Le CDG express a pour objectif de relier l’aéroport et le centre-ville de Paris en 20 minutes. Atout majeur pour le tourisme francilien, le projet a été validé ce jeudi 28 avril 2022 par la cour administrative d’appel de Paris.

C’est officiel, le projet du CDG express planifié et discuté depuis une dizaine d’années déjà, va aboutir. Les 32 kilomètres de lignes, traversant la région parisienne pour permettre aux voyageurs de se déplacer en 20 minutes seulement entre la gare de l’Est et l’aéroport de Paris-Charles de Gaulle, avaient suscité de nombreuses controverses. Pourtant, une décision de la cour administrative d’appel de Paris vient de mettre un coup d’accélérateur au projet.

Le CDG express est définitivement lancé

Comme le titre Le Monde, le dernier rebondissement en date concernant le CDG express est la validation ce jeudi 28 avril par la cour administrative d’appel de Paris de la poursuite du chantier.

« Contrairement à ce qu’avait jugé le tribunal administratif, le projet est justifié par une raison impérative d’intérêt public majeur, permettant de déroger aux dispositions (…) du code de l’environnement concernant la protection des espèces animales ».

Juridiction de la cour administrative d’appel de Paris
Quais du CDG express
Des trains seront à quais toutes les 15 minutes pour les voyageurs.

Visant à largement faciliter le quotidien des parisiens et des voyageurs, la ligne du CDG express continue d’animer le débat. Néanmoins, le projet d’infrastructures est désormais acté, il ne reste plus qu’à patienter jusqu’à sa mise en service. Officiellement annoncée pour début 2027, la ligne reliant Paris intra-muros et l’aéroport de Paris-CDG ne sera malheureusement pas encore mise en service pour les JO de Paris 2024, ce qui aurait pu changer bien des choses en termes d’organisation touristique.

Un projet fort de ses ambitions…

Le CDG express est un projet de longue date. En effet, un premier projet a été discuté entre 2003 et 2008 pour n’aboutir sur rien. Depuis 2010, l’actuel chantier, est présenté par ses porteurs comme un moyen de réduire la part de la voiture dans la capitale, de contribuer à la modernisation des transports franciliens et enfin, de constituer un vecteur important de création d’emplois. 

Plan CDG express
Tracé des 32 kilomètres de voies

L’aéroport de Paris-Charles de Gaulle, contrairement à la plupart des grands aéroports, notamment ceux de Londres, Oslo, Stockholm, Hong Kong ou de Tokyo, ne dispose pas d’une desserte ferroviaire expresse, dédiée et directe avec le centre-ville. Ainsi, le projet du CDG express a pour objectif de relier le centre de Paris, très exactement la gare de l’Est, et l’aéroport de Paris-CDG en 20 minutes. La liaison de 32 kilomètres mettra à disposition un train tous les quarts d’heure pour ses voyageurs.

… mais traversé par de nombreuses controverses

De nombreux litiges ont depuis plusieurs années animés la discussion autour du projet. Ces débats avaient mené la maire d’une commune de Seine-et-Marne, traversée par une portion des voies, a saisir le tribunal administratif. Cette dernière jugeait que le projet du CDG express mettaient en danger des espaces abritant des espèces protégées.

Hall et voyageurs
La mise en service du CDG express est prévue pour 2027.

Auparavant, un jugement du tribunal administratif de Montreuil en Seine-Saint-Denis avait déjà mis un temps d’arrêt aux travaux fin 2020, également suite à un argumentaire dénonçant des atteintes à la biodiversité. Les porteurs du projet avaient fini par obtenir gain de cause.

La validation du CDG express par la justice, en bref

Lancé il y a une dizaine d’années, le projet du CDG express, reliant l’aéroport au centre-ville de Paris, a été plongé au coeur de nombreux débats et conflits juridiques. Dernier rebondissement en date : la cour administrative d’appel de Paris a validé ce jeudi 28 avril la poursuite du chantier. Prévu pour 2027, la ligne va radicalement bousculer le confort des voyageurs !

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter toutes les actualités sur la France, l’hôtellerie de luxe, les voyages et le tourisme, ainsi que le tourisme durable.

Auteur

Depuis qu'elle a l'âge de voyager seule, Albane s'est mise en quête de nouvelles expériences et de nouveaux us et coutumes. Mer du Nord, montagnes des Alpes, grandes villes européennes ou encore champs de lavande en Provence et petite île croate... tout est pour elle source d'excitation et d'émerveillement. Avec suitespot, elle est ravie de vous partager ses dernières découvertes.

​Des questions ? Rejoignez notre communauté de voyageurs sur Facebook. Notre équipe d’auteurs est là pour répondre à toutes vos questions.

  • Quelle tristesse de devoir détruire des zones écologiques pour créer un train des riches, alors que cela aurait été bénéficiaire aussi bien aux pasagers des aéroports qu’aux franciliens de rénover enfin le train existant entre la gare du nord et Roissy!

Afficher tous les commentaires (1)