D’ici une semaine, les vols de Qatar Airways pourraient être sensiblement plus courts sur certaines lignes après que l’embargo sur le Qatar ait été levé par les pays du Golfe, tels que l’Arabie Saoudite et les Émirats arabes unis – du moins en termes de trafic et d’économie.

En quelques jours seulement, les vols de Qatar Airways pourraient à nouveau être plus courts et plus rapides. En effet, les pays du Golfe, dont les Émirats arabes unis et l’Arabie Saoudite, prévoient de renouer des liens économiques avec Doha d’ici une semaine, comme le rapporte Reuters.

Le Qatar doit regagner la confiance

Après que des accords de paix notables aient été conclus entre Israël et plusieurs pays arabes, une étape importante entre le Qatar et les États du Golfe a également été franchie sous la direction renouvelée des États-Unis. Des pays tels que les Émirats arabes unis et l’Arabie saoudite ont mis en place un embargo sur le Qatar en 2017, ce qui a notamment entraîné la suspension du trafic aérien entre les pays concernés.

Cependant, c’est précisément là qu’un changement s’apprête à être effectué. Le commerce de marchandises entre Doha, Dubaï et Riyad pourraient être à nouveau possibles, et ce en une semaine seulement. Sur le plan diplomatique, cependant, les choses ne se présentent pas encore très bien. Le Qatar doit encore regagner la confiance des autres États voisins.

Avion de Qatar Airways

Bien sûr, c’est une bonne nouvelle pour l’industrie aéronautique des pays concernés, surtout pour Qatar Airways, qui a dû effectuer des détours considérables depuis l’embargo. Les passagers bénéficieront donc bientôt de temps de vol plus courts sur les vols de la compagnie aérienne.

La réintroduction des vols entre les deux pays est bien sûr aussi d’une grande importance dans la perspective de la Coupe du monde de 2022 au Qatar.

Les relations diplomatiques complètes prennent plus de temps

Dans un peu plus d’une semaine, les frontières entre les pays en conflit pourraient être rouvertes, à la fois par voie terrestre, maritime et aérienne, comme l’a annoncé le ministre d’État aux affaires étrangères des Émirats arabes unis, Anwar Gargash, lors d’une conférence de presse virtuelle. Ce faisant, toutefois, M. Gargash a également souligné que d’autres questions telles que le rétablissement de relations diplomatiques complètes prendraient du temps face à certains problèmes géopolitiques, tels que l’Iran, la Turquie et les groupes politiques islamistes considérés comme des menaces existentielles par les autocrates arabes traditionnels. « Certaines questions sont plus faciles à résoudre, d’autres prendront plus de temps », a ajouté M. Gargash.

L’Arabie saoudite, les Émirats arabes unis, le Bahreïn et l’Égypte ont imposé l’embargo sur le Qatar en 2017 en raison des accusations selon lesquelles le pays soutient le terrorisme et se range du côté de l’ennemi iranien. Doha a nié ces allégations et a déclaré que l’embargo visait à limiter la souveraineté du petit État du Golfe. Le Koweït et les États-Unis ont joué un rôle de médiateur dans ce conflit qui, selon Washington, entrave les efforts visant à contenir l’Iran, une question particulièrement importante pour l’Arabie saoudite après les attaques contre ses installations énergétiques l’année dernière.

Le rétablissement des liens avec le Qatar en bref

Les vols avec Qatar Airways pourraient à nouveau prendre moins de temps, une fois que les pays du Golfe se seront rapprochés et qu’ils auront l’intention de coopérer à nouveau sur le plan économique et d’ouvrir leurs frontières au trafic des autres pays. Tout cela pourrait être mis en œuvre en une semaine seulement, pour le plus grand plaisir des voyageurs aériens et des compagnies aériennes. Toutefois, il faudra probablement attendre un certain temps avant que les pays ne se rapprochent à nouveau sur le plan diplomatique. Néanmoins, les derniers développements sont à saluer.

Auteur

Il fut un temps où Max était plus souvent assis dans un avion que dans le tram, alors il a décidé de commencer à écrire pour expliquer à tous comment gagner des miles pour voyager sans se ruiner.

​Des questions ? Rejoignez notre communauté de voyageurs sur Facebook. Notre équipe d’auteurs est là pour répondre à toutes vos questions.