La France aurait-elle mis fin aux mesures anti-Covid trop tôt ? C’est notamment l’opinion du directeur de l’Organisation mondiale de la Santé.

Hans Kluge, le directeur de la branche européenne de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), estime que plusieurs pays européens, dont la France, auraient levé trop rapidement leurs mesures anti-Covid, et ce, alors que le nombre de cas repart à la hausse un peu partout sur le Vieux Continent sous l’effet du sous-variant BA.2.

La levée des restrictions Anti-Covid aurait été trop brutale, selon l’OMS

Lors d’une conférence de presse délocalisée en Moldavie, Hans Kluge s’est dit « vigilant » sur la situation épidémique actuelle en Europe. À l’heure actuelle, le nombre de cas de Covid est à la hausse dans 18 des 53 pays de la zone de l’OMS Europe, selon l’organisation sanitaire. « Les pays où nous observons une hausse particulière sont le Royaume-Uni, l’Irlande, la Grèce, Chypre, la France, l’Italie et l’Allemagne », a souligné Hans Kluge », critiquant du même coup la levée « brutale » des restrictions dans ces pays.

Masques contre la Covid-19
68 % des Français continueraient à porter le masque au travail

Selon les données de l’OMS, le nombre de nouveaux cas en Europe avait nettement chuté après un pic fin janvier, mais il rebondit depuis début mars. « Nous allons devoir vivre avec la Covid-19 pendant encore un certain temps, mais cela ne veut pas dire que nous ne pouvons pas nous débarrasser de la pandémie », a poursuivi Hans Kluge, tout en affirmant rester « optimiste ».

La sixième vague déferle bien sur la France

Le mardi 22 mars dernier, la Direction générale a annoncé avoir enregistré 180 777 cas positifs à la Covid-19. Un chiffre journalier qui n’avait pas été atteint depuis le 8 février, prouvant une fois de plus que la sixième vague de coronavirus déferle bien sur la France. Le mercredi 23 mars, ce sont encore 145 560 cas qui ont été recensés, soit une hausse de 49 % en une semaine.

Malgré ces chiffres records, Olivier Véran, le ministre de la Santé, se montre optimiste quant à la levée des restrictions en France. Selon lui, la levée du passe sanitaire était la « bonne décision. »

« Ça va monter jusqu’à la fin mars, où l’on risque d’atteindre 150 000 contaminations par jour. Ensuite, on s’attend à une décroissance. »

Olivier Véran, ministre de la Santé

Pourtant, bien que plus de la moitié des Français soient d’accord avec la levée du port du masque en intérieur, « 68 % des Français continueraient à porter le masque au travail », selon un sondage réalisé par le Huffington Post. Tous les Français ne sont donc pas prêts à abandonner leur masque après deux ans de pandémie. Le sentiment d’être protégé et la crainte d’être contaminé lorsque l’on est immunodéprimé sont autant de raisons pour lesquelles les visages ne sont pas encore tout à fait prêts à être découverts.

La fin des mesures sanitaires en France, en bref

Décidément, le monde d’après n’est pas aussi simple qu’espéré. Nombreux sont les paradoxes et les remises en question. Selon l’OMS, la France — ainsi que plusieurs pays européens — auraient assoupli les mesures anti-Covid beaucoup trop tôt. Et les Français partagent vraisemblablement cet avis. Bien que les restrictions anti-Covid aient été levées il y a quelques jours déjà, multiples sont les individus à continuer de porter le masque à l’intérieur. Et vous, quelle est votre opinion ? Faites-le-nous savoir dans les commentaires.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter toutes les actualités sur la France, l’hôtellerie de luxe, les voyages et le tourisme, ainsi que le tourisme durable.

Auteur

Ayant une soif insatiable de voyages et de découvertes, Vicky est constamment à la recherche de nouveaux pays à explorer et de nouvelles cultures dans lesquelles s'immerger. Si vous avez des questions ou des commentaires, n'hésitez pas à la contacter par courriel et il lui fera un plaisir de vous répondre.

​Des questions ? Rejoignez notre communauté de voyageurs sur Facebook. Notre équipe d’auteurs est là pour répondre à toutes vos questions.

  • Perso je continue à porter le masque, FFP2, en intérieur…. je suis si terrifié d’attraper la Covid que je n’ose plus aller au cinéma, au restaurant ou à l’hôtel.
    Même si je sais que le pass vaccinal n’était pas la panacée, au moins il me rassurait….
    Et ayant pris plusieurs billets d’avion pour les mois à venir, j’espère que les masques vont bien rester à bord des avions… Dommage d’ailleurs qu’ils ne soient déjà plus en vigueur aux salons de CDG.

Afficher tous les commentaires (1)