À partir d’aujourd’hui, la Suisse impose le passe sanitaire pour entrer au restaurant ou dans un bar et pour aller voir une exposition, un film ou un événement sportif en intérieur.

La Suisse – tout comme la France – resserre l’étau. Comme l’a récemment déclaré l’agence de presse Reuters, le gouvernement de la Suisse a décidé la semaine dernière d’étendre largement l’obligation du passe sanitaire. Depuis aujourd’hui, seules les personnes vaccinées, testées et immunisées sont autorisées à entrer dans les bars, les restaurants et autres lieux de la vie publique. Une vue d’ensemble.

Passe sanitaire, véritable sésame

À partir d’aujourd’hui, le très contesté passe sanitaire devient obligatoire en Suisse. Seules les personnes vaccinées, immunisées ou testées sont maintenant autorisées à accéder à de nombreux endroits publiques. Le passe sanitaire est notamment non seulement obligatoire pour entrer au restaurant ou dans un bar, mais aussi pour aller voir une exposition, un film ou un événement sportif en intérieur. Tout individu ne respectant pas cette nouvelle mesure peut recevoir une amende allant jusqu’à 100 francs. Comme en France, le passe sanitaire n’est pas obligatoire pour monter dans les transports en commun ou faire les boutiques.

Suisse

Le gouvernement de la Suisse justifie ces mesures par « la situation dans les hôpitaux qui reste tendue et l’occupation des lits aux soins intensifs très élevée », alors que le nombre d’infections augmente et que « la part de la population non immunisée reste en outre trop élevée pour empêcher une nouvelle et importante vague de contaminations. » Le passe sanitaire – dit certificat Covid en Suisse – sera donc mis en place jusqu’au 24 janvier 2022. Bien entendu, celui-ci pourra être suspendu plutôt que prévu si la situation évolue favorablement.

Toutes les personnes vaccinées, testées ou immunisées n’auront plus à porter un masque dans les lieux où le passe sanitaire est exigé.

Le gouvernement fédéral prévoit un durcissement important des règles d’entrée

La Suisse veut maintenant durcir les conditions d’entrée après une saison estivale plus détendue et compliquer considérablement les déplacements des personnes non vaccinées, car de nombreuses personnes sont revenues infectées de leurs vacances. Depuis la suppression de la liste des pays à risque, la quarantaine a été abolie, mais les mesures de quarantaine pourraient être remises en place pour les personnes non vaccinées. Deux propositions sur les mesures à prendre pour réduire le risque d’infection des voyageurs non vaccinés sont présentement à l’étude.

La première proposition consiste à rendre le dépistage obligatoire pour toutes les personnes non vaccinées entrant en Suisse, quel que soit leur pays d’origine. Quatre à sept jours après leur arrivée, les personnes devraient également passer un second test et transmettre le résultat aux autorités cantonales. La deuxième proposition, quant à elle, consiste à imposer un test PCR négatif à l’entrée et une quarantaine aux voyageurs non vaccinés.

La décision finale sur les nouvelles conditions d’entrée sera prise le 17 septembre. Les nouvelles restrictions pourraient ainsi entrer en vigueur dès le 20 septembre. Et quelle que soit la proposition retenue, toutes les personnes non vaccinées devront remplir un formulaire d’inscription électronique.

Le passe sanitaire en Suisse, en bref

Après un été relativement détendu, de nouvelles restrictions pour les personnes non vaccinées qui se rendent en Suisse sont imminentes. Franchir les frontières de la Suisse risque donc de devenir à nouveau nettement moins attrayant et plus cher, puisque les tests PCR devront être payés par les voyageurs.

Auteur

Anna est rarement au même endroit pendant plus de quelques jours. Qu'il soit court ou long, il y a toujours un voyage d'inscrit à son calendrier. Après avoir étudié le tourisme, elle a pu faire de sa passion son métier et vous partage aujourd'hui ses expériences et ses conseils sur suitespot.

​Des questions ? Rejoignez notre communauté de voyageurs sur Facebook. Notre équipe d’auteurs est là pour répondre à toutes vos questions.