Trois personnes sont mortes et une quatrième a été grièvement blessée jeudi après-midi en Savoie suite à un accident d’ avion de tourisme qui avait décollé plus tôt de Loire-Atlantique.

Des vacances qui tournent au cauchemar. Trois personnes d’une même famille ont trouvé la mort suite à un accident d’avion de tourisme le 5 août dernier en Savoie. Le quatrième occupant, une femme, grièvement blessée, a été héliportée vers le centre hospitalier universitaire de Lyon, comme le rapporte notamment franceinfo.

L’avion était basé à l’aéroclub de Loire-Atlantique

Un avion de tourisme s’est écrasé vers 14 h 30 le jeudi 5 août dernier sur une route départementale menant au col du Glandon, sur la commune de Saint-Colomban-des-Villards, en Savoie. À bord, quatre occupants d’une même famille. Trois d’entre eux sont décédés dans l’accident et le quatrième, éjecté de l’appareil et se trouvant présentement dans un état grave, a été héliporté vers le centre hospitalier universitaire de Lyon, au service des grands brûlés.

Avion privé

Selon les secours en montagne, il s’agit d’une jeune femme dont l’âge n’a pas été communiqué. Aucun élément sur les trois autres victimes n’a pour l’heure été dévoilé. Trois personnes, des témoins de l’accident, ont également été prises en charge par les secours après avoir eu un choc.

« L’avion est arrivé très rapidement derrière une petite bute, il faisait un bruit énorme. À cent mètres de nous, il est rentré dans les arbres et a explosé en plein vol. »

Cécile, témoin de l’accident, à France Bleu Pays de Savoie

Pour l’instant, très peu d’informations concernant l’accident ont été évoqués. On sait cependant que l’avion accidenté était un Robin DR500, basé à l’aéroclub de Loire-Atlantique, à Bouguenais, au sud de Nantes, sur la zone aéroportuaire de Nantes-Atlantique. Celui-ci était un avion de tourisme équipé IFR, signifiant qu’il possédait les instruments de vol pour voler de nuit ou par mauvais temps.

Au total, trente-trois sapeurs pompiers et 21 engins ont été engagés dans les secours. Selon la préfecture, l’aéronef aurait pris feu peu après le crash, mais les circonstances de l’accident sont encore inconnues. Une enquête a été ouverte et confiée au Bureau d’enquête sur les accidents aériens (BEA).

L’écrasement d’un avion de tourisme en Savoie, en bref

Pour l’instant, très peu d’informations concernant l’écrasement de l’avion avec, à bord, quatre personnes d’une même famille ont été évoquées par les autorités. Les circonstances restent donc obscures. Ce n’est pas le premier accident d’avion de tourisme cette année. En avril dernier, quatre personnes – un instructeur et trois élèves pilotes – sont mortes dans un accident d’avion de tourisme en Seine-et-Marne.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter toutes les actualités sur la France, l’hôtellerie de luxe, les voyages et le tourisme, ainsi que le tourisme durable.

Auteur

Membre de la rédaction depuis janvier 2020, Vicky Moreau est aujourd'hui directrice des contenus. Originaire de Montréal, mais ayant vécu en France et en Belgique pendant de nombreuses années, la francophonie et les voyages n'ont plus aucun secret pour elle.

​Des questions ? Rejoignez notre communauté de voyageurs sur Facebook. Notre équipe d’auteurs est là pour répondre à toutes vos questions.