La compagnie aérienne thaïlandaise low cost NokScoot vient d’annoncer la cessation de ses activités avec effet immédiat. Elle n’aura malheureusement pas eu les ressources pour survivre à la crise sanitaire.

NokScoot n’est pas la première compagnie aérienne thaïlandaise à être victime de la crise sanitaire ; Thai Airways s’est récemment placée en redressement judiciaire. Toutefois, contrairement à Thai Airways, NokScoot est contrainte de cesser ses activités avec effet immédiat, au grand malheur de ses salariés.

Pas de redressement financier dans un avenir proche

Malgré le fait que l’Asie soit considérée comme une région en plein essor dans le domaine de l’aviation, NokScoot n’a pas été en mesure de survivre à la crise.

Le 26 juin dernier, le conseil d’administration a annoncé la liquidation de la compagnie aérienne et 450 salariés ont alors été licenciés.

NokScoot

Cette compagnie aérienne thaïlandaise low cost, dont le siège est à Bangkok, a été créée il y a à peine six ans sous forme de joint venture entre Nok Air, qui détient 51 % des parts, et Scoot, qui en possède 49 %.

Avec une flotte de sept Boeing 777-200 ER, NokScoot s’est envolé de l’aéroport international de Bangkok-Don Mueang vers plusieurs destinations populaires en Asie. Parmi eux se trouvaient bien sûr des pays comme la Chine, Taïwan, le Japon ou l’Inde.

Même si ces routes étaient plutôt attrayantes et que le prix était comparativement bas, la compagnie aérienne n’a jamais réalisé de bénéfices depuis sa création. Depuis 2019, les fonds propres de la compagnie aérienne étaient même négatifs.

NokScoot a essayé de maintenir l’activité

NokScoot a bien sûr essayé d’obtenir de l’aide avant d’annoncer sa liquidation. La compagnie aérienne a entre autres essayé de vendre la part de Scoot à Nok Air. Toutefois, Nok Air n’a pas accepté l’offre parce qu’elle ne voulait pas assumer l’entière responsabilité des pertes de NokScoot.

Outre cette tentative ratée, NokScoot a également demandé un prêt au gouvernement thaïlandais. La demande concrète était de 25 millions de bahts, ce qui correspond à environ 718 000 euros. Cette aide n’ayant pu être versée, la compagnie aérienne a entre-temps licencié certains employés et rendu temporairement trois Boeing 777 à Singapore Airlines.

La liquidation de NokScoot en bref

Étant donné que toutes les tentatives pour remettre la compagnie aérienne sur les rails ont échoué, la liquidation de cette compagnie aérienne low cost était probablement la dernière option. Serait-ce la dernière victime de la crise sanitaire ? Les prochains mois nous le diront.

Pour en savoir plus sur l’impact du coronavirus (Covid-19) sur l’industrie touristique, lisez notre guide sur le sujet ou abonnez-vous à notre newsletterChaque jour, nous vous informons des actualités et nouvelles concernant la propagation du virus et ses conséquences sur les voyageurs.

Enfin, si vous avez des questions, n’hésitez pas à rejoindre notre communauté Facebook. Notre équipe d’auteurs est là pour répondre à toutes vos questions.

Auteur

Depuis que Lena a pris son premier vol long-courrier, les voyages font partie intégrante de son quotidien. Elle aime explorer de nouveaux pays et essayer ce qu'il y a de mieux en matière d'hébergement. Sur suitespot, elle vous emmène en voyage en vous partageant ses conseils et ses expériences ainsi que les tous derniers bons plans voyage.

​Des questions ? Rejoignez notre communauté de voyageurs sur Facebook. Notre équipe d’auteurs est là pour répondre à toutes vos questions.