Le Royaume-Uni pourrait s’en tenir au plan échelonné et lever l’interdiction des voyages internationaux en mai, comme prévu.

Il y a quelques mois à peine, la situation au Royaume-Uni s’annonçait extrêmement préoccupante avec un nouveau variant du virus. Aujourd’hui, les pubs sont pleins, les Britanniques ont à nouveau été autorisés à voyager dans le pays sans restrictions pendant quelques semaines – grâce à la campagne de vaccination très réussie. Par conséquent, le gouvernement de Londres prévoit également de lever l’interdiction de voyager à l’étranger à la mi-mai, comme le rapporte le média allemand Tagesschau.

Des déplacements sûrs grâce à un système de feux de circulation

Tandis que les politiques de ce pays sont divisés sur un éventuel durcissement ou assouplissement des mesures sanitaires, le gouvernement britannique a déjà sévi à nouveau il y a quelques mois – l’île a dû être à nouveau verrouillée. Cela signifiait également une interdiction générale des voyages touristiques.

Entre-temps, la situation s’est détendue grâce au confinement, mais surtout grâce à la campagne de vaccination extrêmement réussie. Environ 15 000 nouvelles contaminations seulement sont enregistrées chaque semaine, et près de 35 millions de Britanniques ont reçu au moins leur première dose de vaccin. Il est à nouveau possible de voyager dans le pays comme prévu depuis la mi-avril. Le gouvernement a élaboré très tôt un plan par étapes à cet effet. Ce texte prévoit également la levée de l’interdiction de voyager à l’étranger le 17 mai. Et il semble actuellement que le gouvernement sera en mesure de respecter cette étape.

Londres au Royaume-Uni

Ainsi, un système de feux de circulation doit être introduit. En fonction de la couleur du feu de circulation, les voyageurs devront remplir diverses formalités et réaliser divers tests avant et après l’entrée sur le territoire. Les pays sont classés en fonction de différents critères. Les facteurs décisifs sont l’avancement de la campagne de vaccination, le niveau d’incidence du pays ou de la région, la propagation des variants du virus et la validité des données des pays respectifs.

La levée de l’interdiction de voyager doit juste être confirmée formellement. On ne sait pas encore quels pays se retrouveront sur quelle liste. À l’origine, on craignait que la plupart des pays européens soient classés au moins sur la liste jaune. Cependant, la situation de l’infection sur le continent semble actuellement se détendre également. Le PDG d’easyJet, M. Lundgren, exhorte donc le gouvernement britannique à classer tous les pays de l’UE sur la liste verte. Les voyageurs en provenance de ces pays, de zone verte, doivent passer un test avant le départ et après l’entrée. Les exceptions pour les personnes vaccinées ne sont pas encore connues. Dans tous les cas, la quarantaine doit être levée si les deux résultats sont négatifs.

Les plans du Royaume-Uni, en bref

L’incidence de l’infection est actuellement extrêmement stable au Royaume-Uni, avec une valeur d’incidence de 24. Selon le rapport, l’interdiction de voyager à l’étranger devrait être levée le 17 mai comme prévu – bien que la confirmation soit encore attendue. Avec la levée de l’interdiction de voyager, tous les pays seront évalués en fonction de leur risque. Différents paramètres seront pris en compte et les voyageurs en provenance d’Europe seront probablement autorisés à éviter la quarantaine en passant deux tests. Les détails sont attendus dans les semaines à venir.

Auteur

Il n'était âgé que de trois ans lorsqu'Alex est monté dans un avion pour la première fois. Et depuis, il n'a jamais cessé de regarder le monde depuis un hublot. Avec le temps, son amour pour l'industrie aéronautique n'a fait que croître. Tout comme ses connaissances sur le sujet.

​Des questions ? Rejoignez notre communauté de voyageurs sur Facebook. Notre équipe d’auteurs est là pour répondre à toutes vos questions.