Depuis le 14 mars dernier, le port du masque n’est plus obligatoire dans les aéroports. La situation est toutefois différente dans les avions.

Suivant la cadence imposée par de nombreux pays, tels que le Royaume-Uni, la France a levé le passe vaccinal au début de la semaine. Depuis, il n’est plus nécessaire de présenter le dispositif pour accéder aux bars et restaurants, activités de loisirs, salons professionnels et transports publics interrégionaux. Le port du masque n’est également plus obligatoire dans tous les endroits où il était précédemment exigé. Il n’est notamment plus imposé dans les aéroports, y compris Paris-Charles de Gaulle, comme l’a rappelé Paris Aéroports sur Twitter. La mesure est toutefois maintenue dans les avions.

Le masque reste obligatoire dans les avions

« Le port du masque n’est maintenant plus obligatoire en intérieur, sauf dans les transports, les établissements de santé et lieux de soins », rappelle le gouvernement dans un communiqué officiel. Les voyageurs n’ont donc plus besoin de porter le masque dans les aéroports du pays. Que ce soit à Paris-Charles de Gaulle, Paris-Orly ou Marseille-Provence, il n’est plus nécessaire de se cacher le visage pour franchir les différents établissements.

Paris-Charles de Gaulle

Dans les avions, la situation est toutefois différente. Le port du masque reste obligatoire. « Le port d’un masque chirurgical ou d’un masque de type FFP1, FFP2 ou FFP3 sans valve est obligatoire à bord des avions. Les masques en tissu et les masques à valve ne sont pas autorisés », rappelle Air France sur son site web.

Bien entendu, la levée du port obligatoire dans les aéroports ne concernent que les aéroports du pays. Certains pays, tels que l’Allemagne, continuent même d’exiger le port d’un masque FFP2 à l’aéroport et à bord. Au Royaume-Uni, en revanche, la situation est complètement différente. British Airways a annoncé qu’à partir du 16 mars, les passagers de la compagnie aérienne seront seulement tenus de porter un masque sur les vols vers des destinations qui l’imposent.

Qu’en est-il des trains ?

Le port du masque reste également obligatoire à bord de tous les trains « ainsi que dans les zones où le titre de transport est obligatoire », précise la SNCF. Par conséquent, le masque est obligatoire en gare au-delà du dispositif de contrôle du titre de transport, soit après le portique d’accès aux quais et les bornes de validation ou contrôle à l’embarquement. 

La situation concernant le port du masque dans les transports en France, en bref

Depuis le 14 mars dernier, le port du masque n’est plus obligatoire dans les aéroports, mais il le reste dans les avions et dans les trains. Il convient toutefois de faire attention, car de nombreux pays imposent toujours le port du masque dans leurs aéroports.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter toutes les actualités sur la France, l’hôtellerie de luxe, les voyages et le tourisme, ainsi que le tourisme durable.

Auteur

Ayant une soif insatiable de voyages et de découvertes, Vicky est constamment à la recherche de nouveaux pays à explorer et de nouvelles cultures dans lesquelles s'immerger. Si vous avez des questions ou des commentaires, n'hésitez pas à la contacter par courriel et il lui fera un plaisir de vous répondre.

​Des questions ? Rejoignez notre communauté de voyageurs sur Facebook. Notre équipe d’auteurs est là pour répondre à toutes vos questions.