Comme les indices sanitaires s’améliorent, l’île de La Réunion sortira de l’état d’urgence le 15 octobre prochain. Les acteurs de l’industrie touristique locale s’en réjouissent.

En vigueur depuis le 13 juillet dernier, l’état d’urgence sanitaire à La Réunion sera levé le 13 octobre prochain. Les dernières restrictions sanitaires imposées sur place seront donc levées, au plus grand plaisir des professionnels du tourisme de La Réunion qui se montrent particulièrement optimistes pour les mois à venir, alors que les réservations pour les mois de novembre et décembre sont en hausse.

Une situation sanitaire qui s’améliore

Depuis son entrée en vigueur le 13 juillet dernier, l’état d’urgence sanitaire à La Réunion a notamment permis aux autorités d’imposer un couvre-feu ainsi qu’un confinement dans le département. Ces mesures sanitaires ont depuis été suspendues, mais certaines restrictions subsistent toujours. Cependant, comme la situation sanitaire s’est grandement améliorée au cours des dernières semaines, l’état d’urgence sanitaire sera levé, tout comme les dernières restrictions.

La Réunion

« Cette décision vient consacrer l’amélioration de la situation épidémique sur le territoire réunionnais, avec un taux d’incidence qui décroît depuis plusieurs semaines et s’établit, au 12 octobre, à 28,2 cas pour 100 000 habitants », ont rappelé les ministères des Outre-mer et de la Santé dans un communiqué de presse. En juillet, alors que l’île de La Réunion faisait face à une nouvelle flambée épidémique, le taux d’incidence dépassait les 400 pour 100 000 habitants, contraignant ainsi le gouvernement a imposé un nouveau confinement sur place.

Aujourd’hui, La Réunion se place comme troisième territoire d’Outre-mer le plus avancé dans la vaccination contre la Covid-19, derrière Saint-Pierre-et-Miquelon et la Nouvelle-Calédonie. 58 % de la population a reçu une première dose.

Des touristes majoritairement locaux, mais…

La levée de l’état d’urgence sanitaire n’est pas seulement une bonne nouvelle pour la population et les vacanciers, mais également les acteurs du tourisme. Alors que la haute saison commence, les taux d’occupation des hôtels s’élèvent à nouveau. Nombreux sont les vacanciers – de l’Hexagone comme d’autres pays Européens – à désirer se rendre à La Réunion dans les semaines à venir. Les réservations pour les mois de novembre et décembre sont de plus en plus fortes.

« On est juste en dessous de l’année record de 2019 », s’est exclamé Nicolas Préaux, directeur marketing du groupe Exsel au micro de Réunion La 1ère. À ce stade-ci, la clientèle est encore majoritairement locale, mais comme les vacances de la Toussaint s’apprêtent à débuter dans l’Hexagone, les Français risquent d’être nombreux à s’envoler pour La Réunion dans les prochains jours.

Assouplissement des conditions d’entrée

Il y a quelques jours, le gouvernement a annoncé l’assouplissement des conditions d’entrée dans de nombreux territoires d’Outre-mer. Toutes les personnes vaccinées en provenance de l’Hexagone peuvent ainsi maintenant se rendre en Guadeloupe, Saint-Martin, Saint-Barthélemy, Martinique, Guyane, La Réunion et Mayotte sans avoir à réaliser de test de dépistage préalable.

Les voyageurs non vaccinés, quant à eux, sont toujours contraints de présenter un motif impérieux pour se rendre dans ces territoires.

La situation sanitaire à La Réunion, en bref

Depuis neuf semaines, l’amélioration de la situation sanitaire se confirme bel et bien à La Réunion. Comme le nombre de cas quotidiens est en baisse constante depuis quelque temps, le ministère des Outre-mer a été en mesure d’annoncer la fin de l’état d’urgence sanitaire dans ce département pour qui le tourisme est d’une importance capitale. À la vue de la levée des dernières restrictions, les vacanciers risquent d’être plus nombreux à affluer sur l’île pendant les prochains mois. Les acteurs locaux du tourisme s’attendent à un retour de la clientèle extérieure en novembre, voire en décembre, à l’occasion des fêtes de fin d’année.

Auteur

Ayant une soif insatiable de voyages et de découvertes, Vicky est constamment à la recherche de nouveaux pays à explorer et de nouvelles cultures dans lesquelles s'immerger. Si vous avez des questions ou des commentaires, n'hésitez pas à la contacter par courriel et il lui fera un plaisir de vous répondre.

​Des questions ? Rejoignez notre communauté de voyageurs sur Facebook. Notre équipe d’auteurs est là pour répondre à toutes vos questions.