De nos jours, les nouvelles concernant les annulations de vols et l’arrêt complet de certaines compagnies aériennes fusent de partout. Pourtant, une bonne nouvelle vient de faire surface : le trafic aérien en Chine commence à reprendre.

L’immobilisation des A380 est l’une des mesures les plus populaires prises par les compagnies aériennes

La compagnie aérienne chinoise China Southern a été l’une des premières au monde à immobiliser au sol l’ensemble de sa flotte d’Airbus A380 à la suite de la crise du coronavirus.

Les cinq superjumbos de China Southern, qui ont été temporairement retirés du service, ont été stationnés pendant plus d’un mois. Le dernier vol d’un A380 de China Southern a eu lieu le 12 février, tandis que ses quatre autres avions ont été stationnés une semaine avant.

China Southern

La crise a tout simplement rendu impossible l’exploitation économique des superjumbos, puisqu’ils ne volaient qu’avec très peu de passagers.

Un A380 n’est considéré comme rentable que lorsqu’il est presque entièrement rempli. De nombreuses compagnies aériennes à travers le monde ont d’ailleurs été forcées d’immobiliser leur flotte d’A380, le plus gros avion commercial au monde.

L’A380 vole de nouveau

Enfin, la situation semble revenir tranquillement à la normale dans l’industrie touristique chinoise. L’A380 fête enfin son retour avec la plus grande compagnie aérienne chinoise et est à nouveau utilisé sur la ligne entre Guangzhou et Los Angeles.

China Southern a repris ses vols vers la Californie le 17 mars dernier, mais les vols étaient assurés avec des 787-9 Dreamliners. Ce n’est que le 19 mars que le superjumbo a été utilisé à nouveau. Sur les cinq A380 exploités par la compagnie aérienne chinoise, trois sont à nouveau en service régulier vers Los Angeles.

Les liaisons aériennes internationales à destination et en provenance de Pékin sont toutefois toujours interdites.

Le retour de l’A380 en Chine en bref

Les dernières nouvelles en provenance de Chine donnent au moins un peu d’espoir. C’est intéressant de voir que l’industrie touristique chinoise renaît lentement de ses cendres. Par contre, puisque la crise du coronavirus aux États-Unis est loin d’avoir atteint son apogée, on se questionne quant au choix de la destination.

Pour en savoir plus sur l’impact du coronavirus (Covid-19) sur l’industrie touristique, lisez notre guide sur le sujet ou abonnez-vous à notre newsletterChaque jour, nous vous informons des actualités et nouvelles concernant la propagation du virus et ses conséquences sur les voyageurs.

Si vous avez des questions concernant des annulations, des demandes de remboursement, des fermetures de frontières ou autre chose, n’hésitez pas à nous envoyer un email ou à rejoindre notre communauté Facebook. Notre équipe d’auteurs est là pour répondre à toutes vos questions.

Auteur

Depuis son premier vol en classe Affaires, Jan est obsédé par les miles et les points. Passionné par l'aviation et les voyages, il apprécie voler autant qu'il apprécie explorer sa destination finale. Sur suitespot, il vous donne des conseils importants pour vous permettre d'apprécier pleinement votre prochain séjour à l'étranger !