Bien que le nombre de cas de personnes atteintes par la Covid-19 à l’île Maurice soit en hausse, les autorités mauriciennes se préparent à la réouverture des frontières.

Dès le 1er octobre prochain, l’île Maurice rouvrira entièrement ses frontières aux voyageurs vaccinées. La longue – et parfois pénible -quarantaine en hôtel certifié que sont contraints de respecter tous les vacanciers vaccinés qui se rendent sur l’île depuis maintenant plusieurs mois sera enfin chose du passée. Seul un test PCR négatif réalisé moins de 72 heures avant l’embarquement sera demandé. Malheureusement, alors que la population locale devrait se réjouir du retour des touristes, l’inquiétude plane, car depuis la mi-juillet, le nombre de contaminations a été multiplié par plus de cinq. Il s’agit de l’augmentation la plus importante enregistrée sur cette période, comme le rapporte notamment Le Monde.

Le nombre de cas a été multiplié par plus de cinq

À l’île Maurice, tout est prêt pour le retour des touristes. Comme la campagne de vaccination avance mieux que prévu – l’île Maurice a atteint son objectif de couverture vaccinale de 60 % de la population totale à la fin du mois d’août, soit avec un mois d’avance -, les autorités mauriciennes ont décidé d’assouplir les conditions d’entrée pour les voyageurs vaccinés. Le 1er septembre dernier, la quarantaine qui, jusque là, était de 14 jours, a été diminuée de moitié, et, le 1er octobre, celle-ci sera totalement abolie. Les voyageurs vaccinés n’auront plus qu’à montrer un test PCR négatif réalisé moins de 72 heures avant l’embarquement pour aller se prélasser sur les plages immaculées de l’île Maurice.

Île Maurice

Mais, loin des discours officiels invitant les touristes à revenir, l’île Maurice s’inquiète. « La situation empire, mais il y a des instructions pour que nous ne communiquions pas, affirme un médecin sous couvert d’anonymat. La priorité du gouvernement est d’assurer une ouverture en douceur des frontières le 1er octobre. » Pour les autorités de l’île Maurice, la réouverture des frontières est en effet primordiale, car le secteur touristique représente 25 % du PIB de l’île et 250 000 emplois directs et indirects.

Depuis le mois de juillet, la situation sanitaire à l’île Maurice s’aggrave pourtant. Le nombre de cas a été multiplié par plus de cinq, de 2 461 le 16 juillet à 12 616 le 10 septembre. Les hôpitaux sont saturés, les respirateurs artificiels sont rares et le cimetière où étaient enterrées les victimes de la Covid-19 est plein. Bien que la majorité des cas soient asymptomatiques, la situation reste inquiétante, car les autorités sanitaires ne savent plus où donner de la tête.

« Allons-nous attirer des devises ou des variants ? »

Même si la réouverture des frontières de l’île Maurice est très attendue par les acteurs de l’industrie touristique locale, les Mauriciens s’inquiètent de la levée des restrictions et conditions d’entrée.

« Il n’y a plus la quarantaine de quatorze jours et, du coup, nous nous retrouvons sans filet de protection. En accueillant les touristes, allons-nous attirer des devises ou des variants ? »

Diana Mootoosamy, hôtesse d’accueille dans un hôtel

En Afrique, aucun autre pays n’a enregistré des chiffres aussi élevés que l’île Maurice. Depuis le début de la pandémie, l’île Maurice a enregistré 1 005 cas pour 100 000 habitants, soit un chiffre nettement supérieur à la moyenne africaine qui s’établit à 598.

Pour l’instant, les déplacements entre la France et l’île Maurice ne font l’objet d’aucune restriction, mais la reprise touristique de l’île pourrait toutefois être compromise. Les États-Unis viennent de faire basculer l’île Maurice sur la liste de niveau 4, soit a liste des pays à risque très élevé. À un peu plus de quinze jours de la relance touristique, ce basculement est une catastrophe pour le secteur touristique, car le niveau 4 est le niveau d’alerte le plus haut. À ce jour, il recense les 9 pays comptant plus 500 cas pour 100 000 habitants : l’Afghanistan, l’Albanie, le Bélize, Grenade, la Lituanie, l’île Maurice, Saint-Christophe-et-Niévès, la Serbie et la Slovénie.

La flambée de cas de Covid-19 à l’île Maurice, en bref

Alors que les autorités touristiques locales se préparent au retour des touristes, certains citoyens s’inquiètent du nombre de cas qui, depuis juillet, ne cesse d’augmenter. La réouverture des frontières de l’île Maurice est-elle compromise ? Comme les États-Unis viennent de placer l’île Maurice sur la liste des endroits du monde les plus à risque, d’autres pays pourraient bientôt suivre.

Auteur

Ayant une soif insatiable de voyages et de découvertes, Vicky est constamment à la recherche de nouveaux pays à explorer et de nouvelles cultures dans lesquelles s'immerger. Si vous avez des questions ou des commentaires, n'hésitez pas à la contacter par courriel et il lui fera un plaisir de vous répondre.

​Des questions ? Rejoignez notre communauté de voyageurs sur Facebook. Notre équipe d’auteurs est là pour répondre à toutes vos questions.