Après des mois de fermeture imposée, les hôtels sont ouverts actuellement en France et font tout pour accueillir les clients dans les meilleures conditions possibles.

Avec un couvre-feu à 18 h et des mesures strictes, le secteur hôtelier doit faire preuve d’une grande imagination et d’une réinvention constante pour satisfaire la demande persistante, comme le rapporte France Info. Cette année ne fut pas toujours simple, mais la grande adaptabilité de ses acteurs permet la bonne continuation de l’activité. Service de restauration en chambre, développement de nouvelles activités adaptés à une clientèle différente : explication des évolutions originales en cours.

Une transformation organisationnelle indispensable, le cas de la restauration

Parmi ces nouveaux services créés en raison des mesures sanitaires, c’est celui de la restauration hôtelière qui retient particulièrement l’attention : il a dû totalement changer son organisation. Cet hiver, dans les stations de ski notamment, les vacanciers ont droit à une offre personnalisée de restauration en raison du couvre-feu à 18 h et de l’interdiction d’ouverture des restaurants et bars en salle (seule la vente à emporter est autorisée). 

Il est ainsi impossible en France de sortir faire ses courses après 18 h, même pour les vacanciers résidant dans les hôtels. Plusieurs options alternatives ont ainsi été mises en place afin de répondre à ce nouveau défi pour le secteur. Certains hôtels, afin de garantir à leurs clients un service de qualité et un séjour agréable, ont créé un service de restauration en chambre. De cette manière, le service, pourtant identique dans les menus, se fait directement dans les chambres individuelles.

Pour les hôteliers et les équipes de restauration, cela demande davantage d’organisation, mais aussi de temps et de personnel disponible. Ce système permet aux clients de bénéficier de repas conviviaux, cuisinés sur place, même après le couvre-feu. Certains hôtels ont quant à eux développé certains accords avec des restaurants voisins afin de garantir des livraisons rapides à leurs clients. En effet, les hôtels, heureux de la réouverture et du nombre de clients, sont prêts à innover toujours davantage afin de garantir le confort des vacanciers retrouvés.

Un changement inédit de clientèle 

Si cet été les déplacements, au moins en Europe, ont été quelque peu autorisés, l’arrivée des variants du coronavirus a provoqué à nouveau une fermeture des frontières, parfois même au sein de l’espace Schengen. Ces vacances de février en France furent donc fortement marquées par un changement de clientèle. Celle-ci est par conséquent moins internationale, davantage française ou nord-européenne. 

Un autre phénomène remarquable est celui du prolongement de certains séjours hôteliers, en raison de la normalisation du télétravail. Ce dernier permet en effet de travailler depuis un hôtel, parfois loin de chez soi, amenant certains hôtels à s’adapter à ces nouveaux séjours longue durée. Certains de ces hôtels, afin de répondre à une demande nouvelle et originale, offrent ainsi de nouveaux espaces personnalisés de travail, des bureaux calmes et confortables et parfois certains espaces de coworking.

Une réinvention des services 

Cette nouvelle clientèle, aux besoins différents, a ainsi créé une demande nouvelle, davantage axée sur la personnalisation des services. En outre, la fermeture prolongée d’un grand nombre d’activités, en ville comme cet hiver dans les stations de ski, bouleverse les services traditionnels. Cela nécessite ainsi une évolution dans les propositions offertes par le secteur et par les hôtels.

Le secteur hôtelier des stations de ski, par exemple, avec les fermetures des remontées mécaniques, a dû cet hiver se réinventer afin d’offrir de nouvelles activités. L’offre s’est développée pour les activités extérieures, en optant pour les raquettes, les randonnées, le ski de fond. Ce sont aussi tous les services propres à l’hôtel qui, en application des mesures sanitaires, ont dû évoluer en misant sur une personnalisation des spas, des saunas et une individualisation des soins. 

Des bouleversements séduisants pour attirer la clientèle en bref

Ainsi, dans une France hésitant entre les mesures sanitaires et le repos des vacances, les hôtels tentent de concilier les deux afin de préserver la sécurité sanitaire des clients sans piétiner sur le plaisir du séjour. Pour cela, les idées sont nombreuses et innovantes, comme le montre le développement d’une restauration hôtelière se déplaçant jusque dans les chambres des clients.

Auteur

Toujours à la recherche d'improbables nouvelles destinations, Camille partage son temps entre les études et les voyages autour de l'Europe et du monde. Chez suitespot, elle fait de votre écran une première fenêtre vers les destinations à venir et vous aide à planifier votre aventure prochaine.

​Des questions ? Rejoignez notre communauté de voyageurs sur Facebook. Notre équipe d’auteurs est là pour répondre à toutes vos questions.