Vendredi soir dernier, l’État français, qui possède 14,3 % du Groupe Air France-KLM, a annoncé débloquer une enveloppe de sept milliards d’euros pour sauver Air France de la faillite.

Air France recevra 4 milliards d’euros de prêts bancaires et une avance d’actionnaire de 3 milliards d’euros. Cette aide était nécessaire, car la compagnie aérienne a récemment mentionné qu’elle risquait de manquer de liquidités avant l’été.

L’État néerlandais s’apprête également à secourir KLM.

Sept milliards d’euros pour Air France

Dès le début du mois de mai, Air France recevra sept milliards d’euros de l’État français. Sur ces sept milliards, quatre milliards seront des prêts bancaires garantis par l’État à 90 % et trois milliards seront une avance d’actionnaire par l’État.

Ce n’est pas tout pour le Groupe Air France-KLM, car KLM recevra également de l’aide de l’État néerlandais. La compagnie aérienne s’attend à recevoir entre deux et quatre milliards, selon Le Figaro. Toutefois, il risque d’y avoir un délai de quelques semaines avant que l’argent ne soit disponible.

L’aide de l’État français s’est fait attendre. En effet, il y a quelques semaines déjà, Singapour annonçait une enveloppe de 12 milliards d’euros pour sauver Singapore Airlines et les États-Unis annonçait une aide de 50 milliards de dollars.

Restructuration possible pour HOP! Air France

Afin de palier à la suspensions de ses activités, Air France mettra en place des mesures strictes de restructuration au cours des prochaines semaines.

À l’heure actuelle, Air France étudie l’impact financier de ses différentes lignes afin d’être en mesure de sacrifier les liaisons intérieures et court-courriers qui ne sont pas suffisamment rentables.

HOP! Air France

D’ailleurs, il a été mentionné qu’une réduction de l’offre de la filiale d’Air France, HOP! Air France, est possible.

Toujours selon Le Figaro, le groupe aérien pense « réduire les liaisons interrégionales assurées par HOP! et transférer à Transavia, la filiale low cost du groupe, des lignes d’Air France au départ d’Orly.

L’aide de l’État français pour sauver Air France en bref

Pour l’instant, Air France est la seule compagnie aérienne française ayant reçu de l’aide de l’État. Nous présumons donc que c’est une question de temps avant que les autres compagnies aériennes haussent le ton et demandent la même chose. Où est-ce que le gouvernement s’arrêtera ?

Pour en savoir plus sur l’impact du coronavirus (Covid-19) sur l’industrie touristique, lisez notre guide sur le sujet ou abonnez-vous à notre newsletterChaque jour, nous vous informons des actualités et nouvelles concernant la propagation du virus et ses conséquences sur les voyageurs.

Enfin, si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous envoyer un email ou à rejoindre notre communauté Facebook. Notre équipe d’auteurs est là pour répondre à toutes vos questions.

Auteur

Passionnée de voyages et de découvertes, Vicky est constamment à la recherche de nouveaux pays à explorer et de nouvelles cultures dans lesquelles s'immerger. Si vous avez des questions ou des commentaires, n'hésitez pas à la contacter par email et il lui fera un plaisir de vous répondre !

​Des questions ? Rejoignez notre communauté de voyageurs sur Facebook. Notre équipe d’auteurs est là pour répondre à toutes vos questions.