Comme il fallait s’y attendre, le gouvernement d’Israël a décidé de prolonger la suspension de tous les voyages aériens internationaux à destination et en provenance d’Israël.

La semaine dernière, Israël a décidé de prendre des mesures drastiques en raison de la crainte grandissante de la propagation du nouveau variant du coronavirus détecté en Angleterre. Au départ, cette suspension ne devait durer qu’une semaine, mais le gouvernement vient d’annoncer prolonger cette interdiction jusqu’au 6 mars 2021.

Le trafic aérien toujours suspendu

Puisqu’Israël est toujours en état d’urgence et que le confinement a été prolongé, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a annoncé dans la foulée que les aéroports internationaux resteront fermés jusqu’au 6 mars prochain, au plus tôt. Alors que les opérations aériennes auraient dû reprendre en janvier, tous les vols internationaux sont toujours suspendus. Seuls les vols de fret et les vols médicaux d’urgence sont encore autorisés.

Tel Aviv, en Israël

Le fait que le gouvernement d’Israël se sente obligé de prendre cette mesure est peut-être dû aux nombreuses critiques de ses mesures précédentes. Jusqu’à présent, il n’y a eu que peu ou pas de contrôles sur les personnes entrant au pays depuis les zones à haut risque, ce qui explique pourquoi le coronavirus a pu se propager en Israël de manière incontrôlée au cours de la dernière année.

La seule contrainte que devait respecter les voyageurs était de réaliser une quarantaine une fois au pays. Toutefois, cette obligation aurait été largement ignorée par les touristes, à en croire une récente déclaration du ministère de la Santé. Jusqu’à présent, aucun test PCR n’était demandé aux passagers aériens.

Malgré les progrès de la vaccination – le taux de personnes vaccinées s’élève actuellement à 40 % de la population – Israël lutte contre l’un des taux d’infection les plus élevés au monde, et ce malgré les règles strictes du confinement. En effet, les résidents ne peuvent s’éloigner de leur domicile sur une distance de plus de 1 000 mètres.

La suspension du trafic aérien en Israël en bref

Israël a décidé de prolonger la suspension de son trafic aérien afin de protéger sa population du nouveau variant du coronavirus découvert en Angleterre. Malheureusement, la suspension des vols internationaux en Israël survient au moment où le gouvernement commence à élaborer des plans visant à faciliter l’entrée et la vie des personnes vaccinées en Israël.

Pour en savoir plus sur l’impact du coronavirus (Covid-19) sur l’industrie touristique, lisez notre guide sur le sujet ou abonnez-vous à notre newsletter. Chaque jour, nous vous informons des actualités et nouvelles concernant la propagation du virus et ses conséquences sur les voyageurs.

Enfin, si vous avez des questions, n’hésitez pas à rejoindre notre communauté Facebook. Notre équipe d’auteurs est là pour répondre à toutes vos questions.

Auteur

Il n'était âgé que de trois ans lorsqu'Alex est monté dans un avion pour la première fois. Et depuis, il n'a jamais cessé de regarder le monde depuis un hublot. Avec le temps, son amour pour l'industrie aéronautique n'a fait que croître. Tout comme ses connaissances sur le sujet.

​Des questions ? Rejoignez notre communauté de voyageurs sur Facebook. Notre équipe d’auteurs est là pour répondre à toutes vos questions.