’en observer les fonds. Direction la Côte d’Azur.

Après des semaines à rêver, j’ai décidé de faire de mes rêves une réalité et d’aller passer trois semaines près de la mer. Mais je n’irai ni en Espagne, ni en Italie, ni même en Croatie. Cette année, je resterai en France. J’irai encourager tous ces hôteliers, ces restaurateurs et ces acteurs de l’industrie touristique qui n’espèrent qu’une chose, soit la reprise de leurs activités touristiques, et au plus vite. Aujourd’hui, je mets donc le cap sur le littoral azuréen.

Troquer le luxe pour l’aventure

Après avoir vu nombreux de mes vols se faire annuler par les compagnies aériennes au fil de la dernière année, j’ai décidé que, cette fois-ci, je ne me rendrai pas à destination en avion. Les risques sont trop élevés, le départ trop imprévisible. Je n’en peux plus d’être à la merci des compagnies aériennes qui tentent si bien que mal d’opérer malgré la crise qui sévit. Cette fois-ci, je me rendrai à destination… En van. Oui, je troque le luxe pour l’aventure.

Plus que quelques semaines – voire quelques mois – ne nous séparent d’une liberté ô combien désirée. Si tout se passe comme prévu, le pass sanitaire devrait bientôt permettre à tous les voyageurs vaccinés de prendre l’avion sans avoir à se plier à aucune contrainte sanitaire. J’attendrai donc quelques mois encore avant de sauter dans un avion. Ça fait maintenant plus d’un an que le ministère des Affaires étrangères nous rabâche les oreilles en nous disant qu’il est « fortement déconseillé » de se rendre à l’étranger, alors je peux bien attendre un peu.

Au vu des actualités, mon copain et moi avons donc décidé de louer un van et de mettre le cap sur le littoral azuréen. Nous ne serons dépendants d’aucune compagnie aérienne, d’aucun train. Nous n’aurons aucune contrainte de temps. Nous serons libres – ou du moins aussi libres qu’il est possible de l’être à cet instant.

Visiter Cannes : le vieux port

Ce sera la première fois que je voyagerai en van. Je ne sais pas encore à quoi m’attendre ni quelle sera mon opinion sur le sujet. Peut-être voudrai-je recommencer, peut-être ne voudrai-je plus jamais voyager de la sorte. Je ne sais pas. Malgré tout, nous avons acheté tout le matériel nécessaire : batteries solaires, glacières rechargeables et tables pliantes. Nous avons même trouvé un matelas des plus confortable aux dimensions parfaites pour le van que nous avons loué. Certes, on risque d’être bien loin du confort que procurent les hôtels, mais je pense que nous ne nous en sortirons pas trop mal.

Se perdre sur les routes provençales sinueuses

Partant du Nord, nous serons contraints de traverser la France. À mon plus grand plaisir. Comme je vous l’ai mentionné à plusieurs reprises, la Provence est l’un de mes endroits préférés au monde. Je ne sais pas si c’est la délicatesse des rayons de soleil sur le mas provençal, les champs d’oliviers à perte de vue ou encore l’exquise odeur de lavande qui flotte dans l’air, mais je ressens un sincère sentiment de réconfort lorsque je me retrouve en Provence. Je suis donc on ne peut plus heureuse d’avoir à traverser la région afin de me rendre à destination.

Philippe Pollet-Villard a dit : « Dans un voyage ce n’est pas la destination qui compte, mais toujours le chemin parcouru, et les détours surtout. » Et je partage le même avis.

Saint-Paul-de-Vence, en France

Comme je vous l’ai dit récemment, je rêve depuis longtemps de voir Èze, Saint-Paul-de-Vence et les Baux-de-Provence. Nous nous y arrêterons donc le temps de quelques heures afin que je puisse rayer ces destinations de la liste des lieux que je rêve de visiter. J’ose espérer que mon impression de ces lieux sera à la hauteur des attentes dans lesquelles je baigne depuis des années.

Baigner dans l’abondance à l’Hôtel Martinez

À en croire ce que tout le monde dit, l’Hôtel Martinez serait l’incontournable de la Croisette. Ayant succombé à ma curiosité sans borne, j’ai donc décidé de profiter de l’offre de la troisième nuit gratuite offerte par suitespot Hôtels et d’aller voir par moi-même ce qui se cache derrière cette façade renommée.

Hôtel Martinez, à Cannes
Hôtel Martinez

Après avoir passé une semaine sur la route, nous nous arrêterons donc à l’hôtel afin de baigner dans l’abondance le temps de quelques jours. J’ai d’ailleurs pris soin de réserver la Chambre King Deluxe avec vue sur mer, soit la catégorie de chambre la plus élevée. Promettant une vue imprenable sur la Méditerranée ainsi qu’un gargantuesque lit king, cette chambre me semblait être toute désignée pour nous permettre de reprendre des forces après avoir traversé la France.

Tous les services ne seront pas disponibles, mais je trouve que les hôtels se montrent particulièrement habiles à naviguer entre les nombreuses restrictions imposées par le gouvernement. L’espace bien-être ainsi que les restaurants seront peut-être fermés, mais il sera tout de même possible de commander à manger en room service, ce qui me suffit amplement. Je me réjouis donc à l’idée d’aller passer trois jours dans l’un des plus beaux hôtels du littoral avant de reprendre la route vers d’autres destinations azuréennes.

Trois semaines sur la Côte d’Azur, en bref

Ce voyage en van nous offrira l’opportunité de nous imprégner de lieux nouveaux et nous accordera ce luxe si précieux qu’est le temps. En cette période d’instabilité, je ne pourrais être plus heureuse qu’à l’idée d’aller passer quelques semaines près de la mer, loin du quotidien.

N’ayant pas d’itinéraire précis en tête, n’hésitez pas à me faire part de vos coins préférés dans les commentaires. J’y mettrai peut-être le cap dans les jours à venir !

Auteur

Ayant une soif insatiable de voyages et de découvertes, Vicky est constamment à la recherche de nouveaux pays à explorer et de nouvelles cultures dans lesquelles s'immerger. Si vous avez des questions ou des commentaires, n'hésitez pas à la contacter par courriel et il lui fera un plaisir de vous répondre.

​Des questions ? Rejoignez notre communauté de voyageurs sur Facebook. Notre équipe d’auteurs est là pour répondre à toutes vos questions.