Depuis le 26 juin, afin de réduire les risque de propagation du coronavirus à bord des avions, il est impossible d’amener un bagage en cabine. Seuls les items personnels sont acceptés.

Depuis la reprise des opérations aériennes suite à la crise sanitaire, les restrictions sont de plus en plus nombreuses, y compris à bord des avions. L’Italie a récemment annoncé que l’utilisation du porte-bagages sera désormais interdite. Ce nouveau règlement a été annoncé par les autorités italiennes parce qu’il vise à protéger la santé des passagers. Selon ce règlement, sur tous les vols nationaux et internationaux, les bagages à main ne peuvent plus être rangés dans les compartiments à bagages.

Nombre limité de bagages à main à bord

L’utilisation du porte-bagages à bord n’est plus autorisée en Italie. Désormais, les passagers ne sont autorisés à emporter qu’un item personnel, comme un sac à main ou un sac pour ordinateur portable, qu’il est possible de ranger sous le siège. Les bagages à main plus volumineux peuvent être enregistrés gratuitement au comptoir d’enregistrement.

Cette nouvelle mesure vise à assurer la sécurité des passagers et à limiter la propagation du coronavirus à bord des avions. L’interdiction de ranger les bagages à main dans les compartiments vise à éviter que les allées ne soient bloquées lors de l’embarquement et du débarquement des passagers, créant ainsi une foule importante.

Autres mesures à bord

Avec la nouvelle interdiction d’amener des bagages en cabine, d’autres mesures à bord ont également été révisées. Les passagers ne sont entre autres plus tenus d’être assis à une distance d’au moins un mètre.

Ce règlement s’applique tant que l’avion est équipé d’un filtre HEPA (High Efficiency Particulate Air). Le filtre assure un flux d’air frais continu dans l’avion, de sorte que tout l’air de la cabine est entièrement renouvelé toutes les deux ou trois minutes.

Les bagages en cabine à bord des avions en bref

Il est possible de discuter de la nécessité de ce nouveau règlement. Chaque passager sait déjà qu’il y a inévitablement des foules de personnes lors de l’embarquement et du débarquement. Il y aurait certainement d’autres moyens d’éviter un tel chaos, mais cela nécessiterait suffisamment de temps.

Pour en savoir plus sur l’impact du coronavirus (Covid-19) sur l’industrie touristique, lisez notre guide sur le sujet ou abonnez-vous à notre newsletterChaque jour, nous vous informons des actualités et nouvelles concernant la propagation du virus et ses conséquences sur les voyageurs.

Enfin, si vous avez des questions, n’hésitez pas à rejoindre notre communauté Facebook. Notre équipe d’auteurs est là pour répondre à toutes vos questions.

Auteur

Depuis que Lena a pris son premier vol long-courrier, les voyages font partie intégrante de son quotidien. Elle aime explorer de nouveaux pays et essayer ce qu'il y a de mieux en matière d'hébergement. Sur suitespot, elle vous emmène en voyage en vous partageant ses conseils et ses expériences ainsi que les tous derniers bons plans voyage.

​Des questions ? Rejoignez notre communauté de voyageurs sur Facebook. Notre équipe d’auteurs est là pour répondre à toutes vos questions.