Les accidents tragiques de deux Boeing 737 MAX 8 en Indonésie et en Éthiopie ont ébranlé l’industrie aéronautique et plongé l’avionneur Boeing dans une grave crise. La FAA vient de présenter la liste de tous les changements nécessaires à apporter aux Boeing 737 MAX 8 et 737 MAX 9 afin qu’ils volent à nouveau.

Après des mois d’enquêtes menées par la Federal Aviation Administration (FAA) américaine et les derniers vols d’essai avec un 737 MAX flambant neuf, un rapport d’enquête préliminaire a été publié il y a quelques semaines. Boeing doit encore apporter de nouvelles modifications pour obtenir une nouvelle certification.

737 flottes MAX encore échouées

Suite aux crashs dévastateurs du 737 MAX de la compagnie indonésienne Lion air en octobre 2018 et de celui de la compagnie éthiopienne Ethiopian Airlines, dans lesquels 346 personnes au total ont trouvé la mort, la FAA a lancé une enquête approfondie qui arrive maintenant à son terme.

La FAA a énuméré pour la première fois tous les changements nécessaires, et les modifications apportées au logiciel sont en tête de liste des priorités.

Boeing 737 MAX

Plusieurs capteurs doivent pouvoir transmettre des données à l’avion afin qu’un piqué fatal ne puisse plus se produire. Le système MCAS ne doit être activé que lorsque les deux capteurs d’angle d’attaque fourniront des données aussi fiables et les différentes valeurs doivent être affichées plus visiblement dans le cockpit.

De plus, les pilotes devraient pouvoir passer outre le MCAS grâce à des entrées supplémentaires sur le klaxon de contrôle, de sorte qu’il puisse également être désactivé.

Un autre point faible est constitué par deux gros câbles à l’arrière des machines. Ils étaient trop proches les uns des autres et ont donc entraîné un risque accru de courts-circuits. Ce problème doit également être corrigé par Boeing.

Enfin, l’une des exigences de base pour la nouvelle certification de ce type est une formation complète des pilotes sur le système MCAS, comme le précise la FAA. Cela comprend l’adaptation correspondante des manuels et de nouvelles simulations de formation.

Pour que la FAA soit en mesure d’éliminer toutes les faiblesses pertinentes, 40 ingénieurs, techniciens et pilotes ont travaillé sur les spécifications en plus de 60 000 heures de travail.

Les enquêtes de la FAA en bref

Les crash des deux Boeing 737 MAX ont probablement été parmi les accidents les plus dévastateurs de ces dernières années et a durement frappé Boeing. Même si la FAA a maintenant publié son rapport, d’autres vols d’essai doivent encore être effectués avant que les autorités ne donnent le feu vert. L’Autorité européenne de l’aviation (AESA) peut également décider de manière indépendante d’une nouvelle certification. Il faudra donc encore un certain temps avant que les avions 737 MAX ne volent à nouveau au-dessus de nos têtes.

Auteur

Depuis que Lena a pris son premier vol long-courrier, les voyages font partie intégrante de son quotidien. Elle aime explorer de nouveaux pays et essayer ce qu'il y a de mieux en matière d'hébergement. Sur suitespot, elle vous emmène en voyage en vous partageant ses conseils et ses expériences ainsi que les tous derniers bons plans voyage.

​Des questions ? Rejoignez notre communauté de voyageurs sur Facebook. Notre équipe d’auteurs est là pour répondre à toutes vos questions.