Dès aujourd’hui, les voyageurs présentant un schéma vaccinal complet n’ont plus à réaliser de tests de dépistage une fois en Polynésie.

Lors du conseil des ministres du 23 mars 2022, le gouvernement de la Polynésie française a pris la décision d’abroger l’arrêté n° 525/CM du 13 mai 2020 portant mesures d’entrée et de surveillance sanitaire des arrivants en Polynésie française dans le cadre de la lutte contre la pandémie. Dès maintenant, les vacanciers vaccinés n’ont plus à réaliser de test de dépistage à l’aéroport ainsi qu’aux deuxième et cinquième jours suivant leur arrivée. L’enregistrement sur la plateforme ETIS, avec le paiement des tests de surveillance à l’arrivée, est également suspendu.

Des formalités de voyage allégées

Bien que les chiffres repartent à la hausse dans l’Hexagone, les services du Haut-commissariat de la Polynésie française ont annoncé lever certaines restrictions à l’entrée pour les vacanciers vaccinés.

« Au regard de l’évolution favorable de la situation sanitaire, de l’augmentation significative du nombre de personnes vaccinées et de la diminution très nette du nombre de passagers soumis à déclaration préalable de motif impérieux, les autorités de l’État ont décidé d’alléger les formalités de voyages nationaux et internationaux au départ et à destination de la Polynésie française. »   

Les services du Haut-commissariat et de la Présidence de Polynésie

La seule condition d’entrée à laquelle doivent toujours se plier les personnes de plus de douze ans est la réalisation d’un test antigénique ou RT-PCR dans les 24 heures précédant le départ à destination de la Polynésie française depuis la métropole ou l’étranger.

Bora Bora, Polynésie Française

Pour les voyageurs non vaccinés, en revanche, la situation n’est pas aussi laxiste. Ils sont toujours contraints de présenter un motif impérieux pour se rendre en Polynésie française. Cependant, ils n’ont plus à déposer leur demande six jours avant leur départ aux services du Haut-commissariat. Ils doivent maintenant télécharger, imprimer et compléter la déclaration de motif impérieux accompagnée obligatoirement d’un justificatif de la situation invoquée et la présenter le jour de leur départ à leur compagnie aérienne.

Enfin, une fois sur place, ils ne sont plus soumis à une quarantaine administrative obligatoire, mais plutôt à un auto-isolement de sept jours.

La levée des conditions d’entrée en Polynésie française, en bref

Dès aujourd’hui, les voyageurs internationaux ou en provenance de la métropole présentant un schéma vaccinal complet n’ont plus à réaliser de tests de dépistage à leur arrivée en Polynésie française ainsi qu’aux deuxième et cinquième jours suivant leur arrivée. Ils n’ont seulement qu’à réaliser un test antigénique rapide ou RT-PCR avant leur départ. Les voyageurs non vaccinés, quant à eux, sont encore soumis aux motifs impérieux et une quarantaine obligatoire.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter toutes les actualités sur la France, l’hôtellerie de luxe, les voyages et le tourisme, ainsi que le tourisme durable.

Auteur

Ayant une soif insatiable de voyages et de découvertes, Vicky est constamment à la recherche de nouveaux pays à explorer et de nouvelles cultures dans lesquelles s'immerger. Si vous avez des questions ou des commentaires, n'hésitez pas à la contacter par courriel et il lui fera un plaisir de vous répondre.

​Des questions ? Rejoignez notre communauté de voyageurs sur Facebook. Notre équipe d’auteurs est là pour répondre à toutes vos questions.