Le Vietnam fait désormais partie des pays qui envisagent d’ouvrir les frontières du pays aux voyageurs internationaux, à mesure que les vaccinations progressent et dans la perspective de l’introduction d’un passeport santé.

En plus de continuer à contenir la pandémie, le Vietnam, comme beaucoup d’autres pays, travaille à un éventuel assouplissement de la fermeture des frontières. L’économie, qui dépend fortement du secteur du tourisme, ne pourrait que bénéficier de l’assouplissement actuellement envisagé, tout comme les compagnies aériennes du pays, très affaiblies. La vaccination progresse rapidement, actuellement coordonnée avec l’introduction de plus en plus envisagée d’un passeport sanitaire. Ces mesures sont à l’origine de ces dernières considérations du gouvernement vietnamien, comme le rapporte le média web Simple Flying.

Le passeport santé, clé de l’ouverture des frontières

L’industrie touristique vietnamienne, à l’instar d’autres industries similaires dans le monde, est en grande peine depuis plus d’un an. Les compagnies aériennes nationales, en particulier, sont confrontées à des pertes record. Il est prévisible que la situation actuelle de l’économie fortement dépendante du tourisme, mais aussi des entreprises touristiques elles-mêmes, accueillerait favorablement les ouvertures de frontières actuellement discutées pour les voyageurs internationaux. Ainsi, avec les ouvertures de frontières prévues, le Vietnam poursuit également l’objectif de relancer l’économie.

Vietnam

Le Vietnam espère que la vaccination ainsi que l’introduction d’un passeport sanitaire international seront la clé de l’ouverture prévue des frontières. Avec ce plan, le pays espère créer un retour rapide à une activité touristique normale tout en continuant à contenir la pandémie. Toutefois, un calendrier exact et de plus amples détails sur les ouvertures envisagées de la frontière ne sont malheureusement pas encore disponibles.

Selon le gouvernement vietnamien, l’infrastructure informatique du pays est déjà bien développée. Par conséquent, il n’y a aucun obstacle à l’introduction d’un passeport sanitaire international, du moins d’un point de vue technique. Le pays utilise déjà des méthodes numériques avancées pour suivre la transmission des virus.

Da Hang au Vietnam

Les passagers entrant au Vietnam doivent se soumettre à des contrôles rigoureux et à des périodes de quarantaine après leur entrée, mais doivent en ce moment également télécharger certaines applications de suivi. Celles-ci surveillent les mouvements des utilisateurs et documentent tous les contacts. L’introduction supplémentaire d’un passeport sanitaire international devrait rendre les voyages au Vietnam encore plus sûrs, redonner confiance aux voyageurs dans le secteur du tourisme et aider les compagnies aériennes à se remettre sur pied.

Avec l’introduction du passeport santé, ils pourront ainsi reprendre les voyages aériens internationaux. En utilisant un passeport sanitaire international, les touristes non vaccinés de certains pays, par exemple, pourraient alors se rendre dans certaines régions du pays.

Le trafic aérien du Vietnam est encore faible

L’année dernière, le Vietnam a également pris la mesure stricte de fermer complètement toutes les frontières du pays aux touristes. Depuis lors, seuls les ressortissants vietnamiens et les voyageurs d’affaires importants sont autorisés à prendre des vols internationaux.

Les trois compagnies aériennes vietnamiennes Vietnam Airlines, VietJet et Bamboo Airways sont actuellement considérées comme les plus grands opérateurs au Vietnam, qui déterminent de manière significative le trafic aérien intérieur. Toutefois, à l’exception de quelques liaisons vers Bangkok, Tokyo, Séoul ou Sydney, ils ont dû réduire considérablement leurs programmes de vols internationaux en raison de la pandémie. L’introduction du passeport sanitaire permet désormais aux trois plus grandes compagnies aériennes du Vietnam d’espérer une reprise rapide du trafic aérien international de passagers.

Les projets du Vietnam concernant l’ouverture des frontières, en bref

Le gouvernement vietnamien fait actuellement part de ses premières réflexions à propos d’une éventuelle ouverture des frontières. Grâce aux progrès relativement rapides des vaccinations dans le pays et à l’introduction d’un passeport sanitaire international, le gouvernement espère une amélioration rapide de l’économie nationale. L’ouverture des frontières après l’introduction du passeport sanitaire devrait relancer l’économie, sous réserve d’un nouveau contrôle strict de la pandémie. Malheureusement, aucune autre information n’est encore disponible sur des plans plus détaillés.

Auteur

Depuis que Lena a pris son premier vol long-courrier, les voyages font partie intégrante de son quotidien. Elle aime explorer de nouveaux pays et essayer ce qu'il y a de mieux en matière d'hébergement. Sur suitespot, elle vous emmène en voyage en vous partageant ses conseils et ses expériences ainsi que les tous derniers bons plans voyage.

​Des questions ? Rejoignez notre communauté de voyageurs sur Facebook. Notre équipe d’auteurs est là pour répondre à toutes vos questions.