Avec un outil pour suivre des vols en temps réel, vous pouvez suivre n’importe quel vol et visualiser les données de tous les aéroports en direct.

Dans ce guide, nous parlerons des deux meilleures applications pour le faire, à savoir Flightradar24 et FlightAware. Nous vous expliquerons de quelle façon vous pouvez utiliser ces deux outils et quelles sont les différentes fonctions offertes.

Comment fonctionnent Flightradar24 et FlightAware ?

Que vous souhaitiez simplement vérifier les mouvements aériens de l’aéroport de votre ville, rechercher des modèles spéciaux lors de vos repérages ou suivre le vol de vos amis et de votre famille, il y a de nombreuses raisons d’utiliser un tel service. Les deux services offrent le suivi des numéros de vol et une liste de tous les départs et arrivées à un aéroport.

Pour chaque vol, il y a des données détaillées, telles que la vitesse de vol, l’altitude et la position actuelle. La vue de la carte permet de visualiser tous les mouvements de vol enregistrés, ce qui peut être très intéressant lorsqu’un espace aérien est fermé, par exemple.

Avion dans la ciel

En plus du site web, les deux outils existent sous forme d’applications. Les fonctions sont d’ailleurs presque identiques. Vous pouvez donc regarder le mouvement aérien depuis votre téléphone portable. Les applications de Flightradar24 et FlightAware sont toutes les deux accessibles gratuitement, mais certaines restrictions s’appliquent. Si vous désirez accéder à certains paramètres de vol ainsi qu’à des informations historiques, il est possible de payer un abonnement afin d’avoir accès à toute la plateforme.

Les deux applications sont plutôt user-friendly. Vous ne devriez donc pas avoir trop de difficulté à comprendre le fonctionnement. Vous n’avez qu’à écrire un numéro de vol, une ville ou un aéroport dans al barre de recherche située sur la page d’accueil afin que les résultats correspondants s’affichent.

Comment utiliser Flightradar24 ?

La carte est affichée par défaut sur la page d’accueil. Vous pouvez donc vous déplacer librement et visualiser n’importe quelle région du monde.

Interface de Flightradar24
Interface de Flightradar24

Si vous souhaitez suivre un vol de plus près, vous pouvez cliquer directement sur celui-ci depuis la carte ou encore rechercher le vol dans la barre de recherche à l’aide du numéro ou de l’itinéraire de vol. Une fois le vol sélectionné, vous recevrez des informations plus détaillées sur l’état actuel du vol et sur l’appareil utilisé. Vous pouvez aussi visualiser les derniers et prochains vols planifiés pour l’avion en question.

Interface de Flightradar24

 

Au premier coup d’œil, le site semble facile à utiliser, mais vous pouvez voir directement que la plupart des informations supplémentaires ne sont accessibles qu’avec un abonnement premium. L’aspect positif de Flightradar24 est qu’il est facilement possible de consulter l’immatriculation de l’avion.

Comment utiliser FlightAware ?

En arrivant sur le site web, vous devrez écrire un numéro ou une route de vol afin d’avoir accès à plus d’informations. Sur la droite, vous pouvez voir les retards moyens et la météo des aéroports les plus proches.

 

En cliquant sur Live Flight-Tracking, vous serez dirigé vers la carte. Vous pourrez vous déplacer sur la carte afin d’accéder aux mouvements de vol enregistrés.

Interface de Flightaware

 

Lorsque vous déplacez le pointeur de la souris sur un avion, des informations sur le vol seront affichées. Vous verrez le numéro de vol, le type d’avion, l’altitude, la vitesse et la route. Ces derniers ne sont toutefois pas expliqués en détail. Si vous n’êtes pas très familier avec les avions, vous ne risquez de voir qu’un amas de lettres et de chiffres.

La première ligne indique le numéro de vol et le type d’avion dans la langue de l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI). Quant à la deuxième, elle indique l’altitude du vol en mètres à gauche et la vitesse en kilomètres par heure à droite. La dernière ligne indique les aéroports de départ et d’arrivée avec leurs codes IATA.

Interface de Flightaware

 

Après avoir cherché un numéro de vol ou cliqué sur un avion depuis la carte, vous arriverez à cette page-ci. Vous y trouverez toutes les informations de vol. Vous pourrez aussi voir la route exacte d’un vol avec tous les points de navigation.

Si vous descendez un peu plus bas, vous verrez les derniers vols avec le même numéro. Vous pourrez aussi voir de quel type d’avion il s’agit ainsi que les heures de vol. Avec une adhésion premium, vous aurez accès à l’enregistrement, soit au numéro d’immatriculation de l’avion, ainsi qu’à un historique étendu du numéro de vol.

Flightradar 24 vs FlightAware

Nous vous recommandons Flightradar24 sans l’ombre d’un doute, car l’outil en question offre beaucoup plus d’informations que son compétiteur, FlightAware. D’ailleurs, le site web de FlightAware n’est pas structuré de manière aussi intuitive : les informations présentées sont regroupées de façon quelque peu chaotique. Qui plus est, contrairement à FlightAware, la carte de Flightradar24 se met elle-même à jour. Nul besoin actualiser la page afin d’avoir accès aux informations les plus récentes !

La technologie derrière Flightradar24 et FlightAware

Deux procédures ou méthodes principales sont utilisées pour déterminer les données de vol. Il y a la procédure de multilatération (MLAT) et la procédure de données transmises via un récepteur Automatic dependent surveillance-broadcast (ADS-B).

Multilatération (MLAT)

La multilatération (ou trilatération) est une méthode de mesure permettant de déterminer la position d’un point au moyen de mesures de distance et de distance à trois points. Lorsque les satellites GPS sont utilisés pour déterminer une position et que les données proviennent de trois récepteurs différents, on parle de multilatération. En termes très simples, la position d’un avion est déterminée en mesurant la distance entre deux récepteurs à des moments différents. La vitesse et la position exacte peuvent ensuite être extrapolées à partir de ces données. Cette méthode est utilisée pour les avions qui ne transmettent pas encore de données ADS-B ou qui évoluent dans des environnements où il y a peu de récepteurs ADS-B.

Automatic dependent surveillance-broadcast (ADS-B)

Flightradar24 et FlightAware utilisent principalement des données ADS-B pour leur service. Cependant, ce ne sont pas tous les avions qui sont équipés d’un récepteur ADS-B. Selon les estimations de Flightradar24, 70 % des avions commerciaux dans le monde sont actuellement équipés d’un tel récepteur. Il est à noter que, de nos jours, tous les nouveaux avions sont équipés du récepteur en question, car des informations importantes y sont transmises toutes les secondes sur la fréquence 1090 MHz.

Quelles sont les informations transmises via le signal ADS-B ?

  • Coordonnées géographiques
  • Numéro de vol
  • Type d’avion
  • Signal de temps
  • Vitesse
  • Altitude de vol
  • Direction de vol prévue

Un signal ADS-B peut être reçu par toute personne, en toute légalité. Cependant, en raison de la haute fréquence, la portée du signal est limitée à 250-400 kilomètres. Il est donc très difficile de recevoir des données ADS-B au-dessus des océans, par exemple.

Récepteurs Flightradar24 et FlightAware

En raison des restrictions de la portée du signal ADS-B, les fournisseurs sont tributaires de la mise en service d’un maximum de récepteurs. Par conséquent, la mise en service peut être fait par le prestataire ou au privé. Vous pouvez donc construire votre propre récepteur afin d’accéder aux différentes données de vol ou demander un ensemble gratuit. Cet ensemble contient une antenne, un récepteur et un petit ordinateur (généralement un Raspberry Pi), qui n’a besoin que d’être connecté à Internet pour envoyer les données au fournisseur. Il est possible de faire une demande sur le site de Flightradar24 ou FlightAware pour obtenir l’ensemble en question. Si vous n’êtes pas accepté, vous pouvez facilement construire votre propre récepteur. Pour les systèmes d’exploitation, il existe des logiciels disponibles chez différents fournisseurs afin d’utiliser le Raspberry Pi.

Il existe toutefois une solution plus avantageuse.  Si vous acceptez d’envoyer vos données à Flightradar24, vous recevrez un abonnement Business gratuit. Il coûte normalement 49,99 $ US par mois. Du côté de FlightAware, vous aurez droit à un compte Entreprise gratuite qui, lui, revient habituellement à 89,99 $ US par mois.

Flightradar24 et FlightAware en bref

Les outils de suivi de vols en temps réel peuvent être bien pratiques. Cependant, il va sans dire que les adhésions de base sont plus intéressantes que les options gratuites. Quant aux abonnements premium, elles sont particulièrement chères et n’offrent pas une grande valeur ajoutée pour les amateurs. En manipulant à la fois Flightradar24 et FlightAware, il est possible d’obtenir beaucoup d’information en temps réel.

Auteur

Passionnée de voyages et de découvertes, Vicky est constamment à la recherche de nouveaux pays à explorer et de nouvelles cultures dans lesquelles s'immerger. Si vous avez des questions ou des commentaires, n'hésitez pas à la contacter par email et il lui fera un plaisir de vous répondre !

​Des questions ? Rejoignez notre communauté de voyageurs sur Facebook. Notre équipe d’auteurs est là pour répondre à toutes vos questions.