À l’approche de l’été et à la vue de l’amélioration de la situation sanitaire, le gouvernement italien vient d’annoncer pour le mois de mai la fin du passe sanitaire et du port obligatoire du masque dans de nombreux espaces publics. Le Passenger Locator Form, obligatoire à l’entrée du pays, devient également caduque.

L’Italie, destination très prisée des touristes, continue d’avancer vers un retour à une situation pré-pandémique. Le gouvernement italien a annoncé, la semaine dernière, la fin de nombreuses mesures sanitaires en vigueur dans le pays. Les touristes ne sont plus tenus de remplir le formulaire nécéssaire à l’entrée sur le territoire et la majorité des espaces publics sont désormais accessibles sans pass sanitaire ni masque.

Ce qui a changé au 1er mai pour se rendre en Italie

Comme l’indique le site internet Reopen.europa, le gouvernement italien a mis fin à l’obligation pour les voyageurs de présenter le Passenger Locator Form le 1er mai dernier. Ce document obligatoire depuis le mois de février 2022 avait pour objectif de localiser les voyageurs en cas d’infection au coronavirus pendant leur voyage.

Toutefois, le protocole entré en vigueur au 1er février dernier, imposant que, pour passer la frontière, il est nécessaire de présenter, pour tout voyageur de plus de 6 ans, soit la preuve d’un schéma vaccinal complet, soit un certificat de guérison ou encore le résultat d’un test négatif (antigénique de moins de 48 heures ou PCR de moins de 72 heures), reste en place. Toute personne pouvant montrer une de ces trois preuves n’est plus tenue à la quarantaine de cinq jours imposée autrefois. Autrement dit, même un voyageur non-vacciné disposant d’un test de dépistage négatif peut désormais entrer en Italie sans avoir à s’isoler. 

Rome
Rome, Italie

A savoir : « des tests aléatoires dans les aéroports, les ports et aux frontières terrestres, y compris pour les voyageurs déjà vaccinés » continuent d’être réalisés, précise le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères.

Ce qui a changé au 1er mai une fois sur place

Avec l’amélioration de la situation sanitaire l’Italie décide également d’aller plus loin dans l’assouplissement des mesures sanitaires en vigueur dans le pays. Comme le rapporte Euronews, depuis le 1er mai il n’est plus nécessaire de présenter un passe sanitaire pour entrer dans la plupart des lieux ouverts au public.

Venice, en Italie
Venise, Italie

De plus, le port obligatoire du masque dans une majorité des espaces publics (supermarchés, bars, restaurants, magasins et lieux de travail) prend fin. Attention, le port d’un masque de type FFP2 reste néanmoins obligatoire dans les transports italiens, ainsi que dans les cinémas, les salles de concert et de sport, et les hôpitaux

L’assouplissement des restrictions sanitaires en Italie, en bref

Le début du mois de mai et l’arrivée des beaux jours est synonyme pour l’Italie de nouveau départ en termes de mesures sanitaires en place. En effet, l’amélioration de la situation pandémique permet au pays de mettre fin au Passenger Locator Form à remplir auparavant pour les voyageurs, ainsi qu’au pass sanitaire et au port du masque pour accéder à de nombreux lieux publics. Profiter de nouveaux d’un séjour dans la grande botte va enfin retrouver de sa normalité !

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter toutes les actualités sur la France, l’hôtellerie de luxe, les voyages et le tourisme, ainsi que le tourisme durable.

Auteur

Depuis qu'elle a l'âge de voyager seule, Albane s'est mise en quête de nouvelles expériences et de nouveaux us et coutumes. Mer du Nord, montagnes des Alpes, grandes villes européennes ou encore champs de lavande en Provence et petite île croate... tout est pour elle source d'excitation et d'émerveillement. Avec suitespot, elle est ravie de vous partager ses dernières découvertes.

​Des questions ? Rejoignez notre communauté de voyageurs sur Facebook. Notre équipe d’auteurs est là pour répondre à toutes vos questions.