Afin de rendre plus transparentes les performances environnementales des vols, l’UE souhaite introduire un label écologique pour catégoriser les vols des compagnies aériennes, à l’instar du système actuellement en place pour les appareils électriques.

Avec l’implantation d’un nouveau label environnemental pour les vols des compagnies aériennes, l’Union européenne (UE) aimerait assurer une plus grande transparence au niveau environnemental, et ce tout en réduisant le risque de « green washing ». Malheureusement, il faudra probablement attendre un certain temps avant que les nouveaux labels puissent réellement être introduits, comme le rapporte le journal allemand Die Welt.

Éco-classification pour l’aviation

Selon une étude du Centre aérospatial allemand, le transport aérien mondial contribue pour environ 3,5 % au réchauffement climatique. C’est pourquoi, depuis des années, des recherches sont menées pour trouver des alternatives permettant de rendre l’industrie aéronautique plus respectueuse de l’environnement. Bien qu’il existe des plans pour des avions à émissions totalement nulles, il faudra attendre des décennies avant que ces avions soient commercialisés et plus longtemps encore avant qu’ils n’effectuent des vols long-courriers.

Label Écologique de l'UE

L’UE veut maintenant lancer une initiative pour sensibiliser les consommateurs à l’écobilan des vols, afin qu’ils ne soient pas désorientés par la publicité trop positive de certaines compagnies aériennes ou de certains fabricants. Un concept de label est prévu à cet effet, similaire à celui qui existe déjà pour les appareils électriques, tels que les réfrigérateurs.

« Si les cycles d’innovation actuels étaient maintenus, la réduction des émissions de gaz à effet de serre de l’aviation vers zéro se prolongerait dans la seconde moitié du siècle. »

Extrait des documents de planification sur le label écologique

Ce label permettra également d’augmenter la pression sur certaines compagnies aériennes pour qu’elle rende leurs vols plus respectueux du climat ou pour pousser la recherche dans le sens de nouvelles technologies.

Aucune date n’a encore été fixée

La date à laquelle un tel label écologique sera disponible pour le consommateur final n’est pas encore fixée. Jusqu’à présent, il a seulement été convenu que les détails techniques du label devraient être finalisés d’ici la fin de l’année 2022.

Il a également été convenu que non seulement les émissions de CO₂ seront incluses dans les critères d’évaluation, mais aussi d’autres facteurs, tels que le cycle de vie de l’avion, le taux de recyclage, le bruit généré et les émissions d’oxyde d’azote. Le type d’avion sera également pris en compte. Les avions régionaux, les grands avions à couloir, les gros-porteurs et les taxis aériens électriques seront tous notés différemment.

En ce qui concerne les vols individuels, la note du label pourrait être considérablement améliorée si des carburants d’aviation durables sont utilisés. Ils sont considérés comme jouant un rôle clé dans le processus vers une aviation plus durable, car ils peuvent déjà être ajoutés au kérosène et pourraient ainsi améliorer considérablement l’empreinte climatique d’un vol.

Le projet de label écologique pour les vols

Avec un nouveau label écologique, l’UE veut rendre le bilan environnemental des avions et des vols visible pour le consommateur final et renforcer la pression sur les constructeurs et les compagnies aériennes. La planification est actuellement encore dans sa phase initiale ; les critères d’évaluation exacts ne seront définis que d’ici deux ans. Il faudra donc s’armer de patience.

Auteur

Anna est rarement au même endroit pendant plus de quelques jours. Qu'il soit court ou long, il y a toujours un voyage d'inscrit à son calendrier. Après avoir étudié le tourisme, elle a pu faire de sa passion son métier et vous partage aujourd'hui ses expériences et ses conseils sur suitespot.

​Des questions ? Rejoignez notre communauté de voyageurs sur Facebook. Notre équipe d’auteurs est là pour répondre à toutes vos questions.