En raison de nouvelles infections, l’Islande renforce à nouveau ses règles d’entrée et exige désormais un test PCR ou antigénique négatif à tous les voyageurs, qu’ils soient vaccinés ou non.

À la fin du mois de mars de cette année, l’Islande a rouvert ses frontières aux touristes internationaux après une longue période. Toutefois, bien que le pays soit économiquement très dépendant du tourisme, les règles d’entrée seront à nouveau renforcées à partir du 26 juillet en raison de la hausse du taux d’incidence, comme le rapporte le ministère de l’Europe et des affaires étrangères.

Taux d’incidence en hausse en Islande et au Groenland

En mai de cette année, l’Islande a annoncé vouloir supprimer toutes les restrictions et mesures sanitaires à partir de juillet afin de rendre l’accès à l’île encore plus attrayant pour les touristes. Malheureusement, le projet de réouverture a été mis sur la glace et, récemment, le gouvernement a même annoncé des règles d’entrée encore plus strictes. En effet, à compter du 26 juillet 2021, les personnes vaccinées ou immunisées devront présenter un test PCR ou antigénique négatif réalisé moins de 72 heures avant le départ.

Islande

Quant aux voyageurs n’ayant pas de certificat de vaccination complète, ils doivent non seulement présenter un test PCR réalisé moins de 72 heures avant le départ, mais ils doivent également se faire tester gratuitement dès leur arrivée à l’aéroport international de Keflavik et observer une quarantaine stricte de cinq jours jusqu’aux résultats d’un troisième test PCR à passer dans l’un des centres de dépistage du pays.

Au Groenland, le taux d’incidence est également en hausse. L’île compte actuellement plus de 80 cas actifs, forçant ainsi le gouvernement à prendre des mesures plus strictes pour contrôler la situation sanitaire. Depuis le début de la semaine, seules les personnes ayant reçu au moins une dose du vaccin sont autorisées à utiliser les transports publics au Groenland. Toutes les autres personnes n’ont pas accès aux transports publics, et ce jusqu’à la fin du mois de juillet. Les seules exceptions sont les taxis.

La situation en Islande et au Groenland, en bref

Bien que la situation sanitaire semble être largement stable, les incidences sont récemment reparties à la hausse en Europe – également en Islande et au Groenland. Les responsables politiques ont donc décidé de prendre des mesures plus strictes pour éviter que la situation ne devienne incontrôlable. Les voyageurs vaccinés devront bientôt se soumettre à nouveau à des tests de dépistage. La situation est encore plus stricte au Groenland, où les personnes non vaccinées n’ont même plus accès aux bus et aux trains.

Auteur

Depuis que Lena a pris son premier vol long-courrier, les voyages font partie intégrante de son quotidien. Elle aime explorer de nouveaux pays et essayer ce qu'il y a de mieux en matière d'hébergement. Sur suitespot, elle vous emmène en voyage en vous partageant ses conseils et ses expériences ainsi que les tous derniers bons plans voyage.

​Des questions ? Rejoignez notre communauté de voyageurs sur Facebook. Notre équipe d’auteurs est là pour répondre à toutes vos questions.