Jusqu’à présent, la réglementation du Monténégro était très souple. Récemment, cependant, le pays a décidé de renforcer ses conditions d’entrée.

Tous ceux ayant passé leurs vacances au Monténégro cet été n’ont pas eu à se plier à de trop strictes conditions d’entrée. Les frontières étaient ouvertes aux citoyens de l’Union européenne (UE) et de la Suisse sans restrictions. Depuis le début du mois de septembre, cependant, les choses sont bien différentes. Les voyageurs non vaccinés doivent désormais présenter un résultat de test négatif pour franchir les frontières de ce pays de la côte adriatique.

L’étau se resserre

Le Monténégro a longtemps accueilli les citoyens de l’Union européenne et de la Suisse sans restriction ainsi que les citoyens non européens titulaires d’un permis de séjour dans l’UE et pour les voyageurs ayant séjourné dans l’Union européenne pendant au moins 15 jours avant leur entrée. Même les personnes non vaccinées ont pu être exemptées de toute restriction et entrer sans encombre au Monténégro.

Kotor, au Montenegro

Toutefois, au début du mois de septembre, le Monténégro a renforcé ses règles d’entrée. Pour être en mesure de franchir les frontières du Monténégro, toute personne doit présenter l’un des éléments suivants :

  • une attestation de vaccination (schéma vaccinal complet) ou d’une attestation d’injection d’une dose ;
  • un test PCR négatif de moins de 72 heures ;
  • une preuve de rétablissement (entre 14 et 180 jours suivant un test positif) ;
  • un test antigénique de moins de 48 heures.

Lorsqu’une personne n’est pas en mesure de présenter l’un des éléments suivants, celle-ci est contrainte Si aucun de ces tests ne peut être effectué, les voyageurs de réaliser une quarantaine de 14 jours. Seule la réalisation d’un test PCR au sixième jour après l’arrivée pourrait permettre à un voyager de raccourcir la période d’isolement.

Au Monténégro, l’incidence sur sept jours est actuellement de 646,4 et le taux de vaccination de la population est plutôt faible. À l’heure actuelle, à peine un peu plus de 35 % de la population a reçu un vaccin.

Les conditions d’entrée au Monténégro, en bref

Le taux d’incidence au Monténégro est en hausse, mais pas le taux de vaccination. C’est pourquoi le gouvernement du pays a récemment décidé de resserrer les règles d’entrée pour la première fois. Désormais, tous les voyageurs devront être en mesure de fournir un schéma vaccinal complet, un test de dépistage ou une preuve d’immunité, sans quoi ils sont contraints de réaliser une quarantaine de 14 jours.

Auteur

Il n'était âgé que de trois ans lorsqu'Alex est monté dans un avion pour la première fois. Et depuis, il n'a jamais cessé de regarder le monde depuis un hublot. Avec le temps, son amour pour l'industrie aéronautique n'a fait que croître. Tout comme ses connaissances sur le sujet.

​Des questions ? Rejoignez notre communauté de voyageurs sur Facebook. Notre équipe d’auteurs est là pour répondre à toutes vos questions.