Alors que la deuxième vague de la crise sanitaire continue de tenir l’Europe entière en haleine, l’annonce récente d’une distribution de vaccins dès le début de l’année prochaine apporte la lueur d’espoir tant attendue à l’horizon.

Une enquête commandée par l’agence de presse Reuters dans trois pays intra-européens et deux autres pays recueille les premières données sur le retour potentiel du désir de voyager chez les consommateurs de différents pays. Si les Allemands sont déjà très désireux de voyager, les Français sont beaucoup plus réservés. Une vue d’ensemble.

Les Allemands aiment beaucoup plus voyager que les Français

Une enquête publiée le 17 novembre derner par la société d’études de marché Dynata pour le compte de l’agence de presse Reuters fournit une première perspective pour l’année 2021, dans laquelle un minimum de 1 000 consommateurs en Allemagne, en France, en Grande-Bretagne, aux États-Unis et également en Australie ont été interrogés entre le 12 et le 16 novembre sur leurs projets de voyage pour l’année 2021, compte tenu de la dernière annonce du vaccin.

Belize, destination où rêve de voyager Lena

Dans ce sondage, un peu moins de 46 % des Allemands ont déclaré qu’ils attendaient déjà des vacances l’année suivante ; seulement dépassés par les Britanniques avec une part totale de 47 %. Pas moins de 40 % des Australiens partagent ce point de vue, tandis que seulement un peu moins d’un tiers des Français interrogés ont exprimé des opinions tout aussi positives.

Les chiffres des États-Unis sont toutefois particulièrement frappants dans ce domaine. Les Américains sont beaucoup plus prudents, avec un peu moins de 23 % des consommateurs désireux de voyager.

Les mesures mises en place ne font pas l’unanimité

42 % des Allemands considèrent qu’il est « extrêmement important » que les mesures actuelles continuent à être suivies, et ce malgré l’annonce du vaccin en 2021. Toutefois, les consommateurs britanniques sont encore plus favorables aux mesures restrictives, puisqu’avec 52 % des personnes interrogées, ils sont encore loin devant l’Australie (43 %) et la France (30 %).

Les résultats de l’enquête sont également intéressants en ce qui concerne l’utilisation du vaccin. Après tout, moins d’un quart de la population en Allemagne (21 %) et aux États-Unis (23 %) est totalement opposé à l’utilisation d’une substance, alors que seulement un peu moins de 27 %(Allemagne) et 25 % (États-Unis) des personnes interrogées sont « totalement d’accord » avec le traitement.

En comparaison, en Australie, 41 % des personnes interrogées seraient immédiatement vaccinées, tandis qu’en France, seulement un peu moins de 19 % des personnes interrogées seraient d’accord. Près de 30 % des Allemands donneraient également leur consentement sur recommandation de leur médecin et 28 % attendraient dans un premier temps que les autres soient vaccinés.

L’enquête sur l’annonce du vaccin en bref

Une enquête menée par la société d’études de marché Dynata pour le compte de l’agence de presse Reuters fournit les premières perspectives pour l’année 2021. Les Allemands sont nettement plus friands de voyages que les Français. En outre, l’enquête a déjà permis de recueillir les premiers résultats sur les attitudes des consommateurs à l’égard d’un éventuel vaccin. Dans une comparaison internationale, il est également frappant de constater que l’acceptation des mesures existantes et d’un vaccin potentiel ne s’accompagne pas de taux d’infection significativement élevés dans un pays, comme le montre l’exemple des États-Unis.

Pour en savoir plus sur l’impact du coronavirus (Covid-19) sur l’industrie touristique, lisez notre guide sur le sujet ou abonnez-vous à notre newsletter. Chaque jour, nous vous informons des actualités et nouvelles concernant la propagation du virus et ses conséquences sur les voyageurs.

Enfin, si vous avez des questions, n’hésitez pas à rejoindre notre communauté Facebook. Notre équipe d’auteurs est là pour répondre à toutes vos questions.

Auteur

Lilli préfère être dans les nuages. La soif de voyage est sa compagne de tous les instants. Lorsqu'elle n'est pas occupée par ses études à Berlin, elle s'assoit quelque part dans le monde, derrière son ordinateur portable, et vous fait part des actualités du monde du tourisme, ici même sur suitespot.fr.

​Des questions ? Rejoignez notre communauté de voyageurs sur Facebook. Notre équipe d’auteurs est là pour répondre à toutes vos questions.