Mise à jour le 20 novembre 2020 : L’Afrique du Sud lève enfin les interdictions d’entrée, même pour les pays comme la France, qui figuraient jusqu’à maintenant sur la liste rouge du pays. L’Afrique du Sud peut donc à nouveau être visitée par tous les visiteurs du monde entier, mais uniquement si les restrictions d’entrée sont respectées. En savoir plus.


Alors que l’Afrique du Sud avait annoncé ne rouvrir ses frontières qu’en janvier 2021, le président sud-africain Cyril Ramaphose a récemment annoncé l’assouplissement des restrictions pour les voyages internationaux. Toutefois, les Français ne sont toujours pas autorisés à s’y rendre.

Dans une interview accordée à Tourism Update le 22 juillet dernier, le vice-ministre du tourisme, Fish Mahlalela, avait déclaré que les touristes étrangers pourraient ne pas être autorisés à se rendre en Afrique du Sud avant le début de l’année prochaine. Toutefois, un peu plus tard, l’État est revenu sur sa décision et a décidé d’ouvrir ses frontières le 1ᵉʳ octobre dernier. Malheureusement, certains pays – tels que la France – se trouvent toujours sur la liste rouge de l’Afrique du Sud…

Les frontières ont rouvert

Depuis le 1ᵉʳ octobre dernier, les voyageurs internationaux peuvent enfin se rendre en Afrique du Sud à nouveau. Toutefois, des restrictions sont appliquées aux pays dont les taux d’infection au coronavirus demeurent élevés. En effet, plus d’une cinquantaine de pays restent interdits d’entrée sur le territoire.

Pour l’instant, l’Afrique du Sud interdit entre autres l’entrée aux ressortissants français et suisses, ainsi qu’aux ressortissants de Grande-Bretagne, de Russie et des États-Unis, mais la liste des pays faisant l’objet de restriction sera révisée toutes les deux semaines.

« Si le passeport du voyageur d’un pays à haut risque montre que cette personne a passé dix jours ou plus dans un pays à faible risque avant son départ, il sera considéré comme arrivant d’un pays à risque faible », a toutefois nuancé le ministre des Affaires étrangères, Naledi Pandor.

Cape Town, en Afrique du Sud

Les voyageurs des pays ne figurant pas sur la liste des pays à risque ne peuvent arriver que dans trois aéroports, soit Johannesburg, Durban et Le Cap, et il est de leur responsabilité de présenter les résultats négatifs d’un test de dépistage du coronavirus datant de moins de 72 heures. S’il leur est impossible de présenter les résultats, ils devront se mettre en isolement à leur frais.

Le secteur du tourisme est gravement touché

Le tourisme international est une industrie importante pour l’Afrique du Sud. La haute saison, de septembre à mars, représente 60 % de l’activité annuelle de l’industrie du tourisme, avec 375 000 personnes employées dans le secteur du tourisme.

La ministre du Tourisme, Mmamoloko Kubayi-Ngubane a déclaré que « l’Afrique du Sud était parmi les 15 pays les plus touchés par la quasi-fermeture de l’industrie du voyage international pendant la pandémie. » Toutefois, le vice-ministre du tourisme a réitéré que le secteur du tourisme était résistant et qu’il était confiant dans une reprise.

« Nous ne pouvons pas être découragés. Ce ne sera pas facile, mais cette industrie ne s’effondrera pas. Nous devons comprendre que la crise crée des opportunités et rester positifs pour la reprise du secteur »,a-t-il déclaré.

La réouverture des frontières de l’Afrique du Sud en bref

Alors qu’en juillet, il semblait qu’il serait impossible de voyager en Afrique du Sud de sitôt, le vent a maintenant changé. Certes, au vu de la situation en France, il est toujours impossible pour les ressortissants français de se rendre au pays, mais la réouverture partielle des frontières reste toutefois une bonne nouvelle pour l’économie de ce pays fort dépendant du tourisme.

Pour en savoir plus sur l’impact du coronavirus (Covid-19) sur l’industrie touristique, lisez notre guide sur le sujet ou abonnez-vous à notre newsletterChaque jour, nous vous informons des actualités et nouvelles concernant la propagation du virus et ses conséquences sur les voyageurs.

Enfin, si vous avez des questions, n’hésitez pas à rejoindre notre communauté Facebook. Notre équipe d’auteurs est là pour répondre à toutes vos questions.

Auteur

Ayant une soif insatiable de voyages et de découvertes, Vicky est constamment à la recherche de nouveaux pays à explorer et de nouvelles cultures dans lesquelles s'immerger. Si vous avez des questions ou des commentaires, n'hésitez pas à la contacter par courriel et il lui fera un plaisir de vous répondre.

​Des questions ? Rejoignez notre communauté de voyageurs sur Facebook. Notre équipe d’auteurs est là pour répondre à toutes vos questions.