L’industrie du voyage attendait cette nouvelle depuis longtemps : les voyages sans restrictions seront enfin de nouveau possibles d’ici peu. Le Conseil fédéral suisse a annoncé que l’obligation de quarantaine pour les personnes vaccinées sera définitivement abandonnée.

Le Conseil fédéral suisse a annoncé de nouvelles mesures d’assouplissement face à la pandémie. Une proposition est en cours pour prévoir que pour les personnes entièrement vaccinées puissent entrer dans le pays sans avoir à faire de quarantaine rapporte le média germanophone Travelnews.

Exempt de quarantaine si entièrement vacciné plus une période de deux semaines

Il était dans l’air depuis un certain temps que les voyages seraient assouplis pour les Suisses vaccinés. Le Conseil fédéral aurait maintenant précisé, lors de sa conférence de presse de mercredi 12 mai, quelles sont les règles en la matière.

Arosa, en Suisse

Outre les convalescents, les personnes vaccinées seront exemptées de la quarantaine de contact et de la quarantaine de voyage. On peut supposer qu’ils ne seront plus en mesure de transmettre la maladie. Il est réglementé pour quels vaccins et pour quelle durée ces exemptions s’appliquent. Le Conseil fédéral adapte également les conseils aux voyageurs de la Confédération en vue des vacances d’été. Il est souligné qu’il existe un risque d’infection par le coronavirus dans toutes les régions du monde.

Avant de voyager à l’étranger, il convient de respecter les informations et les recommandations de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) et, en particulier, la liste actuelle des états et des régions présentant un risque accru d’infection. Toute personne entrant en Suisse en provenance de l’un de ces pays ou régions doit être placée en quarantaine. Il est déconseillé de se rendre dans des pays ou des régions où se trouvent de nouvelles mutations du virus. Ces États et régions sont conservés sur une liste.

Le Conseil fédéral lors d’une conférence de presse

La liste des pays à risque en constante évolution

Travelnews aurait interrogé la responsable de la communication de l’OFSP, Katrin Holenstein, qui lui a fait remarquer que les décisions du Conseil fédéral doivent encore passer par la procédure de consultation – et n’ont donc pas encore force de loi. À la question de savoir si la liste des pays à risque pour les personnes vaccinées ne jouerait plus de rôle à l’avenir, la réponse aurait été la suivante : La proposition est que, si vous êtes totalement vacciné plus une période de deux semaines après la deuxième injection, vous êtes exempté de quarantaine.

Suisse

La liste des pays à risque sera maintenue, mais elle ne concernera alors que les parties de la population qui n’ont pas été entièrement vaccinées ; en outre, comme indiqué ci-dessus, une règle spéciale sera réservée aux États et territoires présentant des variants du virus – des pays comme l’Inde, par exemple, pourraient alors continuer à être interdits d’accès, même pour les personnes ayant été vaccinées.

On ne s’attend pas à ce qu’il y ait beaucoup de résistance à ce stade du processus de consultation. Toutefois, l’adoption finale n’est pas prévue avant la fin de la période de consultation, le 26 mai 2021.

La fin de l’obligation de quarantaine pour les personnes vaccinées en Suisse, en bref

L’annonce par le Conseil fédéral de son intention d’assouplir l’obligation de quarantaine pour les personnes vaccinées est assurément un pas dans la bonne direction, celle du retour à la liberté de voyager, ce qui devrait réjouir l’industrie suisse du voyage. À l’heure actuelle, les Suisses se font vacciner dans tout le pays et de manière assez rapide, dans l’intention d’être bientôt à nouveau autorisés à voyager sans restrictions – rien ne semble s’opposer à ce que ce soit bientôt le cas.

Auteur



​Des questions ? Rejoignez notre communauté de voyageurs sur Facebook. Notre équipe d’auteurs est là pour répondre à toutes vos questions.