Il est toujours impossible de voyager librement en Italie pour le moment, mais le gouvernement espère une reprise du tourisme dès le mois de juin prochain.

Après que l’Italie ait été déclarée l’année dernière l’un des plus grands foyers du coronavirus en raison des innombrables décès, les mesures ont durement touché l’économie nationale. L’industrie du tourisme, l’un des principaux secteurs d’activité de l’Italie, est également confrontée à des pertes et des déclins constants. Pour la prochaine saison estivale, le ministre italien du Tourisme prévoit une légère hausse des voyages.

Le passeport vaccinal, porteur d’espoir

Avant le début de la pandémie, plusieurs millions de touristes se rendaient en Italie chaque année pour profiter du soleil italien. Le secteur du tourisme est ainsi considéré comme l’un des secteurs économiques les plus importants du pays. L’Italie espère donc une reprise de ce secteur dès le mois de juin prochain. Le gouvernement n’a pas encore publié de feuille de route concrète pour stimuler l’industrie du voyage, mais les déclarations du ministre du Tourisme, Massimo Garavaglia, laissent espérer un retour à la normale dans un avenir proche.

Florence, en Italie

Afin de pouvoir enregistrer les premières augmentations du nombre de touristes dans le pays dès le mois de juin, le gouvernement espère actuellement une introduction rapide du passeport vaccinal à l’échelle européenne. Grâce à ce passeport sanitaire, les vaccinations seraient enregistrées, ce qui permettrait de démontrer que l’entrée des touristes est sûre et sans restriction. Le passeport vaccinal devrait rétablir la confiance dans la sécurité de l’industrie du tourisme et encourager les touristes à recommencer à voyager.

Le gouvernement italien est conscient que même l’introduction prévue du passeport vaccinal en juin n’entraînera pas un chiffre d’affaires dans l’industrie touristique de l’ampleur des années précédentes. Toutefois, le pays entrevoit une première lueur d’espoir d’une amélioration de la situation actuelle pour la saison d’été 2021.

Les conséquences de la pandémie en Italie

Le secteur du tourisme est considéré comme l’une des industries les plus importantes d’Italie. Le pays doit environ 13 % de sa puissance économique à l’industrie du tourisme. En raison de la pandémie, le pays connaît depuis plus d’un an un énorme marasme dans ce secteur économique, par ailleurs solide. À la fin du mois de septembre de l’année dernière, le pays avait déjà enregistré environ 69 % de touristes internationaux en moins que l’année précédente.

Maintenant que l’Italie a enregistré un peu plus de 100 000 décès liés au coronavirus, le gouvernement prend des mesures strictes pour réduire l’incidence de l’infection. Le pays prolonge actuellement les mesures sanitaires mises en place, initialement prévues pour une courte période, soit jusqu’au 30 avril. En conséquence, tous les voyageurs en provenance des pays de l’Union européenne doivent réaliser un premier test de dépistage négatif lorsqu’ils arrivent au pays, ainsi qu’un second test après une quarantaine de cinq jours.

La hausse espérée des voyageurs en Italie, en bref

L’Italie espère déjà une première amélioration de l’état actuel du secteur touristique en juin prochain. Avec l’introduction du passeport vaccinal prévue à cette période, le pays espère le retour d’un plus grand nombre de touristes internationaux pour la saison estivale 2021. Il faut espérer que l’introduction prévue du passeport sanitaire européen ait déjà lieu le 1ᵉʳ juin et que les voyages en Europe soient ainsi facilités.

Auteur

Depuis que Lena a pris son premier vol long-courrier, les voyages font partie intégrante de son quotidien. Elle aime explorer de nouveaux pays et essayer ce qu'il y a de mieux en matière d'hébergement. Sur suitespot, elle vous emmène en voyage en vous partageant ses conseils et ses expériences ainsi que les tous derniers bons plans voyage.

​Des questions ? Rejoignez notre communauté de voyageurs sur Facebook. Notre équipe d’auteurs est là pour répondre à toutes vos questions.