Après avoir été un temps assez souple au niveau des mesures sanitaires, le Portugal est aujourd’hui fermé aux pays ayant un taux d’incidence égal ou supérieur à 150 cas pour 100 000 habitants, et donc à la France.

En France, le calendrier du déconfinement vient d’être annoncé et il semble que les frontières devraient ouvrir à nouveau, du moins pour les voyageurs vaccinés. Pourtant en Europe, les mesures diffèrent encore grandement selon les pays, comme au Portugal par exemple, où il n’est plus possible pour les Français de se rendre en vacances. En effet, il est dorénavant indispensable d’avoir la justification d’un motif impérieux pour entrer sur le territoire portugais, comme le rapporte le média tourmag et comme le confirme aussi le ministère des Affaires étrangères sur son site internet.

Des mesures strictes encore en vigueur

Le Portugal impose dorénavant des règles strictes d’entrée sur le territoire, y compris pour les Français. En effet, les mesures dépendent du taux d’incidence du pays de provenance. L’accès au territoire portugais dépend de la situation épidémiologique du pays de provenance telle qu’elle figure sur le site du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies.

Pour les pays dont le taux d’incidence est égal ou supérieur à 150 cas pour 100 000 habitants dans les 14 derniers jours, ce qui est le cas de la France notamment, l’accès est fortement réglementé. Les voyageurs ne sont autorisés à rentrer au Portugal que sur présentation d’un motif essentiel et sa justification. De plus, ils doivent présenter un test PCR négatif datant de moins de 72 h au moment de l’embarquement.

Porto, au Portugal

Tout voyageur en provenance de la France, ne peut se déplacer que pour motif essentiel et doit, outre l’obligation de présenter un résultat négatif de test RT-PCR datant de moins de 72h (à l’exception des enfants de moins de 2 ans)

Site internet du ministère des Affaires étrangères français

Selon le site de l’ambassade de France au Portugal, les motifs essentiels sont ainsi les motifs professionnels, de santé, humanitaires, d’études ou bien des réunions familiales, à savoir baptême, mariage ou enterrement.

Un déconfinement progressif

Pourtant, au Portugal, le déconfinement arrive aussi peu à peu. Tout d’abord, les contrôles à la frontière terrestre entre le Portugal et l’Espagne sont levés à compter du 1ᵉʳ mai 2021. 

La ville de Porto, au Portugal
La ville de Porto, au Portugal

Dans le même temps, le pays est passé de l’état d’urgence à l’état de calamité, depuis le 1ᵉʳ mai 2021, enclenchant progressivement un réel déconfinement, indispensable pour l’économie. Les restaurants, cafés, dans la limite de groupes de 6 personnes maximum à l’intérieur et 10 en terrasse ouvrent donc et les salles de spectacles peuvent fonctionner jusqu’à 22 h 30 en semaine et le week-end.

Les restrictions pour enter au Portugal, en bref

Le Portugal tend petit à petit à lui aussi entamer son déconfinement. En effet, le pays a nécessairement besoin de reprendre vie et de relancer au plus vite son économie afin aussi d’accueillir les touristes cet été. Pourtant, cela n’est pas encore possible et les restrictions d’entrée sur le territoire sont encore fortes, notamment pour les voyageurs venant de France.

Auteur

Toujours à la recherche d'improbables nouvelles destinations, Camille partage son temps entre les études et les voyages autour de l'Europe et du monde. Chez suitespot, elle fait de votre écran une première fenêtre vers les destinations à venir et vous aide à planifier votre aventure prochaine.

​Des questions ? Rejoignez notre communauté de voyageurs sur Facebook. Notre équipe d’auteurs est là pour répondre à toutes vos questions.

  • Bonjour,

    Je pense que vous avez fait une erreur…. le taux d’incidence qui ferme la porte du Portugal n’est pas de 500 mais de 150…. La France est effectivement concernée, mais heureusement le taux n’y est pas si élevé…
    Cordialement, Eric

    • Bonjour Monsieur,
      Un grand merci pour votre message précédent. J’ai fait erreur, car il est vrai que la France a, bien heureusement, un taux d’incidence en dessous de 500. Il est complexe parfois d’y voir clair, mais je viens de modifier cela, merci de votre aide.
      Cordialement,
      Camille

Afficher tous les commentaires (1)