La semaine dernière, un porte-parole de la SNCF a annoncé que l’organisation allait être contrainte de réduire son offre de TGV en raison d’une baisse importante de la demande.

Faute de passagers, la SNCF a dû revoir son programme hivernal. En effet, afin d’éviter de faire circuler des trains vides, l’entreprise ferroviaire a été contrainte d’annuler certaines liaisons et de revoir à la baisse son offre pour les mois à venir qui, selon un porte-parole, s’annoncent difficiles. C’est ce que rapporte entre autres Le Parisien.

« Les prévisions pour les prochains mois sont pessimistes »

Au vu des réservations stagnantes, un porte-parole de la SNCF a annoncé que « les prévisions pour les prochains mois sont pessimistes », et ce même pour la saison des Fêtes qui arrive vite. En effet, à l’heure actuelle, les réservations pour les fêtes de fin d’année seraient « décevantes ».

Après un été relativement bon en raison de la possibilité de voyager à nouveau, « la rentrée se veut plus difficile », a continué le porte-parole. Alors que les réservations vont bon train pour les week-ends, la clientèle professionnelle est en baisse de 60 à 70 % pendant la semaine

Train de la SNCF

La SNCF a donc été contrainte de revoir son programme pour les mois à venir. Elle supprimera 5 % de son offre de TGV au cours des prochains mois, car «il n’est pas économiquement, ni écologiquement, responsable de faire circuler des TGV trop peu remplis. »

Cette restructuration ne serait toutefois que temporaire et aucune liaison ne sera supprimée sur le long terme pour le moment.

« On n’annule pas, on suspend, le temps de la crise sanitaire. […] Ces suspensions pourraient toutefois être arrêtées, adaptées ou prolongées sur tout ou partie de 2021, en fonction de l’évolution du trafic ou si le contexte perdurait », a mentionné la porte-parole.

Toujours selon Le Parisien, la direction de la SNCF aurait développé des alternatives en TER pour chaque ligne de TGV supprimés. D’ailleurs, certains TGV pourraient se voir faire des arrêts supplémentaires pour compenser les arrêts supprimés des dessertes.

Relance des réservations

Depuis le 6 octobre dernier, il est maintenant possible de réserver des billets pour des voyages jusqu’au 4 janvier 2021 avec TGV inOui et Intercités, et jusqu’au 2 juillet 2021 avec Ouigo.

Comme chaque année, les premiers clients à réserver des places sont ceux qui sont le plus susceptibles de trouver les meilleurs tarifs… Et les meilleures places. Au vu des annulations de certaines dessertes, il n’est pas impossible qu’il soit plus difficile de trouver une place à bord d’un TGV cette année.

Il est à noter qu’en raison de la crise sanitaire et des incertitudes au niveau des déplacements qui en découlent, tous les billets vendus par la SNCF sont remboursables et modifiables sans frais.

L’offre de TGV de la SNCF en bref

La baisse de la demande ne se fait pas uniquement ressentir dans l’industrie aéronautique. Tout comme les compagnies aériennes, la SNCF est contrainte de revoir son programme à la baisse. D’ailleurs, au vu des nouvelles restrictions, il n’est pas impossible qu’elle annonce bientôt de nouvelles réductions au niveau de son offre de TGV.

Pour en savoir plus sur l’impact du coronavirus (Covid-19) sur l’industrie touristique, lisez notre guide sur le sujet ou abonnez-vous à notre newsletter. Chaque jour, nous vous informons des actualités et nouvelles concernant la propagation du virus et ses conséquences sur les voyageurs.

Enfin, si vous avez des questions, n’hésitez pas à rejoindre notre communauté Facebook. Notre équipe d’auteurs est là pour répondre à toutes vos questions.

Auteur

Passionnée de voyages et de découvertes, Vicky est constamment à la recherche de nouveaux pays à explorer et de nouvelles cultures dans lesquelles s'immerger. Si vous avez des questions ou des commentaires, n'hésitez pas à la contacter par email et il lui fera un plaisir de vous répondre !

​Des questions ? Rejoignez notre communauté de voyageurs sur Facebook. Notre équipe d’auteurs est là pour répondre à toutes vos questions.