Certains pays assouplissent déjà les conditions d’entrée pour les personnes entièrement vaccinées. Aujourd’hui, l’UE prévoit également d’autoriser leur entrée plus facilement.

La campagne de vaccination prend de l’ampleur dans certaines régions du monde. Ainsi, les citoyens et les politiciens espèrent un retour à la normale. Les voyages devraient alors être à nouveau possibles sans restrictions. Il reste à voir si et dans quelle mesure tous les pays vont travailler ensemble sur ce sujet. Néanmoins, l’Union européenne (UE) prévoit déjà de faciliter l’entrée sur son territoire des personnes entièrement vaccinées – comme le rapporte le média allemand RND.

L’UE exige une facilitation

Un débat est en cours afin de savoir dans quelle mesure les personnes entièrement vaccinées ainsi que les personnes rétablies devraient pouvoir à nouveau voyager. Avec des chiffres d’infection en baisse et des taux de vaccination en hausse, ce sujet est également sources de débats actuellement au sein de l’UE. De cette manière, la Commission demande que les restrictions aux voyages internationaux soient levées le plus rapidement possible. Si les restrictions sont assouplies, les voyageurs ayant reçu une vaccination complète devraient bientôt être autorisés à entrer dans l’UE sans restriction. L’incidence respective des infections dans le pays ne devrait pas jouer de rôle.

Vaccin pour le coronavirus

Toutefois, les derniers efforts de la Commission européenne ne sont que des propositions et des recommandations. Les conditions d’entrée continuent à être déterminées par les États membres respectifs, ce qui est également à l’origine d’un problème éventuel du passeport vaccinal de l’UE. Bien que cela soit censé garantir une approche uniforme à partir de juin, ce n’est pas encore garanti. Si les recommandations étaient effectivement mises en œuvre, les restrictions à l’entrée dans l’UE pour les personnes entièrement vaccinées, à condition qu’elles aient été vaccinées avec des vaccins de Biontech/Pfizer, Moderna, Astrazeneca et Johnson & Johnson approuvés dans l’UE, seraient abandonnées.

Les premiers pays vont de l’avant

La Grèce a été l’un des premiers pays d’Europe à prévoir de lever les restrictions d’entrée pour les touristes entièrement vaccinés. En fait, les restrictions d’entrée sur le territoire ont été levées de manière anticipée. Depuis plusieurs semaines, les personnes entièrement vaccinées sont autorisées à entrer dans le pays sans restrictions. Les voyageurs non vaccinés sont également autorisés à se soustraire à l’obligation de quarantaine au moyen d’un résultat de test négatif. Cette approche est en train d’être adaptée par d’autres pays de la région. Des pays comme la Croatie, Malte et Chypre sont à l’avant-garde. Alors que la Croatie autorise déjà l’entrée sans restriction des vaccinés, Malte et Chypre prévoient de lever l’obligation de quarantaine dans le courant du mois.

Prendre l'avion pendant le coronavirus : les salons d'aéroport sont fermés

Mais des pays extérieurs à l’UE préparent déjà des dispositions similaires. À partir du 8 mai, l’entrée sur l’île de la Barbade sera facilitée pour les personnes pouvant prouver qu’elles ont été entièrement vaccinées.

Drapeau européen

Le Royaume-Uni et les États-Unis prévoient également de rouvrir leurs frontières en mai. Tous deux sont de parfaits exemples des progrès réalisés à ce jour en matière de vaccination dans la lutte contre le virus. Les taux de vaccination sont élevés et les chiffres d’incidence sont stables ou en baisse. Pourtant les ressortissants de ces deux pays sont actuellement toujours interdits d’entrée dans l’UE. Dans les deux cas, les interdictions doivent être levées à la mi-mai. La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a également déjà parlé de la liberté de voyager entre les États-Unis et l’Europe. Pour autant que les citoyens américains soient entièrement vaccinés, ils devraient également être autorisés à entrer dans l’UE sans restrictions dès cet été.

Les demandes de l’UE en bref

La Commission européenne demande à ses États membres d’adopter des règles d’entrée uniformes. Le passeport vaccinal européen constitue en soi une avancée majeure dans ce sens. Celui-ci doit être introduit en juin et permettra à nouveau de voyager sans restriction dans l’espace Schengen. Dans le même temps, les conditions d’entrée pour les pays tiers doivent être supprimées. Les voyageurs du monde entier entièrement vaccinés seront alors également autorisés à entrer dans l’UE sans quarantaine. La question de savoir si et dans quelle mesure les États membres de l’UE se conformeront à cette recommandation reste actuellement ouverte.

Auteur

Il n'était âgé que de trois ans lorsqu'Alex est monté dans un avion pour la première fois. Et depuis, il n'a jamais cessé de regarder le monde depuis un hublot. Avec le temps, son amour pour l'industrie aéronautique n'a fait que croître. Tout comme ses connaissances sur le sujet.

​Des questions ? Rejoignez notre communauté de voyageurs sur Facebook. Notre équipe d’auteurs est là pour répondre à toutes vos questions.