Mauvaise nouvelle pour tous ceux qui espéraient un assouplissement rapide des restrictions d’entrée aux États-Unis : le pays maintient ses frontières fermées aux voyageurs en provenance d’Europe.

Depuis des semaines, il y a des lueurs d’espoir pour tous ceux qui aimeraient voyager à nouveau à l’étranger après plus d’un an d’interdiction quasi-totale de voyager. Ce n’est que récemment – après un échange avec la chancelière allemande Angela Merkel – que Joe Biden a annoncé son intention de prendre une décision prochainement. C’est désormais chose faite, mais le résultat n’est pas celui escompté. Les frontières restent fermées en raison de la forte propagation du variant Delta en Europe, comme le rapporte l’agence de presse Reuters.

La réouverture n’est pas pour tout de suite

Le gouvernement américain a finalement pris une décision quant à la réouverture des frontières des États-Unis, mais la décision est une fois de plus amère pour tous ceux qui espéraient se rendre prochainement aux États-Unis. Selon Reuters, la décision a déjà été prise à la Maison-Blanche vendredi après-midi, et c’est maintenant un porte-parole qui communique la décision.

« Compte tenu de la situation actuelle du variant Delta, les États-Unis maintiendront les restrictions de voyage existantes à ce stade. »

Porte-parole du gouvernement américain

Bien qu’il n’ait pas été vraiment clair jusqu’à récemment quelle serait la décision des États-Unis, des indications répétées au cours des dernières semaines laissaient penser qu’une ouverture pourrait être imminente.

Washington, USA

Une unité spéciale avait notamment été mise en place pour traiter la question d’une réouverture en toute sécurité et les compagnies aériennes avaient annoncé intensifier leurs programmes de vols transatlantiques. Il s’agit donc certainement d’une mauvaise nouvelle pour ces dernières, car elles ont exercé une forte pression sur la Maison-Blanche ces dernières semaines pour obtenir la levée des restrictions.

Le variant Delta inquiète

Le contexte de cette décision est la propagation du variant Delta dans de nombreuses régions d’Europe. Le gouvernement américain veut empêcher les voyageurs d’exacerber le taux d’incidence au pays. Les décideurs sont conscients de l’importance de la réouverture des frontières pour le tourisme , mais ils ne veulent pas s’engager dans des mesures d’ouverture à court terme, qui devront être annulées par la suite.

« L’administration comprend l’importance des voyages internationaux et est unie dans sa volonté de rouvrir les voyages internationaux d’une manière sûre et durable. »

Porte-parole du gouvernement américain

Le gouvernement américain a souligné à plusieurs reprises qu’une ouverture doit être durable – une condition préalable qui n’est pas donnée dans la situation actuelle.

La décision du gouvernement américain, en bref

Il est toujours impossible de voyager aux États-Unis et, une fois de plus, la date de réouverture des frontières américaines est reportée indéfiniment. Si l’on considère qu’au début de l’année, il était de plus en plus probable que les frontières seraient ouvertes à la mi-mai et que nous en sommes encore au point où personne ne sait quand le tourisme transatlantique sera à nouveau possible, c’est une très mauvaise nouvelle. Le gouvernement américain ne donne pas non plus d’indication à ce stade sur la date à laquelle une nouvelle évaluation de la situation pourrait avoir lieu.

Auteur

Anna est rarement au même endroit pendant plus de quelques jours. Qu'il soit court ou long, il y a toujours un voyage d'inscrit à son calendrier. Après avoir étudié le tourisme, elle a pu faire de sa passion son métier et vous partage aujourd'hui ses expériences et ses conseils sur suitespot.

​Des questions ? Rejoignez notre communauté de voyageurs sur Facebook. Notre équipe d’auteurs est là pour répondre à toutes vos questions.