En raison de la situation sanitaire instable, tous les voyageurs, qu’ils proviennent de l’Hexagone ou d’ailleurs, sont contraints de présenter un test PCR ou antigénique négatif pour se rendre en Corse.

L’Europe referme lentement ses frontières. Récemment, le Royaume-Uni annonçait fermer ses frontières. Un peu plus tôt, la Grèce annonçait que tous les voyageurs seraient maintenant contraints de réaliser une quarantaine une fois sur place. Récemment, c’était au tour du préfet de Haute-Corse d’annoncer prolonger l’obligation de présenter un résultat négatif d’un test PCR ou antigénique pour se rendre en Corse.

Prolongation de la mesure

L’obligation de présenter un test PCR lors de son arrivée en Corse a été mise en place juste avant les fêtes de Noël afin d’éviter une recrudescence du nombre de cas sur l’île. Depuis la découverte du nouveau variant du coronavirus au Royaume-Uni, la prudence est de mise.

La Corse, en France

Cette obligation, qui devait initialement prendre fin le 8 janvier dernier, sera toutefois prolongé, comme l’a récemment annoncé la préfecture. Tous les voyageurs sont concernés par cette mesure, à l’exception des enfants de moins de 12 ans.

« L’obligation pour les personnes se rendant en Corse d’avoir fait un test PCR ou antigénique dans les 72 heures avant leur voyage, initialement prévue jusqu’au 8 janvier, est prolongée d’un mois. »

Le préfet de Haute-Corse

Cette nouvelle n’est pas particulièrement surprenante, car la semaine dernière, le conseil exécutif de l’île avait demandé la prolongation de ce dispositif « dans les semaines à venir » ainsi que le renforcement du dépistage et l’accélération de la campagne de vaccination.

Il est à noter que les résultats de ces tests ne sont ni directement demandés par les différentes compagnies aériennes qui desservent encore la Corse ni par les compagnies maritimes. Toutefois, les voyageurs doivent remplir un formulaire dans lequel ils certifient sur l’honneur avoir fait un test PCR ou antigénique moins de 72 heures avant d’arriver en Corse et ne présenter aucun symptôme. Ils doivent également certifier « ne pas avoir été en contact avec un cas confirmé dans les quatorze jours précédant le voyage. » 

En cas de contrôle de police, les voyageurs devront montrer un justificatif du laboratoire ou de la pharmacie prouvant qu’ils ont passé un test PCR ou antigénique, sans quoi ils risquent une contravention de 135 euros, majorée en cas de récidive.

En ce qui concerne les règles sanitaires à respecter une fois en Corse, celles-ci sont les mêmes que dans l’Hexagone. À l’heure actuelle, aucun couvre-feu n’est mis en place. Toutefois, certaines informations concernant l’implantation d’un couvre-feu à 18 h se font récemment fait entendre. Nous devrions en savoir plus à ce sujet après le conseil de défense du 13 janvier.

Le test de dépistage obligatoire pour se rendre en Corse en bref

Alors que l’obligation de présenter un test PCR ou antigénique pour se rendre en Corse devait prendre fin le 8 janvier dernier, celle-ci est malheureusement reportée. Par conséquent, jusqu’au 8 février prochain, tous les voyageurs – qu’ils proviennent de l’Hexagone ou d’ailleurs – devront présenter un résultat négatif d’un test PCR ou antigénique lors de leur arrivée sur l’île, sans quoi ils risquent une contravention d’une centaine d’euros.

Pour en savoir plus sur l’impact du coronavirus (Covid-19) sur l’industrie touristique, lisez notre guide sur le sujet ou abonnez-vous à notre newsletter. Chaque jour, nous vous informons des actualités et nouvelles concernant la propagation du virus et ses conséquences sur les voyageurs.

Enfin, si vous avez des questions, n’hésitez pas à rejoindre notre communauté Facebook. Notre équipe d’auteurs est là pour répondre à toutes vos questions.

Auteur

Ayant une soif insatiable de voyages et de découvertes, Vicky est constamment à la recherche de nouveaux pays à explorer et de nouvelles cultures dans lesquelles s'immerger. Si vous avez des questions ou des commentaires, n'hésitez pas à la contacter par courriel et il lui fera un plaisir de vous répondre.

​Des questions ? Rejoignez notre communauté de voyageurs sur Facebook. Notre équipe d’auteurs est là pour répondre à toutes vos questions.