Peter Gerber, le nouveau président de la fédération allemande du secteur aérien (BDL), a indiqué dans une interview à l’agence de presse Deutsche Presse-Agentur l’importance des tests de dépistage du coronavirus pour la relance du trafic aérien international.

Selon le président de la BDL, les tests de dépistage du coronavirus devraient permettre au trafic aérien de réagir avec plus de souplesse à l’évolution de la pandémie et de continuer ses opérations, comme l’a expliqué Peter Gerber à l’agence de presse allemande.

Répondre « de manière responsable et flexible » par des tests

Peter Gerber – qui est également à la tête de la division du fret aérien de Lufthansa Cargo – a déclaré, entre autres choses, que les voyages doivent être à nouveau rendus possibles « avec un ensemble d’instruments qui nous permettent de réagir de manière responsable et flexible au développement de l’infection. Ces instruments, sous la forme de tests de dépistage du coronavirus, devraient permettre aux voyageurs en provenance de pays soudainement classés comme zones à risque de ne pas avoir à s’isoler après leur retour ou leur entrée dans le pays – si les résultats sont négatifs. »

Aéroport

Dans le même temps, les citoyens européens ne devraient pas avoir à craindre des décisions spontanées – comme celles prises par le gouvernement britannique, par exemple, qui a remis en quarantaine les voyageurs se rendant en Espagne pendant 14 jours pratiquement du jour au lendemain.

Le transport aérien est bien sûr confronté à des défis en ce qui concerne les différents pays de l’Union européenne, car les États membres de l’UE ont souvent des réglementations différentes en matière de restrictions de voyage. Par conséquent, « il ne devrait pas y avoir plusieurs réglementations différentes » pour le trafic aérien, comme l’a expliqué Gerber. Des conditions-cadres stables sur lesquelles les passagers peuvent compter sont nécessaires.

Après tout, la reprise du trafic aérien dépend aussi fortement de la possibilité de voyager avec une facilité raisonnable, en particulier dans le trafic intercontinental.

Le fret devrait suivre d’exemple

Pour Peter Gerber, le secteur du fret aérien est également un bon exemple où « tout le monde s’est ressaisi après une seule journée. » Cela n’a pas seulement été le cas du côté des employés, mais les autorités internationales ont également très bien coopéré. De cette manière, il a été possible de maintenir les chaînes d’approvisionnement mondiales, malgré la crise sanitaire.

Gerber aimerait voir une telle cohésion et une telle coopération à l’avenir pour le trafic de passagers.

L’importance des tests de dépistage en bref

Il est évident que les tests de dépistage du coronavirus introduits dans certains aéroports européens n’aident pas seulement les voyageurs eux-mêmes, mais aussi l’industrie aéronautique. Après tout, ils permettent aux gens de voyager à nouveau en toute sécurité et aux pays de mieux contrôler les nouvelles infections. Cela devrait également favoriser le sentiment de sécurité des voyageurs, qui pourront ainsi reprendre l’avion plus souvent. Il reste à voir si ces tests feront maintenant partie du quotidien ou s’ils seront abolis à l’avenir, mais ils constituent une étape importante.

Pour en savoir plus sur l’impact du coronavirus (Covid-19) sur l’industrie touristique, lisez notre guide sur le sujet ou abonnez-vous à notre newsletterChaque jour, nous vous informons des actualités et nouvelles concernant la propagation du virus et ses conséquences sur les voyageurs.

Enfin, si vous avez des questions, n’hésitez pas à rejoindre notre communauté Facebook. Notre équipe d’auteurs est là pour répondre à toutes vos questions.

Auteur

Il fut un temps où Max était plus souvent assis dans un avion que dans le tram, alors il a décidé de commencer à écrire pour expliquer à tous comment gagner des miles pour voyager sans se ruiner.

​Des questions ? Rejoignez notre communauté de voyageurs sur Facebook. Notre équipe d’auteurs est là pour répondre à toutes vos questions.