En raison des restrictions actuelles sur les voyages, la compagnie aérienne low cost Ryanair réduira ses opérations aériennes de 20 % à partir d’octobre.

Ces dernières semaines, le nombre de cas de personnes atteintes par le coronavirus a de nouveau augmenté dans toute l’Europe – et la tendance est à la hausse. Cela s’accompagne également de nouvelles restrictions de voyage, qui sont sans pitié envers les compagnies aériennes. Les compagnies aériennes, telles que Ryanair, réagissent en réduisant leurs capacités, comme l’a mentionné la compagnie aérienne low cost dans un communiqué de presse officiel.

Ryanair prévoit une capacité de 40 % en octobre au niveau de l’année dernière

Selon le communiqué de presse de Ryanair, la compagnie aérienne doit réduire sa capacité de 20 % supplémentaire en octobre. La raison en est les restrictions et les directives actuelles en matière de voyage ainsi que leurs modifications constantes, qui causent un grand préjudice à la compagnie aérienne, d’autant plus que celles-ci sont souvent introduites dans un délai très court et qu’elles « minent la volonté des consommateurs de faire des réservations à terme. »

Ryanair vs easyJet

En conséquence, la compagnie aérienne est contrainte de réduire encore sa capacité, raison pour laquelle Ryanair ne prévoit que 40 % de capacité par rapport à octobre 2019. Avant cette diminution, la compagnie aérienne avait repris jusqu’à 60 % de son niveau de l’année précédente.

« Nous sommes déçus de réduire notre capacité en octobre de 50 % à 40 % par rapport à 2019. Cependant, comme la confiance des clients est mise à mal par la mauvaise gestion des politiques de voyage liées au Covid par les gouvernements, de nombreux clients Ryanair sont dans l’impossibilité de voyager pour des raisons professionnelles ou familiales urgentes sans être soumis à des quarantaines défectueuses de 14 jours », est-il mentionné dans le communiqué de presse de Ryanair.

Ryanair estime que la mauvaise gestion de l’UE est responsable des réductions

La compagnie aérienne est également visiblement ennuyée par le gouvernement irlandais et l’UE. Ryanair leur reproche les problèmes actuels et les nouvelles réductions de capacité.

Le transporteur à bas prix demande entre autres à l’UE de lever les restrictions de voyage en son sein et exige également une approche coordonnée de tous les États membres de l’UE afin que les citoyens de l’UE puissent effectuer les réservations nécessaires pour les voyages d’affaires et familiaux sans avoir à se soucier des annulations de vols et/ou des réglementations de quarantaine inefficaces.

La compagnie aérienne prévoit de nouvelles réductions dans l’horaire d’hiver si aucune solution n’est introduite à l’échelle de l’UE. Il faut donc s’attendre à d’autres réductions de capacité.

« Bien qu’il soit encore trop tôt pour prendre des décisions définitives sur notre programme d’hiver (de novembre à mars), si les tendances actuelles et la mauvaise gestion par les gouvernements de l’UE du retour du transport aérien et de l’activité économique normale se poursuivent, alors des réductions de capacité similaires pourraient être nécessaires pendant toute la période hivernale », a expliqué la compagnie aérienne.

La compagnie aérienne est particulièrement dure avec les actions du ministre irlandais des Transports Eamon Ryan, qui a imposé une quatorzaine à tous les voyageurs entrant dans le pays.

Ryanair voit l’Allemagne et l’Italie comme un exemple positif, témoignant que les voyages aériens au sein de l’UE ne sont pas le problème, et que « des interdictions de voyage inefficaces ne sont pas la solution. »

Le programme de vols de Ryanair en bref

Après que plusieurs grandes compagnies aériennes ont déjà annoncé ces derniers jours et semaines qu’elles allaient réduire leurs capacités, il n’est pas surprenant que les plus grandes compagnies européennes doivent également procéder à des réductions et ne pourront desservir que 40 % de leurs opérations aériennes. Il n’est pas non plus surprenant que la compagnie aérienne prenne le gouvernement irlandais et l’UE à partie à ce point.

Pour en savoir plus sur l’impact du coronavirus (Covid-19) sur l’industrie touristique, lisez notre guide sur le sujet ou abonnez-vous à notre newsletter. Chaque jour, nous vous informons des actualités et nouvelles concernant la propagation du virus et ses conséquences sur les voyageurs.

Enfin, si vous avez des questions, n’hésitez pas à rejoindre notre communauté Facebook. Notre équipe d’auteurs est là pour répondre à toutes vos questions.

Auteur

Depuis que Lena a pris son premier vol long-courrier, les voyages font partie intégrante de son quotidien. Elle aime explorer de nouveaux pays et essayer ce qu'il y a de mieux en matière d'hébergement. Sur suitespot, elle vous emmène en voyage en vous partageant ses conseils et ses expériences ainsi que les tous derniers bons plans voyage.

​Des questions ? Rejoignez notre communauté de voyageurs sur Facebook. Notre équipe d’auteurs est là pour répondre à toutes vos questions.