L’Union européenne devrait bientôt annoncer de nouvelles conditions d’entrée sur son territoire. Elle propose de limiter à neuf mois la validité du vaccin.

En Europe, la situation sanitaire s’aggrave un peu plus chaque jour. Les uns à la suite des autres, les pays membres annoncent de nouvelles conditions d’entrée et le durcissement des mesures sanitaires en place. À ce jour, cependant, l’Union européenne (UE) n’a émis aucune interdiction de voyager. Selon l’agence de presse Bloomberg, l’UE prévoit toutefois désormais de limiter à neuf mois la validité du vaccin et de donner la priorité aux voyageurs vaccinés.

Nouveau mois de validité du vaccin

Selon l’agence de presse Bloomberg, l’UE va bientôt émettre de nouvelles recommandations d’entrée aux États membres. L’une d’entre elles serait de n’accepter que les voyageurs vaccinés il y a moins de neuf mois. L’objectif de cette recommandation serait de convaincre davantage de personnes de se faire vacciner et de garantir une réglementation uniforme au sein de l’Union européenne.

En France, une mesure similaire a été annoncée par Olivier Véran au cours de sa dernière allocution. Dès le mois de janvier, le passe sanitaire ne sera valide qu’avec rappel vaccinal. Dans d’autres pays européens, des mesures semblables ont également été mises en place. En Italie, notamment, le passe sanitaire ne sera valable que pendant neuf mois, tout comme en Grèce.

Italien, Rom

L’UE aurait également l’intention d’appeler ses États membres à continuer d’accueillir tous les voyageurs vaccinés avec un vaccin autorisé. À partir du 10 janvier 2022, tous ceux qui ont été vaccinés avec un vaccin approuvé par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) – et non seulement par l’UE – seront d’ailleurs à nouveau en mesure de franchir les frontières du continent.

L’UE veut supprimer la liste blanche

Afin d’accélérer le rythme de la vaccination et de stabiliser la situation sanitaire dans ses pays membres, l’UE prévoit également de supprimer sa liste blanche à compter du 1er mars 2022. Sur cette liste figurent les pays en provenance desquels les personnes sont autorisées à entrer sur le territoire, indépendamment de leur statut vaccinal.

À partir de cette date, l’entrée dans l’UE ne serait plus possible qu’avec un schéma vaccinal complet. Le fait que l’UE ne prévoit pas l’entrée en vigueur de cette mesure avant le 1er mars s’explique par le fait que les pays non membres de l’UE doivent disposer d’un délai supplémentaire pour accélérer leurs campagnes de vaccination.

Les propositions de l’Union européenne, en bref

L’agence de presse Bloomberg a découvert que l’UE souhaite proposer de nouvelles recommandations aux pays membres. Afin d’encourager les voyageurs à recevoir une dose de rappel, l’UE envisagerait de proposer à ses pays membres de n’accepter que les voyageurs vaccinés il y a moins de neuf mois. Les propositions vont maintenant être soumises aux États membres pour approbation.

Auteur

Anna est rarement au même endroit pendant plus de quelques jours. Qu'il soit court ou long, il y a toujours un voyage d'inscrit à son calendrier. Après avoir étudié le tourisme, elle a pu faire de sa passion son métier et vous partage aujourd'hui ses expériences et ses conseils sur suitespot.

​Des questions ? Rejoignez notre communauté de voyageurs sur Facebook. Notre équipe d’auteurs est là pour répondre à toutes vos questions.