Alors qu’elles devaient initialement rouvrir le 31 août, les frontières de l’île Maurice rouvriront enfin le 1ᵉʳ octobre prochain. Toutefois, les mesures mises en place ont de quoi décourager les voyageurs…

Après avoir reporté la réouverture de ses frontières pour le sixième mois consécutif, l’Office de tourisme de l’île Maurice a enfin décidé de rouvrir les frontières : il sera à nouveau possible de se rendre sur l’île Maurice à compter du 1ᵉʳ octobre prochain. Il sera cependant obligatoire de respecter de strictes mesures de quatorzaine.

Quatorzaines et tests PCR

Alors qu’un déconfinement presque complet a débuté le 15 juin, l’accès à l’île de l’Océan indien est longtemps resté interdite aux étrangers. Toutefois, cela s’apprête à changer.

Dans un communiqué de presse publié le 21 septembre, l’Office de tourisme de l’île Maurice a annoncé qu’il sera à nouveau possible de se rendre sur l’île Maurice à compter du 1ᵉʳ octobre 2020.

Toutefois, de nombreuses procédures ont été mises en place et l’accès à ce territoire d’Outre-mer ne sera pas chose facile. Les passagers devront entre autres effectuer un test PCR cinq jours avant leur voyage. Une fois arrivés à l’île Maurice, ils devront également respecter une quatorzaine au sein d’un établissement approuvé par les autorités.

L’Office du tourisme a cependant annoncé un forfait de voyage – qui comprend la prise en charge de toutes les mesures liées au coronavirus – afin de faciliter les déplacements de voyageurs. Celui-ci peut-être réservé en ligne ici pour les séjours jusqu’au 31 octobre.

« Les voyageurs auront accès en ligne à un forfait de voyage incluant : un hébergement en pension complète, durant la quarantaine de 14 jours, le transfert de l’aéroport à l’hôtel et les frais sanitaires, incluant le test PCR obligatoire », précise l’Office du tourisme dans le communiqué.

Opérationnelle à partir du 20 septembre 2020, ce forfait voyage « permettra de mieux coordonner les contacts entre les hôtels, les compagnies aériennes et les voyageurs. »

Air Mauritius et Air France victimes des restrictions

En déposant son bilan le 22 avril dernier, un mois après l’arrêt des vols sur l’île, la compagnie nationale mauricienne Air Mauritius avait annoncé que les restrictions de voyage et « la cessation de l’ensemble des vols internationaux et intérieurs ont conduit à une érosion complète des revenus de la société. »

Air Mauritius

Aujourd’hui, ses pertes sont estimées à plus de 9 milliards de roupies mauriciennes, soit 200 550 000 euros, selon Sattar Hajee Abdoula, le président de la société Nationale de transport aérien.

La liquidation de la compagnie aérienne est donc désormais une option. Selon le président, il faut que la compagnie aérienne trouve 223 millions « dans les prochains mois ». 

D’ailleurs, non seulement Air Mauritius a souffert des restrictions de voyage, mais Air France en a également été victime. Ses opérations aériennes ont été grandement touchées, car la compagnie aérienne avait prévu reprendre ses vols vers l’île Maurice cet été.

La réouverture des frontières de l’île Maurice en bref

Alors que la situation sanitaire est sous contrôle sur l’île, le gouvernement a décidé d’accueillir les touristes à nouveau. Selon le site de l’Office du tourisme, il sera possible de se rendre sur l’île au départ de Dubaï, Paris et la Réunion. Par conséquent, Air Mauritius reprendra ses opérations aériennes au départ de Paris à compter du 3 octobre prochain. Une bonne nouvelle pour l’industrie touristique de l’île !

Pour en savoir plus sur l’impact du coronavirus (Covid-19) sur l’industrie touristique, lisez notre guide sur le sujet ou abonnez-vous à notre newsletterChaque jour, nous vous informons des actualités et nouvelles concernant la propagation du virus et ses conséquences sur les voyageurs.

Enfin, si vous avez des questions, n’hésitez pas à rejoindre notre communauté Facebook. Notre équipe d’auteurs est là pour répondre à toutes vos questions.

Auteur

Passionnée de voyages et de découvertes, Vicky est constamment à la recherche de nouveaux pays à explorer et de nouvelles cultures dans lesquelles s'immerger. Si vous avez des questions ou des commentaires, n'hésitez pas à la contacter par email et il lui fera un plaisir de vous répondre !

​Des questions ? Rejoignez notre communauté de voyageurs sur Facebook. Notre équipe d’auteurs est là pour répondre à toutes vos questions.