Dès le 9 août, les Français seront contraints, entre autres, de présenter le passe sanitaire pour parcourir de longues distance.

Le 28 juillet dernier, le ministre délégué aux Transports et le porte-parole du gouvernement ont donné des détails sur la date à laquelle nous devrons présenter le passe sanitaire dans les transport. Dès le 9 août prochain, les Français devront se munir de ce dispositif mal aimé pour prendre l’avion et le train. Une vue d’ensemble des mesures qui devront être respectées.

L’extension est votée

Après un débat houleux, un accord sur l’extension du passe sanitaire a enfin été trouvé. Le projet de loi, adopté par les débutés et les sénateurs le 25 juillet dernier, prévoit également l’extension du passe sanitaire aux lieux de loisirs accueillant plus de 50 personnes ainsi qu’aux transports, la vaccination obligatoire pour les soignants ou encore l’isolement pour les personnes testées positives au Covid-19

Lorsque le projet d’extension a été approuvé, peu d’informations quant à la date d’application de celui-ci ont circulé. Cependant, aujourd’hui, on en sait un peu plus. À l’issue du conseil des Ministres, Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement, a précisé que le passe sanitaire entrerait en vigueur le 9 août pour les personnes qui prendront les transports parcourant de longues distances.

Train de la SNCF

Pour les voyageurs, plusieurs choses s’apprêtent ainsi à changer. En août, toute personne se trouvant en France sera contrainte de présenter le passe sanitaire afin d’être en mesure de monter à bord d’un avion, d’un train ou d’un car parcourant une longue distance. Cette nouvelle contrainte vise entre autres « à permettre aux voyageurs de continuer à se déplacer tout en incitant à la vaccination », a déclaré Jean-Baptiste Djebbari, le ministre délégué en charge des Transports.

L’extension du passe sanitaire ne concernera, en premier temps, que les voyageurs de plus de 18 ans. Pour les mineurs de plus de 12 ans, l’obligation de présenter un passe sanitaire dans les transports n’entrera en vigueur que le 30 septembre prochain, conformément au vote des députés, bien que le gouvernement se soit prononcé initialement pour la date du 30 août. 

La SNCF se prépare

La SNCF travaille déjà à l’instauration d’un nouveau dispositif de contrôle afin d’être en mesure de mieux – et plus rapidement – contrôler les passagers. Une stratégie est de mise, car la mise en place de cette nouvelle mesure tombe en pleine période estivale.

Pour la compagnie ferroviaire, il est important de s’assurer que le trafic ne soit pas perturbé tout en garantissant la sécurité des passagers à bord. Ainsi, « le dispositif reposera sur des contrôles massifs, partout et à tout moment du voyage : essentiellement à quai à l’embarquement, mais aussi à bord, ou à la descente du train », a déclaré la SNCF à nos collègues de Déplacements Pro.

Jean-Baptiste Djebbari a par ailleurs indiqué que la SNCF rembourserait les passagers détenteurs d’un billet et déclarés positifs aux tests PCR.

L’extension du passe sanitaire, en bref

Dès le 9 août prochain, tous les passagers se déplaçant au départ de la France devront montrer leur passe sanitaire afin de pouvoir monter à bord d’un avion, d’un train ou d’un car parcourant de longues distances. Cela signifie que tous les voyageurs devront être en mesure de prouver une preuve de vaccination complète ou encore de présenter le résultat négatif d’un test PCR ou antigénique. De quoi causer des attroupements dans les gares et les aéroports.

Auteur

Ayant une soif insatiable de voyages et de découvertes, Vicky est constamment à la recherche de nouveaux pays à explorer et de nouvelles cultures dans lesquelles s'immerger. Si vous avez des questions ou des commentaires, n'hésitez pas à la contacter par courriel et il lui fera un plaisir de vous répondre.

​Des questions ? Rejoignez notre communauté de voyageurs sur Facebook. Notre équipe d’auteurs est là pour répondre à toutes vos questions.