Tout comme la majorité des territoires d’Outre-mer, la Martinique durcit ses mesures sanitaires sur place et annonce prolonger le confinement en place.

La Martinique réagit aux chiffres grimpants de la pandémie. Les autorités locales ont décidé de renforcer les mesures sur place, avec le prolongement du confinement et du couvre-feu jusqu’au 19 septembre prochain. Une vue d’ensemble des nouvelles mesures sanitaires en place.

Un confinement accompagné de diverses mesures sanitaires

À l’occasion d’un point de presse tenu le 28 juillet dernier, le préfet de la Martinique avait annoncé la mise en place d’un confinement d’une durée de trois semaines. Alors que celui-ci devait se terminer dans les jours qui suivent, il sera plutôt prolongé jusqu’au 19 septembre inclus. Un confinement qui s’accompagne par ailleurs de diverses mesures sanitaires déjà instaurées par le passé : couvre-feu avancé, motifs impérieux et attestations.

Martinique

Depuis le 30 juillet, le couvre-feu débute à 19 heures et est en place jusqu’à 5 heures du matin. Entre 5 heures et 19 heures, les déplacements sont restreints dans une limite de 10 kilomètres. Une attestation est obligatoire en cas de déplacement au-delà de cette limite. Enfin, entre 5 heures et 19 heures, les Martiniquais ne peuvent plus sortir sans une attestation dérogatoire justifiant une activité professionnelle, la consultation ou le besoin de soins urgents ainsi qu’un motif familial impérieux concernant des personnes vulnérables ou précaires ou gardes d’enfants.

Si tous les commerces « où le masque est porté » peuvent rester ouverts, les restaurants et les salles de sport ont été contraints de fermer leurs portes. Par ailleurs, les plages ne sont accessibles pour une baignade dite « dynamique et sportive. » et les regroupements de plus de six personnes dans la sphère privée sont interdits.

Une dégradation de la situation sanitaire

« La situation sanitaire actuelle ne permet pas la levée des mesures en cours », a expliqué le préfet Stanislas Cazelles. Pour décider cette prolongation, il s’est appuyé sur le nombre de nouveaux cas de Covid-19 recensés entre les 16 et 22 août – soit 3211 nouveaux cas – et sur la situation à l’hôpital qui reste préoccupante. La liste d’attente pour une place en réanimation reste encore très longue.

« Nous sommes inquiets, la situation sanitaire s’aggrave et les chiffres du Covid-19 explosent. Cette hausse se répercute sur le nombre de d’accueils aux urgences, en hospitalisation et en réanimation : le CHUM [Centre hospitalier universitaire de Martinique] a atteint un niveau de saturation. »

La préfecture de la Martinique

Heureusement, le confinement mis en place a toutefois commencé à faire ses preuves. Le taux d’incidence a reculé sur sept jours à 875 cas pour 100 000 habitants, contre 1200 pour 100 000 habitants auparavant.

Le confinement en Martinique en bref

Malheureusement, depuis la propagation du variant Delta, les pays du monde entier sont confrontés à nouveau à la question des mesures sanitaires. En Martinique, le préfet vient d’annoncer le prolongement du confinement et du couvre-feu jusqu’au 19 septembre afin de lutter au mieux contre la pandémie.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter toutes les actualités sur la France, l’hôtellerie de luxe, les voyages et le tourisme, ainsi que le tourisme durable.

Auteur

Ayant une soif insatiable de voyages et de découvertes, Vicky est constamment à la recherche de nouveaux pays à explorer et de nouvelles cultures dans lesquelles s'immerger. Si vous avez des questions ou des commentaires, n'hésitez pas à la contacter par courriel et il lui fera un plaisir de vous répondre.

​Des questions ? Rejoignez notre communauté de voyageurs sur Facebook. Notre équipe d’auteurs est là pour répondre à toutes vos questions.